Avec la croissance économique de la Chine, le marché de l’art ne fait que s’accroître et les riches chinois montrent un intérêt grandissant pour les produits dérivés.

La Chine est devenue, à travers ces années de développement, une société ultra connectée. Le e-commerce représente un canal d’achat plus accessible pour les consommateurs. Étant donné le niveau de rythme et de vie élevé, les chinois cherchent à maximiser leur temps. Le e-commerce est une fenêtre qui leur offre la possibilité sur d’acquérir toute sorte de produits et de services en restant sur place.

En combinant ces deux données importantes, il est plus que logique que les représentants d’art dans le monde commercialise des produits via le e-commerce afin d’attirer la clientèle chinoise.

Nous allons prendre l’exemple du British Museum

  • L’intérêt du e-commerce pour le Bristish Museum
  • L’intérêt d’une plateforme e-commerce chinoise
  • Les clients chinois friands de Wenchuang ou produits culturels

                                                                                                

 

 

I. L’intérêt du e-commerce pour le Bristish Museum

Tmall et Taobao sont les plates-formes ultra dominantes du e-commerce en Chine. Chaque jour, ils deviennent des concurrents de plus en plus sérieux pour les acteurs mondiaux de la vente en ligne, à savoir Amazon et eBay. Vous pouvez choisir d’acheter sur Taobao et / ou Tmall.

De ce fait, après le succès des produits du British Museum sur Tmall en 2018, l’attraction londonienne s’est lancée sur Taobao, ce qui devrait encore améliorer sa portée et sa visibilité en Chine.

Le British Museum a été la sensation estivale de Tmall après son lancement en juillet 2018.

Les trois quarts des articles du magasin se sont vendus en quelques jours, la désormais célèbre cassette Rosetta Stone est devenue un accessoire incontournable et le site a attiré plus de 131 000 adeptes dès le premier mois.

Il n’est donc pas surprenant que le musée londonien ait doublé sa stratégie de vente en Chine avec le lancement d’un magasin à Taobao.

 

II. L’intérêt d’une plateforme e-commerce chinoise        

L’institution a gagné environ 51 millions de dollars en vendant des produits sous licence en Chine l’année dernière, et bien que l’inventaire et les prix restent les mêmes sur toutes les plateformes sœurs, l’ajout de Taobao (un nom omniprésent sur la scène du e-commerce en Chine) améliorera probablement la facilité de recherche et la visibilité du plus ancien musée public au monde.

 

III. Les clients chinois friands de Wenchuang ou produits culturels

Les bijoux présentés lors du lancement du British Museum Taobao sont révélateurs de l’approche globale de la production de produits culturels, ou wenchuang, pour un public chinois contemporain.

D’une bague basée sur une amulette de scarabée égyptien datant de 600 avant J.-C. à des bracelets inspirés d’éléments de croquis du peintre du XVIIIe siècle James Ward, le musée s’appuie sur sa vaste et diverse collection d’artefacts pour créer des objets de collection à l’esthétique moderne.

Les quelque 400 objets en vente sur la plateforme de e-commerce chinoise s’inspirent des œuvres d’art célèbres et moins connues du musée.

En outre, les produits vont au-delà des bijoux et comprennent tout, des bagages et des cosmétiques aux appareils de cuisine et aux accessoires de téléphone.

Ces dernières années, les musées et les institutions chinoises ont utilisé les produits wenchuang comme un moyen de promotion de la marque et une façon de se rapprocher d’une génération de jeunes consommateurs chinois culturellement engagés.

Des masques de nettoyage pour l’opéra du Sichuan aux figurines de guerriers en terre cuite en édition limitée, Taobao et Tmall ont déjà abrité une myriade de produits, certains de collection et d’autres destinés à un usage quotidien.

En conclusion

Comme on pouvait s’y attendre, les musées chinois ont été les pionniers dans ce domaine, le Palace Museum ayant dépassé les 145 millions de dollars de ventes en 2017 et le Suzhou Museum et le Shaanxi History Museum ayant également mis en place des plateformes de e-commerce à succès.