La génération Y âgée entre 18 à 35 ans correspondant à 385 millions de personnes qui est la deuxième économie mondiale.

Alors que la croissance économique de la Chine a ralenti ces dernières années, elle reste quand même supérieure à 6 %.

Au fur et à mesure que la croissance se poursuit et que l’économie du pays devient une force encore plus grande sur le marché international, La génération Y chinoise a une influence non seulement sur la Chine, mais aussi sur l’ensemble du monde.

Toute marque qui veut faire sa place dans le marché chinois se rendra compte qu’elle doit complètement repenser sa stratégie marketing à laquelle elle est habituée. C’est d’autant plus vrai pour les marques étrangères qui s’installent en Chine.

L’un des plus grands dangers en termes de Marketing pour les sociétés en Chine est de mal analyser les tendances et besoins des boomers (GENERATION Y)

La vitesse de changement, sans précédent dans le développement économique de la Chine et la transformation numérique au cours des trois dernières décennies signifie que les modes de vie de la génération Y ont peu de ressemblance avec ceux de leurs parents et grands-parents.

La génération Y a grandi en plein essor de la technologie, avec les meilleurs et tous derniers gadgets sortant sur le marché. Il n’ont, en outre, pas souffert de crises économiques dont ils puissent se souvenir, ce qui fait d’eux des consommateurs différents.

En revanche, la génération Y a grandi dans un monde habitué à l’interaction nuancée des idées opposées:

  • La tradition contre la modernité,
  • Le contrôle contre l’ouverture,
  • L’individualité et la communauté.

 

LE TRAVAIL ET LES STARTUPS

La montée des startups de base, en particulier dans le domaine de la technologie, est une tendance déterminante chez les jeunes chinois.

Il y a actuellement plus de 10 000 nouvelles entreprises lancées chaque jour, selon  « China Daily – environ sept startups chaque minute ».

Un sondage mené par JWT Intelligence révèle un esprit d’entreprise axé sur les besoins pratiques :

74 pour % de la génération Y a déclaré qu’ils choisiraient de créer leur propre entreprise s’ils avaient du mal à trouver du travail.

En tant qu’employés, la génération Y souhaite que la stabilité financière apporte une réalisation personnelle.

  1. 97% de la génération Y chinoise préfére travailler pour des entreprises dont les valeurs sont semblables à celles de leur propre pays selon «  une enquête menée par Brunswick »
  2. 60 % sont tout à fait d’accord pour dire que les entreprises qu’elles soutiennent le plus sont celles qui partagent leurs valeurs.
  3. Selon « les statistiques de Goldman Sachs » :
  4. 28 % des diplômés en Chine changent d’emploi au cours des trois premiers mois de l’obtention du diplôme contre seulement 4 % aux États-Unis par exemple.
  5. 70 % de la nouvelle génération chinoise souhaiterait travailler dans une startup

« La génération Y chinoise apporte de nouvelles perspectives au travail et pourtant n’ont pas de compétences collaboratives ou même le respect des normes traditionnelles »,

« La culture de cette génération a grandi tend à discréditer la hiérarchie et à promouvoir les talents individuels ». a déclaré Ziqing Chen.

 

 

LES ETUDES

Le nombre de diplômés chinois a augmenté au cours des dernières années, alors que les opportunités d’emploi convenables en Chine ne tiennent pas le rythme.

L’été dernier, 7,7 millions de diplômés des universités chinoises sont entrés au marché du travail au milieu d’un ralentissement économique et d’une concurrence accrue pour l’emploi.

 

 

 LES PREOCCUPATIONS DE LA GENERATION Y CHINOISE

La génération Y est préoccupée par :

  • La pollution de l’environnement
  • La sécurité sanitaire des aliments
  • Les soins de santé
  • L’inégalité des revenus
  • L’égalité entre les sexes
  • L’inclusion des LGBT (est un initialisme qui représente les lesbiennes, gay, bisexuelle et transsexuelle)

La sensibilisation des milieux chinois aux problèmes sociaux, renforcée par les médias numériques et la connectivité, influence leurs attitudes à l’égard du service communautaire et de la philanthropie.

La génération Y devient plus sensible aux problèmes sociaux et est plus enclins à bâtir leur vie en contribuant plus activement à la société.

Elle est aussi intéressée aux dernières tendances mondiales de la mode, du divertissement et de la culture.

 

 

INTERNET en CHINE 

La génération Y passe, en moyenne 27 heures en ligne par semaine soit 24 % de plus que les États-Unis, selon une étude.

L’écosystème numérique chinois est en plein essor, avec plus de 900 millions d’utilisateurs de WeChat : 66% de la génération Y disent que les médias sociaux constituent leur principale plate-forme pour se faire des amis.

Leur comportement numérique a favorisé une culture dite «zhai», demeurant à la maison toute la journée (diffusion vidéo, commerce électronique, médias sociaux, commandes de livraisons de nourriture et d’autres services sur demande).

L’exposition en ligne à de nouvelles idées et l’aspiration à l’expression personnelle mènent la génération Y à s’engager davantage dans les loisirs et les divertissements, et se concentrer sur la découverte de soi.