Les marques de luxe européennes établies en Chine ne sont pas assez connues sur le marché, et il y a plus de techniques pour essayer de faire partie du marché chinois.

 

Le luxe et le e-Commerce en Chine

JD.com la plate-forme de e-commerce a crée un nouveau service appelé « gants blanc » pour s’adapter à ce type d’industrie et répondre aux besoins des Chinois en même temps.   La compagnie a déclaré qu’elle allait commencer à offrir un nouveau mode de livraison, de sorte que les courriers porteront certainement des combinaisons et des gants blancs, et apporteront la commande dans des voitures électriques.

  1. Sachant qu’en Chine la circulation est pleine de scooters, la livraison en dépend automatiquement (environ 1,2 million de livraisons en scooters).
  2. Ce nouveau service de livraison de JD a déjà commencé à Shanghai, Beijing et Guangzhou et a également l’ambition d’élargir ses services dans tout le pays.

L’entreprise a compris que dans le secteur du luxe, les concurrents sont moins nombreux, et donc  il y a davantage d’opportunités à saisir!   L’entreprise a commencé par cette nouvelle expérience de livraison, et elle continuera à s’améliorer pour répondre aux besoins spécifiques des clients, en essayant de briser les barrières entre les expériences de luxe en ligne et et celles hors ligne.

Il y a certaines marques qui dépensent leurs ventes sur le marché chinois, mais n’arrivent pas encore à bien satisfaire les besoins des clients chinois, elles ne peuvent pas, par exemple, livrer sur 2 jours  uniquement si elles collaborent avec une plateforme e-commerce.

Ainsi, le service de « gants blancs » est réservé aux petits achats, tels que les bijoux et les montres, en respectant la livraison de 2 jours. La mode de luxe rejoindra également ce type de service plus tard cette année.

  • JD.com a l’ambition d’étendre ses services dans le monde entier, pour diversifier l’offre de produits en apportant des marques britanniques en Chine afin de satisfaire les besoins des consommateurs chinois avec une qualité à haute valeur ajoutée.
  • China’s Tencent qui est une entreprise chinoise basée à Shenzhen a de l’ambition par rapport au secteur de la mode, elle veut donc élargir sa part de marché sur les réseaux sociaux en attirant cette fois ci les marques de luxe, et désir ouvrir sa propre ligne de vente en détail.
  • Alibaba le fameux site e-commerce chinois qui réalise des ventes chaque seconde à travers le monde a de quoi s’inquiéter, sachant qu’il arrive quand même à atteindre (870 milliards de dollars) à savoir 6 billions de yuans, dépassant E bay et Amazon de loin avec  Plus de 547 milliards de dollars de transactions au cours de l’exercice 2017, mais quand Tencent décide de se lancer dans le secteur du luxe le défi est de taille entre les deux géants d’internet chinois  !

Passer des médias classiques aux médias sociaux les plus développés est une aventure assez fabuleuse, mais pas quand on est deux sur le marché !

 

Le Luxe s’est lancé (tard) dans les reseaux Sociaux

Les ventes de sacs Longchamp édition limitée a bien marché sur weChat, et il n’y pas de raison pour que ça ne marche pas pour d’autres produits de luxe , WeChat contribue efficacement à l’augmentation de la vente sur le marché chinois.

 

Les marquent de luxe souffrent en ce moment en Chine, puisque la tendance de consommation des chinois a fortement changé, ils estiment que le luxe est dédié aux vieux, ils tendent surtout vers les marques premiums.

Les marques de luxe devraient donc changer de stratégies et migrer vers le digital pour essayer de se trouver une place sur la toile, même si les ventes restent quand même fluides quand à l’achat en ligne.

Comparée aux USA qui ne vend que peu de marques de luxe en ligne, La Chine, elle, profite de la digitalisation excessive de son marché, à savoir WeChat qui est l’application la plus utilisée par les chinois, que ce soit pour effectuer leur achats les plus basiques ou encore pour payer leur factures.

WeChat le chouchou des marques de Luxe

On peut dire que Tencent profite de cette aubaine pour mêler les produits de luxe à la course, une course qui consiste à favoriser ces produits, les mettre plus en valeur à travers l’attribution d’un store sur WeChat dédié à ces derniers.

Quant au payement,  le seul moyen valable pour Tencent’s c’est WeChat Pay qui est un moyen de paiement parmi d’autres.

 

Le géant du e-commerce essaye de se créer son propre store virtuel de vente de produits de luxe depuis des années à travers Mei.com par exemple qui a pu en tirer un ROI de 100 million de $.

Pour acheter un produit de luxe comme celui de Longchamp, il faudra que les consommateurs soit filtrés car tout le monde est connecté sur WeChat, oui, mais tout le monde n’est pas là pour acheter un sac Longchamp !

  1. Le QR code nous facilite donc la tâche en essayant de répondre aux besoins de ceux qui sont réellement intéressés par les produits hauts de gamme.
  2. Il faudra donc convertir votre présence physique en une présence sur le digitale en essayant par exemple de créer votre propre store sur WeChat, pour suivre la tendance de consommation actuelle des Chinois.

L’industrie du luxe est une industrie délicate qui a besoin d’une stratégie bien orientée, car un produit de luxe reste assez cher, et il ne faut surtout pas se mentir et penser qu’un Chinois va dépenser autant d’argent pour un produit virtuel sur WeChat!

 

GMA

GMA est une agence de marketing digital basée à Shanghai, nous guidons les entreprises étrangères pour créer leur business en Chine, pour en savoir plus : visitez notre site internet

 

Pour en savoir plus sur notre agence et nos références : agence.marketing-chine.com