La Chine est sans doute un des pays les plus connecté au monde. Depuis le développement économique du pays, les habitants se sont enrichis, et la plupart de la population possède maintenant un smartphone. Dans un pays de plus d’1.4 milliard d’habitants, cela représente un immense marché. Une de leur application favorite est « WeChat ».

Les mini-programmes: La révolution WeChat est en marche

 

 

Très peu connue en Occident, Wechat est pourtant utilisée par plus de 900 millions d’utilisateurs chaque jour ! C’est d’ailleurs l’application de messagerie la plus utilisée en Chine. Cependant, Wechat c’est bien plus qu’une simple application. Développée par Tencent, Wechat a de nombreuses fonctionnalités : on peut y envoyer des textes ou des messages vocaux, y prendre des photos et vidéos, envoyer sa localisation en temps réel à ses amis, payer ses courses ou son loyer, prendre rendez vous chez le docteur et encore pleins d’autres possibilités. WeChat réunit en une seule application toutes les fonctionnalités les plus utiles dans la vie des Chinois. Mais depuis Janvier 2017, un nouveau système a été intégré à WeChat : les mini-progammes.

Alors qu’on pouvait penser que WeChat réunissait déjà tout ce que les Chinois avaient besoin dans une application, Tencent a frappé fort avec l’arrivée des mini-programmes. Un an après son lancement, il en existe déjà plus de 580.000. A titre de comparaison, l’App Store du géant Apple a lui lancé 500.000 nouvelles applications entre 2008 et 2012. La vitesse à laquelle les mini-programmes se sont développés est donc spectaculaire ! Aujourd’hui, ils comptent près de 170 millions d’utilisateurs chaque jour. Mais, qu’est ce que c’est exactement?

Cette nouvelle fonctionnalité peut être décrite comme une sorte de « sous-application ». C’est-à-dire une application à l’intérieure d’une autre (en l’occurrence ici, WeChat). Les mini-programmes peuvent donc être comparés à des « mini-apps » intégrées à l’application WeChat elle-même. Par conséquent, les utilisateurs n’auront donc plus à utiliser ou télécharger de nouvelles applications, car elles peuvent déjà se trouver dans WeChat !

Les mini-programmes concernent tout type de services : la vente, le e-commerce et les services gouvernementaux. Voici un exemple d’utilisation de mini-programmes avec les suggestions qui me sont proposées après vous avoir géolocalisée.

Il est possible de se faire livrer à manger à son domicile directement à travers cette mini-app. L’application officielle de cette chaine de restauration rapide me serait donc inutile, car WeChat a pu réunir les deux. Ces mini-programmes sont donc de grands concurrents aux « stores » classiques.

De plus, c’est un compétiteur quasi-imbattable car aucun Chinois ne peut survivre sans WeChat. Ce système n’est pourtant pas nouveau. On a pu voir le système de « IMessage » lancé par Apple (un service de messagerie compatible entre Iphones), Facebook et son « Marketplace » (une plateforme permettant de vendre et acheter des objets autour de chez soi), Messenger et ses « Jeux instantanés » (une mini salle d’arcade dans votre téléphone). Ils ont tous connus un succès plus ou moins important. Bien que la stratégie ai déjà été utilisée, aucun des concurrents n’a connu un succès tel que WeChat le connait à présent avec ces mini-programmes.

Les Chinois passent en moyenne plus de 3 heures par jour sur WeChat. Son succès réside dans la diversité de ses fonctionnalités. Au vue de l’importance de l’application dans le quotidien des Chinois, elle se révèle également être un grand atout pour les compagnies souhaitant avoir une présence digitale.

En quoi les mini-programmes sont-ils intéressants d’un point de vue marketing ?

En sachant que 94% des Chinois utilisent WeChat chaque jour, il n’y a pas meilleure application en Chine pour donner de la visibilité à votre marque. Cependant, en plus d’un compte officiel, vous pouvez maintenant créer votre mini-programme. Il existe plusieurs avantages à ceci.

Premièrement, les applications mobiles prennent beaucoup de place dans le stockage de l’appareil. Il se peut donc que certains Chinois ne veuillent pas télécharger votre application, qui leur permettrait de stocker moins de photos par exemple. Notamment si ils ne sont pas des clients réguliers de votre enseigne. Les mini-apps prennent moins de place, sont plus pratiques, mais aussi plus rapides. Vos clients ont donc toutes les chances de préférer ce mini-programme à votre application d’origine.

De plus, le coût de création d’un mini-programme nécessite moins d’investissement de temps et d’argent que ceux demandés pour une application standard. Cette option est donc accessible à tous, des petites start-ups aux firmes multinationales.

Enfin, il était jusqu’alors impossible d’insérer des liens dans le contenu de ses « moments » (une fonctionnalité de WeChat, équivalente au « mur » de Facebook). Ces hyperliens auraient par exemple pu permettre aux plus gros influenceurs du pays de renvoyer leurs « followers » sur leur site de e-commerce à travers WeChat. Mais c’est maintenant possible grâce aux mini-programmes ! Ils permettent aux entreprises et entrepreneurs de promouvoir leur marque, ainsi que de permettre aux clients d’acheter leurs produits ou services sans même avoir à quitter l’application.

 

Vous aussi vous souhaitez développer votre marque en Chine ? Vous avez besoin d’aide pour implanter ce marché si différent ?

Faites appel à une agence spécialisée : Gentlemen Marketing Agency !

Nous sommes la première agence de marketing digital en Chine. Si vous avez besoin de plus de renseignements ou d’informations, veuillez consulter notre site web et contacter nos spécialistes du marketing digital.

Lire aussi: