La chine est l’un des plus gros émetteurs de dioxyde de carbone, mais aussi le leader des investissements « vert ». Pas besoin d’être un génie pour comprendre qu’une croissance à deux chiffres et environnement ne vont pas bien ensemble. Mais depuis quelques années, le gouvernement chinois a réalisé l’importance de bâtir un futur plus « vert », et de préserver l’environnement autant que possible.

Si pendant longtemps la tendance était de développer le pays aussi vite que possible, maintenant les temps ont changé, et le developpement s’accompagne de responsabilité environnementale.

Pekin a investi des milliards dans les industries suivantes :

  • Energies vertes
  • Véhicules électrique
  • Infrastructure à faible émission de carbone
  • Developpement financier « vert »

Pour combattre la polution, entre 2017 et 2018, la chine à convoqué plus de 60,000 soldats pour replanter une forêt sur prêt de 84,000km2. Ce qui correspond à la taille de l’ireland…

Une réel implication de la chine pour rendre son économie plus propre, mais aussi combattre la pollution et le rechauffement climatique.

Même au sein des nouvelles générations, les citoyens ne veulent pas être temoin d’un développement court terme au détriment de leur propre environnement. Les technologies sont maintenant au service du developpement durable, des job hautement qualifié sont crée dans les industries locales, et de nouveaux projet « vert » sont encouragés par le gouvernement et les consommateurs.

Les objectifs de la chine en termes de developpement durable :

  • Réduction de 15% de la consommation total d’énergie par unité de son PIB
  • Une amélioration de 23% de sa gestion d’eau
  • Un nouveau seuil maximum de 5 milliards de tonnes d’énergie consommée
  • Réduction de 18% de la consommation de charbon
  • Augmentation de 15% des énergies vertes

L’Eco-conception : une nouvelle manière de faire du business

L’éco-conception pourrait être décrite comme une nouvelle façon d’intégrer des aspects environnementaux dans la conception du produit et son développement. L’objectif principal étant la réduction des impactes sur l’environnement de tout types de produit ou service, durant leur cycle de vie.

Cette approche est donc appliquée directement lors de la conception du produit ou du service. En effet, l’entreprise visera une balance parfaite entre les différents enjeux auxquels elle pourrait être confronté : sociaux, techniques, environnementaux, et économiques.

Une nouvelle approche pleine de valeur :

 

 

 

Quant au processus opérationnel :

Pourquoi ce model ?

Traditionnellement nous avons tendance à utiliser un produit sur du court terme, et à le jeter dès qu’on en a plus besoin ou qu’il est passé de mode. Dans le meilleur des cas, le produit est recyclé, et dans le pire des cas il finit dans nos montagnes ou nos océans… une bien triste réalité.

Suite à quoi, les conséquences écologiques d’un tel cycle de vie sont terribles : pollution des sols, des océans, de l’air, etc. Et nous ne parlons pas des produits chimiques utilisé pendant le procédé de fabrication des produits…

Aussi, depuis quelques années une nouvelle tendance à émergé quant à la réutilisation des cartons, du verre… donner une seconde vie aux produits. Ce qui peut être décrit par une économie circulaire. C’est-à-dire modifier toutes les étapes du cycle de vie d’un produit de manière à en réduire l’empreinte carbone.

 

Un exemple ?

Prenons l’industrie du textile. Deuxième industrie la plus polluante au monde. Mais mieux vaut tard que jamais, le secteur est en pleine évolution. Les états d’esprits changent et les entreprises se dirigent de plus en plus vers cette économie circulaire avec la réutilisation des matériaux recyclés, éco-responsable, écodesign, collecte de vêtements, etc.

Mais aussi, les nouvelles générations et particulièrement les milléniaux, ont tendance à avoir un mode de consommation et un processus de décision d’achat beaucoup plus responsable de l’environnement et des valeurs éthiques.

Comment ça marche en Chine ?

Beaucoup de stéréotypes poussent les gens à penser que ce genre de d’évolution n’est pas pour la chine. Et ils ont faux.

Même dans l’industrie du luxe et du fashion, la chine s’est préparée à des initiatives plus respectueuse de l’environnement, avec des conglomérats tel que « Kering », travaillant d’arrache-pied à intégrer le développement durable en chine.

Le pays suit actuellement un nombre grandissant de designer haut de gamme, travaillant à promouvoir un développement plus responsable à travers les différents cycles de la mode. Leur but est ainsi d’encourager des décisions d’achat éthique, par un nouveau consommateur moderne et éveillé.

Il existe en chine la plus grosse compétition de « mode durable » au monde, pour récompenser les efforts allant dans cette direction : L’EcoChic Design Award. Pour cette compétition internationale, des designers du monde entier font de leur mieux pour créer des vêtements en matériaux recyclés. Ils viennent d’Europe, des USA, d’Asie, et de presque toutes les plus grandes villes de chine.

L’organisation encourage ainsi un minimum de déchets et l’utilisation de matériaux recyclé. Des juges prestigieux tels que Vega Wang, Stefan Siegel et Sabyasachi Mukherjee éliront les meilleurs écodesign.

Redress, le groupe organisant la compétition a aussi crée des partenariats avec bon nombre d’initiative locales pour promouvoir leur cause, tel que : GreenCode à la Fashion Week de Shanghai. Une autre opportunité de mettre l’accent sur le développement durable dans le monde de la mode.

Mais d’autres acteurs de l’industrie essaient également de pousser les choses dans cette direction. L’organisation Chinoise non lucrative Green Initiative à récemment lancé : « RE:FORM », un programme de motivation à la coopération entre les fournisseurs et consommateurs pour mettre fin aux déchets textile.

Etude de cas

SAOLA SHOES, basé sur le mode de l’éco-conception.

Leur activité : produire des chaussures haut de gamme avec des matériaux recyclés.

Ils voulaient d’abord s’installer en Espagne, mais après s’être rendu compte que 70% de leur matière première était originaire de Chine, ils ont décidé de rejoindre l’usine du monde. Un choix stratégique offrant des couts de production peu élevés et un accès direct aux matériaux recyclé.

Pour eux, l’éco-conception c’est avant tout un procédé global incluant des systèmes de production, une logistique et du packaging.

L’éco-conception en concret:

Avec 3 bouteilles en plastique, ils peuvent faire une paire de chaussure. Ils utilisent ensuite des algues pour l’intérieure de la chaussure et matériaux recyclé pour l’extérieure.

 

Bonus : ils redistribuent 3% de leur revenue à différents projet environnementaux : The Surfrider Fondation, Tree Planted, Save the Turtles.

Un véritable exemple de développement durable… comme quoi faire de l’argent et protéger la planète font bon ménage.

Comment vendre vos produits en Chine ?

Premièrement, vous devez comprendre l’importance du concept de confiance en Chine. C’est extrêmement important et une obligation pour n’importe quelle relation commerciale. Que vous visiez des distributeurs, ou le consommateur final, vous devrez gagner leur confiance. Surtout avec des produits issus de l’éco-conception…

En effet, c’est un marché en développement, et ça veut dire deux choses :

  • Une très grosse opportunité
  • Besoin d’éduquer le consommateur

Aussi, construire la confiance nécessaire pour votre business va passer par deux étapes :

 

 

Etape 1 : la visibilité

Le concept est très simple : donnez-leur la chance de savoir qui vous êtes.

En Chine, ils n’ont pas accès à nos plateformes ou médias occidentaux : Google, Facebook, Instagram, etc. Donc autant dire qu’ils ne vous connaissent probablement pas.

Et franchement, vous feriez confiance à un inconnu qui vous approche pour du business ? sachant que vous ne pouvez trouver aucune info sur lui ? même pas sur Google… j’imagine que sans recommandation ça va être plutôt compliqué. Et bien pour les chinois, c’est pareil.

Donc pour commencer, donnez leur l’opportunité d’apprendre à vous connaitre :

  • Créez un site Web chinois

N’oubliez pas qu’ils feront des recherches sur vous dès que vous rentrerez en contact. Il vous faut donc un site traduit en chinois, avec un nom chinois, sur un server chinois Meilleure sera la qualité, et meilleur seront vos résultats.

 

 

  • Baidu : le Google Chinois

Baidu est le Google chinois. Et ils l’utilisent autant que nous pouvons utiliser Google, si ce n’est plus. S’ils ont un problème : Baidu. S’ils cherchent quelque chose : Baidu. S’ils veulent vérifier un produit : Baidu. Les Chinois ont besoin de vous faire confiance. Et qu’il s’agisse de consommateurs ou d’entreprises qui pourraient faire appel à vos services, ils rechercheront des informations à votre sujet avant de faire quoi que ce soit.

Et devinez quoi, s’ils ne trouvent rien sur vous… Ils ne feront aucun business avec vous. Cela signifie que vous n’êtes personne en Chine. Vous feriez donc mieux de développer votre e-réputation et d’être visible sur Baidu. plus d’information ici

Pour ce faire, plusieurs actions peuvent être mise en place :

  1. Baidu Zhidao et Zhihu : un bon moyen de délivrer des informations
  2. Baidu Baike : le Wikipédia chinois. Ne le sous-estimez pas. C’est très important.
  3. PR : Les gens veulent lire des articles sur vous. C’est un gage de crédibilité.
  4. Forums : si vous êtes important, vous serez présent dans les forums de discussion. Vous devez obtenir régulièrement une base de fans active qui vous commente.

 

 

  • Ouvrez un compte Weibo officiel : le Twitter Chinois

C’est le réseau social le plus populaire de Chine. Un outil qui vous aidera à avoir accès à un large public et à engager vos clients potentiels. Cette plateforme peut vous offrir une très grande visibilité et est donc parfaite pour une campagne KOL.

  1. Ouvrez un compte officiel
  2. Gérez votre communauté
  3. Faites de la publicité
  4. Engagez vos clients (avec des jeux et concours par exemple)

 

Etape 2: Développez votre réputation en Chine.

Être visible est une première étape. Si vous avez suivi nos conseils, vos clients potentiels ou collaborateurs pourront trouver un minimum d’info sur vous attestant de votre crédibilité.

Mais en Chine, les distributeurs ne travailleront avec vous que si vous êtes capable de leur offrir un produit qui marche. Ils reçoivent des centaines de demande par jour. Donc pour vous différencier, il est hautement conseillé de développer une large base de fan et ainsi montrer qu’il y a déjà une forte demande pour vos produits !

 

En Chine, l’image de marque c’est tout. Les gens sont prêt à payer 10x le prix nécessaire pour un produit réputé, plutôt que d’acheter un produit peu connu.

 

Pour les consommateurs c’est pareil. Gardez à l’esprit qu’ils sont influençables et qu’ils ont horreur d’être le premier à acheter quelque chose.

Pour vous donner un exemple, sans parler du prix, il n’est pas rare en chine de voir un restaurant de bonne qualité complètement vide, alors que le boui-boui du coin sera quant à lui plein à craquer. Les Chinois suivent la foule. Donc pour vendre vos produits, vous aurez tout intérêt à « faire du bruit ».

 

Et pour construire une solide réputation, ça se passe sur les réseaux sociaux :

  • WeChat : le Facebook Chinois

Très célèbre en Chine, c’est un basic. Une application de messagerie vous offrant la possibilité de partager du contenu avec vos « amis » tel que du texte / des vidéos / des images / de la musique / etc. Sur WeChat, vous trouverez également des groupes. Ils donnent aux Chinois la possibilité d’organiser des forums de discussion, de parler de leurs problèmes et de la façon de les résoudre, mais aussi des nouvelles tendances, de qui suivre, des produits à acheter, etc. Un outil parfait pour engager vos followers et interagir avec votre communauté. Ouvrez un compte WeChat, ça vaut le coup.

Les meilleurs outils que WeChat peut vous offrir :

  1. Créez votre e-brochure
  2. Diffuser du contenu marketing : texte / vidéos / images
  3. Travaillez sur votre Community management
  4. Utiliser des mini-programmes (pour les entreprises)

  • Douyin : le roi de la vidéo

C’est la meilleure application vidéo en Chine. Un outil génial pour vous permettre de développer votre réputation. Les jeunes en sont fans ici ! Grâce à cette application, vous pouvez créer du contenu vidéo et le diffuser à un très large public. Si vous jouez intelligemment, vous pouvez vous connecter avec des milliers de personnes et faire le buzz ! Fun & Intuitive, les gens aimeront interagir avec vous. De plus, en tant qu’entreprise, vous pouvez également vendre directement votre produit via l’application, faire de la publicité, du marketing d’affiliation, etc.

voir autre manière de promouvoir une vidéo en Chine

 

Pour plus d’information: l’Affiliate Marketing

 

 

 

Pour plus d’information: Protégez votre marque en Chine

Que l’argent coule à flot !

Une fois visible et réputé, il sera temps de vendre vos produits et de faire de l’argent.

En termes de système de distribution, nous recommandons la vente en ligne.

Probablement la manière la plus simple de faire de l’argent en Chine. Parce que si en occident les systèmes de vente en ligne tel qu’Amazone, commencent juste à devenir très populaire, sachez qu’en chine ils sont tout le temps sur leur téléphone ou ordinateur à rechercher quoi acheter. TOUT LE TEMPS.

 

Pour résumer l’intérêt de la vente en ligne :

  • Les chinois recherchent constamment des produits à acheter sur leurs applications. Presque un hobby
  • Facile à utiliser, vos clients peuvent passer commande de n’importe où.
  • S’ils sont satisfaits, ils rachèteront chez vous
  • Si vous vendez beaucoup de produits, les distributeurs offlines vous contacteront d’eux même

Pour rappel, le 11/11 en chine c’était $38 milliards de vente en 1 journée. Et la plupart des achats ont été fait via des applications mobiles.

 

Aussi, pour la vente en ligne vous aurez deux possibilités :

  1. Qu’est-ce que le Cross-border ?

Le cross-border concerne l’importation de biens par l’intermédiaire de vendeurs dans un pays étrangers. Voyons comment vendre votre produit à travers ce modèle.

En tant qu’un business modelé en ligne, vous devez disposer d’une plate-forme. Les principales plateformes en Chine sont actuellement Tmall Global et JD Global. Une fois que vous avez choisi là celle avec laquelle vous souhaitez opérer, il vous suffit de la configurer. Voici le processus :

  1. Payer un acompte
  2. Construire un beau magasin
  3. Faire beaucoup de publicité (au début)
  4. Payer une commission par vente à la plateforme
  5. Payer la gestion quotidienne des opérations (coût élevé)
  6. Développer une campagne marketing active

Le point positif est qu’avec ce model il n’est pas nécessaire d’obtenir une licence commerciale chinoise ou une certification. L’inconvénient est que c’est assez cher.

 

Pour plus d’information: développez vos ventes avec le Smarketing.

 

  1. Les plateformes E-commerce chinoise 

Si vous avez la possibilité de créer votre entreprise directement en Chine et d’obtenir ainsi une licence commerciale chinoise et les certifications requises, vous pouvez utiliser des plateformes de commerce chinoises telles que Taobao, Tmall, JD.com, etc.

C’est moins cher que le cross-border et le délai de livraison de votre produit est beaucoup plus rapide. Le principal problème est que vous devez comprendre le chinois ou embaucher quelqu’un qui peut le gérer à votre place (tous les online stores seront en chinois). Sinon, le processus d’ouverture de votre magasin est similaire à celui de la plateforme cross-border.

  1. Acompte
  2. Construire votre online store
  3. Faites de la publicité
  4. Participez à des événements spéciaux (double 11, 618, 12/12, etc.)
  5. Gérer les opérations quotidiennes
  6. Magasin soutenu par votre image marque

 

Pour plus d’information: Optimisez vos ventes avec le Lead Génération

 

Pour résumer, l’éco-conception est une nouvelle approche de développement des produits et services, avec un système opérationnel pro-environnement. Une nouvelle manière de créer et de produire, avec une résolution éthique à responsabilité sociale et environnementale.

Un marché en développement suivant les nouveaux plans gouvernementaux pour la protection de l’environnement, et l’évolution des états d’esprit.

Pour maximiser vos résultats, nous vous recommandons donc encore une fois de travailler sur :

  • Votre visibilité
  • Votre réputation
  • Votre système de distribution

 

Si vous avez des questions sur le développement durable en chine ou comment y développer votre business, n’hésitez pas à nous contacter.

Nous sommes la GMA. L’Agence la plus propre de Chine.

  • Expert du Marketing Digital
  • Lead Génération
  • Professionnel de l’E-commerce en Chine
  • 30min de conseils gratuit

Pour plus d’informations, consultez nos cases study.