Skier en Chine… de plus en plus courant

cdSans vraiment comparer les destinations hivernales chinoises aux Alpes ou la Russie, il est possible de vraiment réussir à s’amuser en Chine pendant l’hiver. Tous les âges peuvent faire du ski alpin, de la luge, des courses de voitures sur glace, de la natation hivernale, du patinage et même du football sur neige.
Les sports et les distractions n’y sont pas forcement très développées mais les amateurs et les touristes trouveront leur plaisir sans rencontrer trop de difficultés techniques et à des prix très abordables.

Une clientèle croissante qui en veut toujours plus

En Chine aujourd’hui, de plus en plus de personnes sont intéressées par les sports d’hiver. On se rend compte que le nombre de skieurs en Chine, apprentis, touristes ou professionnels même, augmente de plus en plus.
La classe moyenne chinoise compte environ 100 millions de chinois. Celle-ci s’intéresserait-elle de plus en plus aux sports d’hiver ? On compte environ 1,5 millions de chinois qui s’initient chaque année au ski et aux sports d’hiver. Plus de 3 millions de chinois vont désormais dans les stations de ski de la Chine tandis que les plus aisés  préfèrent encore aller vers des sensations plus fortes dans les Alpes ou les Rocheuses. En tout cas ce phénomène attire de nombreux investisseurs qui souhaitent développer le secteur touristique hivernal de façon à pouvoir développer leurs activités commerciales. Pour ce faire ils construisent des patinoires et des stations de ski.

Ce domaine attire encore plus aujourd’hui avec le ski de printemps après le mois de Février ; des touristes qui viennent des quatre coins du pays.

Les destinations phares pour nos plaisirs d’hiver en Chine

Il existe près de 200 stations de ski en Chine pour toutes les tranches d’âges et à des prix très abordables pour la plupart. Les sports de glace et de neige y sont diversifiés pour l’immense plaisir des visiteurs, des touristes et des semi-professionnels. Parmi ces centres les plus populaires on trouve :

Yabuli dans la province de Heilongjiang qui est la principale station de ski du pays. Avec une superficie de 2255 hectares située à plus de 1370 m au-dessus du niveau de la mer et chacune des onze pistes de descente excède 1 km, dont une en particulier qui s’étend sur 5 km, la plus longue d’Asie. Elle n’est pas facilement accessible mais pour des vacances de plus d’une semaine c’est une destination idéale. Elle y abrite également le Club MED où l’équipe de ski chinoise s’y entraine. Elle est ouverte de Novembre à Avril mais c’est en Janvier – Février qu’il y fait le plus froid.

            35176

Visiter la Grande Muraille et skier à Huabei International Ski Resort. Cette station offre 6 pistes douces qui ont vue sur les tourelles de la merveille de Chine. Huabei est une station qui convient plus aux amateurs et aux visiteurs le temps de prendre une photo et de dire que l’on a skié à la chinoise, surtout elle n’est pas chère donc accessible aux classes moins aisées. Les pistes décevront les professionnels, mais c’est une bonne destination pour faire de la motoneige, du ski de nuit, traineau…

Nanshan à 60 km au nord-ouest de Beijing, propose un «parc à neige» et une demi-lune (half-pipe). Le Nanshan Ski Village est rapidement devenu la station la plus en vogue en Chine pour les nouveaux riches et les expatriés à cause de ses équipements modernes et sa proximité de Pékin. La neige y est artificielle mais cette station fait la joie de ses visiteurs et accueille beaucoup de débutants et des skieurs intermédiaires.

En dehors des activités de neige, les visiteurs seront content de participer aux événements organisés. On y retrouve une pléthore de carnavals, de festivals et soirées en tout genre pour s’amuser jusqu’au bout de la nuit sans trop porter attention au prix élevé des logements et aux files d’attentes toujours longues.

Cette station est aussi ouverte pendant l’été pour faire du ski sur l’herbe

Des investisseurs pour développer le secteur

Pour développer le secteur touristique hivernal en Chine le gouvernement chinois s’ouvre aux investissements et aux développements touristiques étrangers mais seulement dans la mesure, très stricte, où les projets proposés respecteront les normes environnementales élevées et les règlements établies à cet effet.

On note la présence d’Intrawest qui œuvre dans le secteur des stations-destinations et du tourisme d’aventure qui développe six stations de ski en Chine.

L’entreprise torontoise Cimco Refrigeration spécialisée dans la conception des patinoires artificielles signe pour une entente exclusive portant sur un total de dix projets dans 10 villes chinoises pour la construction de pistes de ski intérieure y compris à Beijing.
Shennongjia qui est un membre d’un programme de l’ONU pour la protection de la biosphère et de l’écosystème subtropical est l’auteur du centre de villégiature le Shennongjia Ski Ressort situé dans un parc national et capable d’accueillir plus de 3000 personnes. Ce centre propose diverses activités telles que : le ski, la motoneige, la luge, des promenades en traîneau et du vélo sur neige.

L’entreprise française Ski Rossignol, fabricant international d’équipements pour les sports d’hiver, désire, elle aussi, en partenariat avec le Comité régional de tourisme de Rhône-Alpes et France Neige, implante également ses boutiques en Chine

Skier à la chinoise                                            th.jpgbg

Profiter des loisirs hivernaux en Chine ne nécessite pas forcément un grand budget. Tout le monde y trouve facilement son compte allant des classes aisées aux simples ouvriers.
Les activités seront très diversifiées ski, luge, motoneige, football sur neige………

Une vidéo de sport de glisse…

Pierre Lelievre & Anthony Finocchiaro’ in CHINA from SEBASKATES on Vimeo.

Astuces :
Les hôtels des stations de neige sont souvent très coûteux pour ceux avec un budget très limité il serait préférable de trouver des logements dans les villages des localités qui coûteront moins cher.
Il est également préférable d’éviter la période de Janvier à Février car il peut faire très froid dans certaines et régions et très souvent vous resterez coincés dans vos logements et ne profiterez pas à fond de votre séjour.

Les jeux d’hiver 2022 en Chine ?

La chine après les Jeux olympiques compte accueillir les jeux d’hiver 2022. Dans l’optique de convaincre le comité, elle développe de plus en plus ses infrastructures et accueille de plus en plus d’investisseurs. En concurrence avec le Japon, elle met en avent ses avantages parmi lesquels les installations des jeux olympiques qui pourront bien servir pour les jeux d’hiver ainsi que la participation des populations et des entreprises afin de réduire les coûts de ces jeux.

On note effectivement des installations et des projets de constructions des infrastructures faites pour durer et d’autres provisoires. Hormis donc la période de ces jeux la Chine sera de plus en plus en plus une vraie destination pour les vacances hivernales d’ici quelques années.

Lire également: