Ces services de Streaming musical sont tous gratuits en Chine, ce qui les rend d’autant plus intéressant.

Les applications proposent des services payants : une meilleure qualité audio, des annonces, des billets de concert, des cadeaux virtuels, des achats de chansons.

En seulement trois jours après sa sortie, l’album « Witness » de Katy Perry a enregistré 1,3 million d’achats sur les principales applications musicales chinoises, avec NetEase Music en tête (en chinois).

Nous allons nous intéresser tout particulièrement aux applications musicales qui cartonnent en Chine.

  • KuGou (酷狗)
  • QQ Music (QQ乐)
  • KuWo (酷我)
  • NetEase Cloud Music (网易云音乐)
  • Xiami Music (虾米音乐)

Voici la dernière liste des applications musicales les plus populaires en Chine.

I. KuGou (酷狗)

En s’adressant à un très large public, et en ciblant ceux qui vivent dans les petites villes, KuGou, qui signifie « Cool Dog », a fait son chemin jusqu’au sommet du classement.

Une grande partie de leur contenu est consacrée aux musiques de quadrille et à la KTV, qui est généralement désavouée par la population hipster locale.

KTV : karaoké télévision bars

En intégrant le streaming KTV, KuGou a également gagné des utilisateurs.

Cela permet aux utilisateurs :

  • recevoir des « pièces de chansons » qui peuvent être transférées en monnaie réelle.
  • commenter les chansons par le biais d' »écrans à puces » (弹幕) où les commentaires sont diffusés en continu
  • écouter la radio
  • regarder la vidéo et d’interagir par le biais de la plateforme sociale.

Bien que l’application dispose de 228 millions de MAU, Kugou souhaite encore accroître sa croissance, mais il a gagné grâce à leur service de Streaming en direct Fanxing.

KuGou et KuWo sont tous deux détenus par la China Music Corporation qui a fusionné avec Tencent’s QQ Music en juillet 2016.

 

II. QQ Music (QQ乐)

L’application QQ Music partage certaines des caractéristiques de Kugou, comme la radio, la télévision et la diffusion en direct qui peut être récompensée par un don virtuel.

Sa cible est un public plus urbain.

QQ Music propose également des articles.

Elle permet aussi aux utilisateurs de regarder des vidéos musicales, des concerts et des interviews de musiciens célèbres, y compris de stars internationales telles que Linkin Park.

Elle doit son succès à l’omniprésence de Tencent sur le marché chinois, dont WeChat.

Elle compte aujourd’hui 211,43 millions d’utilisateurs, ce qui a permis au service de conclure des accords avec de grandes maisons de disques et de permettre à ses utilisateurs d’acheter des billets de concert grâce à son service de paiement.

 

III. KuWo (酷我)

L’application KuWo est fortement axée sur le streaming KTV.

-Elle propose même des tournois KTV avec des récompenses en argent.

-Elle sert également de plateforme de streaming vidéo et diffuse des contenus vidéo, généralement du côté le plus trash, comme les spectacles de talents et les comédies chinoises toujours très populaires.

Une partie de l’application est réservé aux DJs chinois en vogue.

Comme d’autres applications, KuWo propose l’achat de chansons et des abonnements.

Elle tente de gagner de l’argent grâce à des jeux in-app et grâce à sa propre marque de casques et de haut-parleurs.

L’application dispose de 107,72 millions de MAU.

 

IV. NetEase Cloud Music (网易云音乐)

Cette application NetEase se consacre à des artistes indépendants, cela lui permet de concurrencer les géants du web comme Tencent et Alibaba.

L’application intègre des fonctions sociales qui permettent l’interaction entre les utilisateurs et les artistes qui ont des profils sur le service.

Elle dispose également d’une fonctionnalité de streaming musical pour les joggeurs : Run FM (跑步FM) qui sélectionne la musique avec un taux de BPM correspondant au rythme de course de l’auditeur.

En plus de la musique, les utilisateurs peuvent regarder des vidéos et écouter des podcasts.

Après avoir obtenu un financement de série A de 750 millions RMB en avril 2017, avec 62,7 millions de MAU, NetEase est le premier service musical en Chine qui est devenu une licorne.

 

V. Xiami Music (虾米音乐)

Xiami a commencé comme plateforme P2P (Le pair-à-pair est un modèle d’échange où chaque entité du réseau est à la fois client et serveur, contrairement au modèle client-serveur) en 2007 mais a rapidement abandonné le modèle en raison d’une mauvaise réglementation sur les droits d’auteur.

Ces dernières années, le service a misé sur des contenus de niche en présentant des musiciens émergents avec de la musique originale.

L’application a fait le lancement du programme musical The Undiscovered Nationwide Spotlight, qui recherche des talents à l’échelle nationale et où les utilisateurs peuvent voter pour plus de 6000 artistes.

Xiami Music, qui dispose de 14,4 millions d’UMA, est la propriété d’Alibaba, ainsi que d’une autre application musicale appelée Alibaba Planet (阿里星球).

 

Les applications musicales chinoises rivalisent dans l’originalité et la proposition de service et nous montre qu’il y a de la place pour tous.

Certains peuvent compter sur des grands groupes comme Tencent ou Alibaba, d’autres mises sur des fonctionnalités audacieuses.