L’exposition Dior à Shanghai

 

En plein cœur du parc de place du peuple se trouve le musée d’art contemporain de Shanghai, le MOCA. En ce moment le musée présente une exposition exceptionnelle sur Christian Dior, présentée jusqu’au 10 novembre.

 

Les croquis et l’histoire de Christian Dior

La visite commence par les croquis des années 40 et 50 des premiers vêtements de Christian Dior, qui a fondé sa marque en 1947, voulant redonner aux femmes la joie de vivre et le luxe dont elles ont été privées pendant la guerre. Une vidéo contenant des archives de l’époque explique cette histoire juste après les croquis, montrant l’importance de l’évènement, et comment cet homme devint célèbre dans le monde entier cette année là en un défilé, relayé par les médias de l’époque qui qualifient cette nouvelle collection de « bombe » dans la mode et dans la société d’après guerre. Ce qui est intéressant également c’est de noter que le célèbre Yves Saint Laurent fit ses débuts dans la maison Dior.

photo

Les salles thématiques

S’ensuivent des salles thématiques dans l’exposition, comme par exemple « du rose au rouge », « le jardin Dior », ou encore une salle présentant la vidéo de la nouvelle collection dessinée par Raf Simons, mise en scène par Inez van Lamsweerde & Vinoodh Matadin  « secret gardens 2 ». Ce sont des images absolument incroyables, notamment du château de Versailles où se déroule l’histoire.

photo(3)

Dans chaque salle se trouvent des modèles d’exception des collections des années 50, 60, 80, ou encore celles de John Galliano, ou de Raf Simons, plus récentes. On y trouve donc des tailleurs, des robes, dans une lumière tamisée ou scintillante, mais aussi les campagnes de publicité de toutes les époques, ainsi que des objets de collection, tels que les premiers chapeaux, les premiers souliers, les premiers flacons de parfums de la maison.

photo(5)

photo(4)

 

L’atelier Dior

On poursuit la visite avec une salle où se trouvent des ateliers avec les vraies couturières de la maison Dior travaillant sous vos yeux, qui vous expliqueront les détails de la confection des vêtements avec plaisir. Des traductrices sont là pour le public chinois, ébahi par le travail d’orfèvre de ces « petites mains ».

photo(2)

 

L’art et Christian Dior

Enfin on termine la visite avec d’autres salles où de trouvent associés des créations de la maison et des œuvres d’artistes contemporains Chinois, association très intéressante, qui met en valeur chaque objet, couleur et donne une ambiance particulière. Ainsi se mélangent une œuvre de Zang Fanzhi représentant Christian Dior, et un vêtement de la maison inspiré par les œuvres de Picasso. On retrouve également une Marilyn Monroe immense, portant du Dior, peinte par Yan Lei.

dior

Une autre salle est entièrement consacrée aux « stars en Dior », où se mélangent des images et des vêtements de Marlene Dietrich, Natalie Portman, Penelope Cruz, sans oublier les stars chinoises telles que Zhang Ziyi.

Dans la dernière salle se trouvent les croquis des bijoux de la maison, réalisés notamment par Victoire de Castellane.

 

Une promotion réussie

En conclusion cette exposition est incroyable, car elle réussi à présenter ce qu’il y a de meilleur dans le luxe Français, mais accordé au goût Chinois, d’une façon ludique et interactive, sans jamais tomber dans le bling-bling.

photo(1)

On ne fait pas mieux comme promotion dans un pays qui est le premier marché mondial du luxe (en comptant les achats des Chinois à l’étranger), et qui est en tout cas le marché le plus dynamique et le plus prometteur.

Pour rappel Dior possède déjà 18 magasins dans le pays ( voir l’article Dior en Chine).

Vous pouvez également lire l’article (plus Marketing) sur les Best practices du digital dans le luxe en Chine si vous ne l’avez pas déjà fait.

 

Pauline