Les fabriquant de vin italiens voient une véritable opportunité dans le marché chinois du vin alors que les goûts des consommateurs se diversifient et évoluent vers des vins milieu de gamme.

Le marché du vin en Chine

Un marché dynamique en pleine révolution

L’université de l’agriculture et de la forêt du Nord Ouest dans la province de Shaanxi a récemment réalisé une étude dévoilant que le marché chinois du vin est entrée dans une nouvelle ère. Dorénavant la valeur a de l’importance, ce qui bénéficie aux vins de production de masse. Bien que la Chine soit devenu le 5° plus grand marché mondiale pour le vin, et le premier pour le vin rouge, avec plus de 1,94 milliards de bouteilles l’an dernier, les viticulteurs italiens ont mis du temps à se joindre à la fête.

1412565387253

Les principaux importateurs de vins sur le marché chinois

Actuellement, l’Italie est le cinquième plus grand exportateur de vin vers la Chine derrière la France, l’Australie, le Chili et l’Espagne. Elle détiendrait d’après le China Daily, plus de 7% des parts de marché.

Le Chili et l’Australie bénéficie d’exemptions tarifaires, cette année pour le Chili, à partir de l’année prochaine et pour trois ans avec l’Australie en raison d’accord de libre échange entre les deux pays.

001372a9ae0512476c1e0e

 

Les viticulteurs italiens optimistes

Les viticulteurs Italiens ont deux raisons d’être optimiste. “Le vin italien était moins connu aux Etats-Unis il y a 30 ans, mais il a aujourd’hui acquis la plus grosse part de ce marché qui est le plus grand marché de consommation au monde” nous rappelle Sergio Maffettone, consul général Italien à Chongqing et ancien consul de l’ambassade Italienne en Chine.

Des consommateurs chinois avides de nouveaux vins

Il ajoute que certains chinois préfèrent payer le prix fort car c’est pour eux un gage de qualité. Mais une fois qu’ils se sont fait le palais, qu’ils sont capable de juger de cette qualité par eux même et de reconnaître un bon vin italien, c’est un nouveau monde qui s’ouvre à eux.

A bien des égards, la politique d’austérité chinoise à en réalité bénéficié au marché chinois du vin. Avant, les vins importés atteignaient rarement le grand publique avant d’avoir été saisie pour les banquets et événements officiels du gouvernement. La population devait se contenter de tristes imitations de vins européens fournies par des fabricants de vin chinois.

Aujourd’hui, le public chinois a découvert une nouvelle palette de variété qui n’étaient pas présentes sur le marché chinois du vin avant, et même les vins de gamme intermédiaire ont de fait vu leurs ventes grimper en flèche.

20116221502604

La diversité des cépages italiens, un atout de taille

Mais les vignobles italiens ont une autre carte das leur manche, la diversité des cépages italiens.

90% des vignobles français ne sont constitués que de 15 cépages différentes, alors que 90% des viticulteurs en vins américains ne cultivent eux que 8 variétés de raisins. En comparaison, si l’on prend 90% des vignobles italiens, on découvre qu’ils sont composés de pas moins de 65 cépages différents et il existe au total 450 cépages d’origine italienne!

La directrice du bureau de Vinitaly International à Shanghai affirme que lorsque les gens s’ennuie et veulent goûter quelque chose de nouveau, ils peuvent se tourner vers les vins italiens.

 

W020111125557242889232

 

Les viticulteurs italiens déjà bien implantés en Chine

Vinitaly international

Vinitaly International organise des expositions autour du vin italien en Chine depuis 2006. La première s’est tenue à Shanghai. Après 3 ans, la société à déplacé ses expositions à Hong Kong. Cependant, avec l’augmentation de la superficie des vignes chinoises,  Vinitaly a prévu 8 évènements cette année sur le territoire, parmi lesquels un à Chengdu et un à Shanghai, deux villes où les viticulteurs italiens, les exportateurs et les experts pourront comparer leurs vins et initier les amateurs de vins chinois.

62

Cavit

Cavit, une société de vins qu’elle présente comme des vins d’accompagnement de premier choix, a déjà son bureau installé à Beijing. Son chef de projet à Beijing Fiorenzo Biscaglia se déclare optimiste. D’après lui, le vin sera bientôt une composante de la vie des chinois comme il l’est de celle des italiens.

 

Pour en savoir plus sur le marché du vin rouge en Chine c’est ici et pour savoir quelle stratégie marketing mettre en place pour pénétrer ce marché c’est par

Tous les articles sur le vin en Chine ici

 

Retour à l’accueil

01-Italy-140915