Le rouge à lèvres reste un incontournable du kit de maquillage des chinoises. Symbole de bonheur et de succès, la couleur est réputée hautement symbolique en Chine.

Le rouge à lèvres au top des ventes

femme chinoise émancipée

Le rouge à lèvres aurait des vertus… selon les chinoises

On dit même que les chances de trouver un potentiel mari sont plus grandes pour une femme portant du rouge à lèvres rouge plutôt que n’importe quelle autre couleur, sans même parler de ne pas être maquillée, un véritable hors jeu dans la compétition entre célibataires. La Chine en est à ce point où le maquillage fait partie de l’émancipation féminine, avant que la tendance inverse ne la gagne comme en Europe, où les femmes revendiquent désormais leur droit à choisir de se maquiller ou de garder un visage naturel sans être jugées pour autant.

La pression du mariage est lourde pour les jeunes chinois célibataires, hommes et femmes confondus. Tous les moyens sont bons pour se présenter sous son meilleur profil et enfin rencontrer la bonne personne. Et si le rouge à lèvre rouge pouvait porter chance à son utilisatrice pleine d’espoir, pourquoi pas ?

Un esthétisme chinois tiré de la culture japonaise

rouge à lèvres

Eh oui! Du 17e au 19e siècle, la période d’Edo de l’Histoire japonaise a introduit l’usage quotidien de trois teintes cosmétiques basiques : le rouge pour les lèvres, le noir pour les sourcils et le blanc pour la poudre du visage. Le rouge à lèvres devait gracieusement contraster avec le teint blanchi.

Ce modèle s’est diffusé en Chine et continue de nos jours à être suivi, comme on peut le constater avec les publicités et les maquillages de célébrités chinoises à la télévision.

Les femmes chinoises modernes portent du rouge à lèvre

shanghaiennes cosmétiques

Comme les talons hauts, le rouge à lèvres fait partie de la panoplie de la fashionista. Il est associé à l’image de la femme chinoise moderne, mais est également classé produit de luxe.

Une étude récente montre que les Shanghaiennes peuvent dépenser 1500 ¥ par mois pour leurs produits de beauté: taxés à plus de 30% en Chine comme tous les produits de luxe à l’exportation, les bâtonnets Yves Saint Laurent, Dior et Chanel font certainement partie de la balance. Rappelons que le salaire moyen à Shanghai est de 10 000 ¥ mensuel. Si l’on convertit cette somme en euros, les chinoises dépensent l’équivalent d’environ 193€ en cosmétiques sur un salaire de base de 1289€. Pour ainsi dire, chaque mois 1/6ème de leurs revenus passent en soins corporels, un résultat étonnamment élevé et très révélateur de tendances.

L’importance de montrer sa réussite sociale à travers le maquillage

rêve de voyage

 L’achat de produits de luxe est un signe extérieur de richesse et de réussite : exactement l’image sociale que visent les jeunes citadines chinoises.

Les femmes chinoises ne sont pas si différentes des européennes et rêvent du même package : un travail valorisant, un corps de rêve, une vie de couple, des vacances à l’étranger pour rêver ET faire rêver. Le maquillage a toujours été une couverture sociale censée refléter un certain niveau de vie… ou aider l’utilisatrice à atteindre cette vie rêvée. Se maquiller procure l’avantage de camoufler les imperfections de la peau, mais indirectement on rêve de masquer aussi les imperfections de sa vie en général. On souhaite la vie idéalisée des magazines, on désire ce teint velouté parfait des publicités pour avoir l’impression d’une vie insouciante auréolée de succès. Les cosmétiques de luxe permettent de se sentir supérieure à la masse, plus proche du rêve de gloire : une image largement véhiculée par la publicité et ses codes marketing.

Parlons de succès : les attentes de la société chinoise

rouge à lèvres

La Chine est encore dans une phase de société consumériste, où sa population se découvre un pouvoir d’achat grandissant. Les cosmétiques de luxe sont tout naturellement attendus lorsque les membres de la famille s’échangent des cadeaux au Nouvel an. Plus c’est bling et tape à l’œil, mieux c’est : une tendance qui a à peine faiblit chez les consommateurs de masse pendant la politique de chasse à la corruption de Xi Jinping. Si en plus la marque a ce côté exotique et exclusif des grandes marques étrangères et que son design est mondialement reconnaissable, comme c’est le cas des sacs Louis Vuitton, on atteint l’idéal.

Quelles marques de rouge à lèvres ont le plus d’attrait ? Les marques occidentales avant tout. Bobbi Brown, Dior, Chanel, mais encore Armani, Esthée Lauder et Lancôme sont présents dans chaque centre commercial chinois. Sont-ils en tête des ventes pour autant ? Pas forcément. Les consommatrices chinoises des grandes villes vont acheter un article d’une grande marque qu’elles pourront fièrement exhiber, mais achèteront le reste dans des marques un peu moins onéreuses, comme Sephora ou Urban Decay, toujours assez chères pour le salaire moyen chinois. Les cosmétiques de luxe restent des cadeaux de grande valeur encore hors-budget pour beaucoup de filles, malgré l’engouement pour leur acquisition.

Le truc en plus ?

padme amidala

Quand on en arrive à l’application du rouge à lèvres, les chinoises sont particulièrement méticuleuses. Le rouge à lèvres doit être visible et les coquettes appliquent plusieurs couches pour obtenir une belle couleur carmin. Pas que pour le rouge à lèvres cependant : Sophia, jeune stagiaire en hôtellerie de luxe, en convient volontiers : « Je commence mon travail à 5h30. C’est tôt, mais je dois me réveiller encore plus tôt parce que je prends le temps de bien dessiner mes sourcils, alors je me lève à 4h00« .

Une anecdote édifiante : qui ne se souvient pas de Padmé Amidala, reine de la trilogie Star Wars? Son maquillage est entièrement inspiré par la mode sous la dynastie chinoise des Qin (entre 221 et 206 av JC), où les femmes peignaient leur lèvre supérieure en rouge et dessinaient seulement un point rouge sur la lèvre inférieure, en couvrant le reste de poudre pour le visage.

Notre agence vous dévoile notre expertise dans la communication autour des cosmétiques de luxe sur le marché chinois. Nous pouvons vous aider à développer l’e-commerce de votre entreprise en Chine et optimiser votre référencement sur les plateformes de ventes en ligne chinoises.

Pour en savoir plus, lisez aussi: