Les 5 addictions qui reflètent le comportement des consommateurs chinois

Singles day1

Les célibataires des pays de l’Ouest en rêvent, eux l’ont fait !

Et oui, alors que les européens célibataires pleurent le jour de la Saint Valentin, les chinois se consolent et ré-invente chaque année la fête des célibataires. Le “Singles day” a lieu le 11 Novembre, et fut choisi tout simplement pour sa date à quatre fois “1”.

Ce jour si particulier est une aubaine pour l’e-commerce chinois qui ne manque pas l’occasion de créer des offres promotionnelles en ligne. C’est une journée spéciale où les e-ventes battent tous les records en Chine et grâce à laquelle les commerciaux peuvent d’avantage se pencher sur le comportement d’achat de la population chinoise.

Les jeunes chinois sont de plus en plus connectés et accros à tous ce qui se rapporte à leur smartphone ou à leur tablette. Parmi les addictions que cette geek attitude suscite,  en voici 5 que certains sondages ont pu soulever et ce notamment durant ce “Single Day”.

> Le Number 1, le Smartphone  

Les chinois ont encore une fois dépassé les mobinautes occidentaux, et sont plus de 45% de la population à posséder un smartphone. Ils devraient être plus 49% d’ici 2017 ce qui réprésente 1.2 milliards d’habitants. Cette « Smartphone nation » chinoise n’est pas la seule addiction des chinois dans le domaine du multimédia, puisqu’ils utilisent également leur tablette et surtout leur ordinateur portable. Utilisations pour lesquelles ils sont également leaders depuis 2015. On remarque que ces utilisations sont en partis pour effectuer des achats en ligne. Même la célèbre marque PEPSI se met à créer des Smartphones, incroyable !

Un des principaux facteurs d’utilisation des mobinautes, LES APPLICATIONS….

En effet, les jeunes, accros à leur Smartphone passent le plus clair de leur temps la tête baissée, les yeux rivés sur leur écran tactile, à jouer, à acheter en ligne, etc… L’expression définissant au mieux cette “Smart nation” est la génération “head down” soulignant des ados absorbés par leur téléphone dans le métro. Mais l’application qui voit aujourd’hui ces chiffres de téléchargements et de paiement en ligne grimpée, est l’application de voyage Ctrip avec 800 millions d’abonnées et 70% de transaction au premier trimestre 2015. En effet, les chinois sont de plus en plus adeptes au voyage et on observe une explosion du tourisme ces derniers temps en Chine continentale.

Chinese head down 2

> Le Number 2, les réseaux sociaux !

Cela vous étonne ? Le leader du réseau social chinois est QQ (Tencent), avec 850 millions d’utilisateurs actifs par mois suivi par Wechat avec 600 millions. On peut se demander ce qui attire autant la population chinoise à passer autant de temps sur les même réseaux. En réalité, l’influence des médias sociaux à acheter en ligne est très présente. Sur 90% d’internautes chinois, 62% passent leur temps à rechercher les dernières tendances du moment que ce soit en vêtements, en automobiles, en électroniques, tout cela en regardant des vidéos ou en se renseignant sur les produits qui les intéressent en postant des commentaires.

Cela est d’autant plus vrai que les investissements publicitaires sont plus importants sur internet. On estime une augmentation de 11 à 12,5% entre 2015 et 2017.

En outre, de plus en plus d’applications, telle que Tencent, prennent part aux consommations en ligne de certain sites e-commerce, tels qu’Alibaba le leader du e-commerce en Chine. Même de grandes marques comme Uniqlo, passent par les réseaux sociaux pour que les consommateurs puissent acheter leurs produits en ligne. Ces derniers représentent ⅓ des clients Uniqlo et 25% d’entre eux achètent les produits Uniqlo via Wechat. Les plus friands du e-commerce via Wechat sont les hommes entre 15 et 29 ans qui font du shopping en ligne entre 10h et 22h. Les femmes préfèrent quant à elles le lèche vitrine.

Les chinois, toujours à l’affut de bonnes affaires !

Les réseaux sociaux ne manquent jamais une occasion d’attirer d’avantage leurs consommateurs. Ils génèrent donc une addiction bien plus importante chez les mobinautes, en leur proposant des offres promotionnelles exclusives, qui attisent les papilles de la population chinoise et cultivent leur envie de découvrir de nouveaux joujoux !

> Le Number 3, le chinois reste addicte au shopping en magasin

chinese and shopping

La population chinoise préfère emprunter le circuit du magasin traditionnel pour effectuer ses achats ce qui représente encore 90%. Cependant, 85% consultent le site internet, et 30% valident leurs achats en ligne après être passés dans le magasin concerné. De plus, après avoir rechercher des articles en ligne, 63% augmentent leurs dépenses en allant directement au magasin.

Même si l’achat en magasin reste conséquent, l’achat en ligne explose. En outre, la population chinoise y achète entre autre des accessoires, des cosmétiques, des produits de beauté, de l’électronique. La consommation de la classe moyenne ne cesse de croître, et la Chine a à faire à un cross border e-commerce. Ce phénomène s’étend notamment grâce au nouveau service Wepay de Wechat qui propose l’achat de produit en RMB, et fait directement la conversion dans plusieurs devises étrangères telles que l’euro, le dollars, la livre sterling, le yen et bien d’autres.

Enfin, le domaine du luxe ne se laisse pas séduire par l’e-commerce. En outre, ces riches consommateurs préfèrent d’avantage essayer et acheter directement ses produits en magasins puisqu’ils privilégient la qualité.

Le e-commerce et les réseaux sociaux entretiennent l’attirance des chinois !

Les chinois sont avides de nouveaux divertissements digitaux. En effet, n’importe quel nouveau gadget créé sur leur smartphone les amuse et les rends encore plus addictes. Ils adorent le principe des QR code, les offres promotionnelles qui leur correspond, le service Wechat Wallet pour pouvoir payer en ligne. Le chinois recherche une certaine fluidité lorsqu’il navigue à travers ses applications ou les réseaux sociaux. C’est pourquoi les rendre d’autant plus attractives ne peut qu’entretenir cette addiction chez les consommateurs.

Voici un exemple de divertissement, un nouveau service a été créé sur Tmall grâce auquel le consommateur se retrouve dans une cabine d’essayage virtuelle et peut donc se visualiser portant les divers vêtements ou accessoires que le site lui propose. Une véritable invention pour le chinois qui recherche un certain divertissement lorsqu’il fait du shopping plutôt qu’un gain de temps.

> Le Number 4, les chinois attendent une certaine qualité de service!

Cela a déjà été constaté, la population chinoise est addicte de promotions personnalisées en ligne. Tendance, d’autant plus marquée lors du Nouvel an où la célèbre marque Hong Kongaise de bijoux “Chow Tai Fook” a mis en place via Wechat, un principe promotionnel où les utilisateurs n’avaient qu’à secouer leur smartphone afin de recevoir des coupons de réduction. Ceci à suscité une réelle effervescence chez les mobinautes avec plus de 32000 participants ce qui représente 5 activations par personne en moyenne ce qui a permis 21000 ventes pour la marque.

Le principe du OnlinetoOffline/OfflinetoOnline dit le “O2O”, fait intégralement partie de la vie quotidienne des consommateurs chinois. En outre, cette révolution est totalement adaptée à leur style de vie. Ils peuvent commander tout ce dont ils ont envie ou besoin et se les faire livrer à domicile. C’est la société Baidu qui privilégie le “O2O” et le PDG insiste sur le fait qu’il souhaite gagner la “High Frequency War”. Avec toutes les applications mises en place et leur progression autant concernant les services que leurs performances, cet enjeu est totalement surmontable.

Voici un article intéressant sur le o2o en Chine!

Le chinois, d’avantage accros au paiement via les applications

Ce n’est plus un secret ! Le consommateur chinois est addicte du paiement en ligne via des applications notamment via Wechat et son système de QR code. Les paiements via les téléphones portables représentent la moitié de l’e-commerce total en 2015, chiffres qui devraient encore augmenter d’ici 2019 !

Enfin ! Mc Donald’s la célèbre chaîne de restauration rapide a enfin mis en place un système de paiement en ligne via Alipay permettant de scanner un QR code. La grande chaîne d’hôtel Mariott a également annoncé que l’on pourrait payé en ligne dans différentes régions d’Asie d’ici mi-2016. Et enfin c’est Swatch qui devance Apple, grâce à son service de paiement mobile via Unionpay. Le monde progresse !

> Le Number 5, une grande histoire

Nous le savons, la population chinoise raffole des produits de luxe et surtout celle entre 18 et 30 ans. Ces jeunes chinois veulent des services et des produits de qualité authentiques ! Un challenge pour leurs voisins occidentaux !

Le tourisme, en pleine expansion…

Le chinois voyage de plus en plus. La majorité de ses achats de luxe se font malheureusement à l’étranger. Son envie de voyager lui vient du bouche à oreille, histoires et expériences racontées par des proches en qui il a confiance et lui donne le plaisir de prendre ses billets pour l’aventure. Le magasin de luxe devient une aire de discussion plus qu’un endroit où il désire acheter. Le comportement d’achat du chinois et même dans le monde entier se développe. Il montre une nouvelle tendance à laquelle les marques et les distributeurs doivent s’adapter. Un défis de taille, mais qui demeure être un éternel recommencement pour ces marques luxueuses.

A lire également: