Fuerdai, une population qui aspire à une vie plus saine

 

Fuerdai
Les Fuerdai appelés  » la seconde génération » est une nouvelle génération de riches chinois émergente en Chine. Certains souhaitent quitter la Chine pour plusieurs raisons. En effet, ils aspirent à une meilleure qualité de vie notamment pour l’évolution de leurs enfants concernant la santé, l’éducation et l’environnement. La plupart du temps, ces riches populations de chinois émigrent vers les Etats-Unis, le Canada et l’Austalie.

Vous avez surêment en tête le cliché du riche avec la Ferrari avec un lion, jaguar ou leopard…

Leopard et voiture

Ce n’est pas vraiment le style de cette nouvelle génèration de chinois…c’est plus montrer qu’on a de l’argent.

Cette nouvelle génération n’hésite pas à exhiber sa fortune au monde entier et fait rêver les populations chinoises de Chine en leur donnant envie de quitter également leur pays.

En outre, comme on peut l’observer dans la sitcom chinoise “Les filles asiatiques ultra riches de Vancouver”, des jeunes filles d’à peine vingt ans profitant d’une vie remplie de richesse, se promènent avec des voitures de luxes et n’hésitent pas à faire leur shopping dans les plus grands magasins de Los Angeles. De plus, il existe des pages entières sur les réseaux sociaux, où l’on peut voir quelques uns de ces jeunes, partager des photos et des vidéos de leur palmarès.

Rich asian girl

Bien que ce genre de vie attirent particulièrement les jeunes chinois, la plupart des populations américaines ne voient pas cela du même œil. En effet, ils dédaignent cette exposition de joyaux et critiquent l’attitude des Fuerdais. Selon beaucoup d’américains, la richesse ne fait pas partie des valeurs fondamentales de la vie et ce n’est pas une bonne éducation à leur transmettre. Les Fuerdais sont perçus comme une population qui vit dans l’excès et ne prêtant pas attention aux habitants qui les entourent.

De plus, la population de Vancouver se sent particulièrement humiliée par les Fuerdais qu’ils accusent de faire baisser leur niveau de vie et d’augmenter les prix de l’immobilier. La population chinoise se défend en prétendant ne déranger personne et qu’ils vivent leur vie comme ils l’entendent.

Voici un article sur : La montée du phénomène Sugar Daddies en Chine

Où vont-ils ?

chinese in USA

Ils sont en premier lieu attirés par les Etats-Unis (52%) pour beaucoup de raisons. Se créé alors une génération de personne exigeant de meilleures conditions de vie que dans leur pays. Les Etats-Unis sont suivis de prêt par l’Amérique du Nord, le Canada avec 21%.

Pourquoi quittent-il la Chine ?

L’ Education

education in china

La plupart de ces riches personnes se considèrent comme trop riches pour vivre en Chine et estiment qu’ils méritent une meilleure qualité de vie. En effet, ils souhaitent offrir à leurs enfants la meilleure éducation possible.

Au Etats-Unis, on dénombre 89% des personnes entre 25 et 64 ans diplômés de l’Université ainsi que 67% de personnes rémunérées. Les écoles américaines détiennent l’un des meilleurs systèmes d’éducation du monde et c’est pourquoi, la population chinoise aspire s’y rendre.

La pollution

pollution in china

Les Fuerdais souhaitent protéger leurs enfants de l’air ambiant de la Chine. Ils évitent les problèmes de santé causés par la pollution et la mauvaise qualité de nourriture. En outre, on compte entre 750000 et 2.2 million de personnes décédées à cause de la pollution de l’air, intérieur comme extérieur, mais aussi la pollution de l’eau. Le gouvernement chinois a une mauvaise gestion des déchets ce qui est en partie la cause de la pollution présente en Chine.

Par conséquent, beaucoup de sondages furent réalisés et montrent que 91000 chinois se sont installés à l’étranger durant ces 15 dernières année et 60% souhaitent quitter la Chine aussi rapidement que possible.

Il y a un article intéressant sur la pollution et ses opportunités en Chine.

Un clivage générationnel

L’émigration de ces riches chinois n’est pas sans conséquences. Ce phénomène a créé de nouvelles générations de jeunes chinois parlant uniquement l’anglais. Souvent, on remarque un manque de communication au sein de certaines familles et parfois même l’absence total de dialogue entre les parents et leurs propres enfants.

A lire également: