Thomas Ye alias Gogoboi est sans doute le plus grand KOL bloggeur fashion chinois et a une aura considérable sur les consommateurs de Mode en Chine.

D’éditeur à blogueur à Succès ! 

Il était d’abord un éditeur en fashion à Grazia Chine, où il est devenu célèbre pour sa façon de faire des commentaires sur la mode.

Il a réellement franchi un cap en 2010 lorsqu’il a ridiculisé le comédien Guo Degang pour son amour de porter Givenchy et depuis il a attiré l’attention des médias qui se l’arrachent pour divertir le public.

Les grandes marques l’adorent et lui verse de grosses sommes d’argent pour qu’il publie des nouvelles et commentaires sur les célébrités et les nouvelles collections.

Sa forte personnalité, considérée comme sincère et humoristique par de nombreux utilisateurs en ligne chinois, l’a aidé à obtenir rapidement des succès importants sur Weibo et WeChat.

7Millions de Followers

Gogoboi a plus de 7 millions de fans sur Weibo et l‘affichage de ses publications sur WeChat peut dépasser 100 000 en moyenne.

Le style blogging de Gogoboi a considérablement changé car il est devenu plus célèbre et a développé des relations plus étroites avec les marques.

Sur WeChat, ses articles englobent un large éventail de sujets pour répondre aux différents intérêts et goûts des lecteurs, qui comprennent :

  • des tendances de la mode,
  • des articles de luxe populaires,
  • des conseils de mélange et de match,
  • des potins de célébrités.

En tant que leader d’opinion dans ce domaine, les articles de luxe qui ont été mentionnés et recommandés par Gogoboi ont un grand potentiel pour devenir les produits les plus convoités parmi les consommateurs riches chinois.

 

IMPORTANCES DES BLOGGEURS/KOL POUR LES CONSOMMATEURS CHINOIS

L’omniprésence des réseaux sociaux, la prédominance du digital et l’intérêt grandissant des marques pour le cross-border m-commerce (L’expression d’e-commerce cross-border désigne généralement l’activité de vente faite sur un site e-commerce avec des clients se situant dans un autre pays que le pays d’implantation du site e-commerce) ont favorisé le développement de cette nouvelle économie. Les blogueurs chinois sont devenus extrêmement influents et ce sont peu à peu transformés en véritables entrepreneurs, convertissant leur influence digitale en force commerciale.

COMMENT MIEUX UTILISER LA RENOMMEE EN LIGNE DES KOL / BLOGUEURS

Pour les marques de luxe internationales qui espèrent gagner leur part dans la scène concurrentielle de la Chine en matière de vente au détail, le véritable défi pour eux est de savoir comment mieux utiliser la renommée en ligne de ces blogueurs pour stimuler leurs perspectives de vente.

La porte du E-Commerce Chinois du Luxe

Une collaboration récente entre Thomas Ye Shi, alias Gogoboi, et un certain nombre de sites de e-commerce de luxe occidentaux et de grands magasins peuvent offrir une idée.

LE NOM DE LA BOUTIQUE : GOGOBOI

La semaine dernière, Gogoboi a annoncé le lancement officiel de sa boutique WeChat, appelée « Bu Da Jing Xuan (不大 精选) », sur son compte WeChat. Ce n’est pas la première fois qu’il a transformé l’application en un magasin mobile.

Le blogueur a déclaré dans un communiqué que tous les produits sur son magasin Bu Da Jing Xuan WeChat proviendraient de détaillants internationaux de e-commerce de luxe, y compris Yoox, Net-A-Porter, Farfetch, Revolve, Mytheresa.com et SSENSE.

Comme grands magasins tels que Harrods et Luisa Via Roma
Gogoboi a récemment lancé un nouveau magasin WeChat, appelé Bu Da Jing Xuan (不大 精选), qui sépare et vend des produits de mode haut de gamme et de luxe à partir des principaux sites de commerce électronique en Chine

Le positionement : le Lifestyle

 

Business of Fashion a rapporté que Gogoboi vendait des produits de lifesyle, tels que des parfums Gucci et des sacs Keecie.

Lorsque les lecteurs passent par les articles de Gogoboi sur WeChat, ils peuvent directement passer une commande pour les articles qu’ils aiment. La boutique mobile promet également le service à la clientèle de 8 h à minuit tous les jours. Pour célébrer le lancement, les consommateurs peuvent actuellement bénéficier d’une réduction de 15% sur les produits Yoox.

En conséquence, la nouvelle boutique WeChat qui prend en charge un modèle «voir maintenant, acheter maintenant» est une façon intelligente pour les détaillants internationaux de commerce électronique de luxe de se connecter directement avec des consommateurs riches.

 

La nouvelle boutique du Luxe en Chine ?

Weibo’s Comeback attire les marques de luxe Par Jessica Rapp la vignette La nouvelle boutique qui vendra une sélection organisée de produits de luxe, cependant, crée un nouveau modèle commercial différent des partenariats antérieurs de Gogoboi avec une variété de monarchies.

 

Cela a conduit de nombreuses marques de luxe prestigieuses, telles que Louis Vuitton et Fendi, à venir à former des partenariats ces dernières années, ce qui a renforcé sa popularité parmi les cercles de luxe et de mode.

 

 

 Ses atouts

La transparence et l’authenticité soutenues par les nouvelles affaires de Gogoboi peuvent également constituer un défi pour le marché du daigou en Chine, ce qui est une bonne nouvelle pour les marques de luxe qui ont été en proie à ce problème depuis des années.

Comme le montre l’image ci-dessus, Gogoboi répertorie les sources officielles de chaque produit ainsi que les informations d’expédition et de douane sur l’application. En revanche, les concessionnaires chinois Daigou (partent à l’étranger voyage, et achetent des marques moins cher, réelles, bénéficient de la détaxe et le revendent à leurs clients(connaissances) en Chine) ont tendance à être vagues et opaques à propos de cette information.

 

En outre, le prix des produits Gogoboi (hors frais de port et frais de douane) est parfois même inférieur aux prix sur les sites Web originaux.

Par exemple, le sac à bandoulière Petite Locket de Jimmy Choo coûte 8 729 RMB (environ 1 268 $ US) sur le magasin WeChat de Gogoboi, alors qu’il est vendu pour 1 350 $ US sur Farfetch.

 

Conclusion :

Avec tous les avantages et le potentiel de ce magasin WeChat, les nouvelles affaires de Gogoboi ne sont pas sans défis.  Il reste à voir comment les ventes se produiront au cours des prochains mois et si elle peut offrir aux riches consommateurs chinois une expérience d’achat transfrontalière fluide.  La position de Gogoboi n’est pas non plus irremplaçable: il est très possible que la concurrence des blogueurs comme Mr. Bags et Shi Liu Po ​​Report puisse mettre davantage l’accent sur le commerce électronique à l’avenir.