Quatre marques de cosmétiques ont effectué des opérations commerciales en Chine. La Chine étant l’un des principaux marchés dans le domaine de la cosmétique, de plus en plus de marques essaient de s’y implanter.

Voici lesquelles.

Maxam

Pour Maxam par exemple, l’environnement du marché est rempli de changement et de challenges. Il a toujours insisté pour faire ses propres produits, avec des produits basés sur de vrais matériaux. Le marketing qu’il utilise est basé sur Internet, et est plein d’idées. Au début de l’année 2013, la stratégie marketing de la marque était une série de stratégies digitales qui montrait des ingrédients surprenants, en essayant de ne pas se concentrer seulement sur l’efficacité des produits, et aussi des récentes séries « Real Me » qui essaient de concentrer l’attention des consommateurs sur le produit lui-même.

Les ventes de Maxam étaient plus en lien avec ces cibles et avec le comportement des jeunes consommateurs acheteurs. « Real me » représente les valeurs du consommateur, l’environnement du réseau et les similarités entre les produits de Maxam et ce que les consommateurs aiment. Cependant l’attitude « Real Me » devient le lien de communication entre Maxam et ses consommateurs. Les produits et les services de la marque délivrent un large éventail d’informations.

Cette utilité continue des nouveaux médias, du marketing de contenu et d’autres façons innovantes ont permis d’accélérer leur groupe pour aller du nouveau client au client persistant et jusqu’au client fidèle.

D’après le rapport de Maxam, il continue à gagner en popularité par rapport aux deux dernières années, les protagonistes étant le groupe de consommateur constitué des femmes âgées de 22 à 28 ans, l’innovation sur les produits et le marketing.

maxamproduct

Lancôme

 

La campagne « Vous êtes un Miracle » de Lancôme signifiait la joie de vivre et était le pic des merveilleuses surprises contenues dans les parfums de Lancôme depuis 16 ans. La philosophie de Lancôme a toujours été que les moments les plus heureux arrivaient dans les moments où on pensait aux miracles, et où l’on poursuivait des initiatives courageuses parce que l’on est soi-même un miracle. Voilà la campagne publicitaire de Lancôme en Chine, qui est une des marques de cosmétiques les plus recherchées sur le moteur de recherche chinois Baidu. « Donner tout au monde, comme le monde vous donne tout. Réveillez la femme qui est en vous, ayez confiance en vous et vous trouverez chaque jour dans la vie de merveilleuses surprises. La rosée du matin, un reflet lumineux, une rose qui sent bon, la poésie chaleureuse et émouvante, la lumière et de la belle musique. Ces habitudes sont des détails ordinaires de la vie mais avec un peu de poésie tout ressort mieux, chaque découverte est le miracle du moment. »

lancomeparfum

Maybelline

« Soyez belles maintenant : avec la crème CC de Maybelline New York. » C’est la première ligne de la publicité pour la nouvelle crème CC en Chine. Celle-ci a créé une nouvelle ligne pour la CC Crème pour blanchir la peau afin de faire plaisir aux chinoises et de s’implanter sur le marché chinois.

maybelline

L’Oréal

« Girl Go Codes ». Le 1i février 2015 à Shanghai, Blake Lively de la série Gossip Girl a mené la première publicité télévisée de 15 secondes. Le premier épisode en ligne a été vu par plus de 22 million de personnes.

La campagne va continuer jusqu’en mars en plus des publicités à la télévision, mais sera aussi complétée par les modèles des magazines de mode.

loreal

Ces quatre marques ont toutes utilisés un message différent pour toucher leur cible. Cependant elles ont toutes, sans exception, été obligées d’utiliser le digital pour atteindre leurs consommateurs. En effet, le digital étant désormais au cœur du style de vie chinois, il devient primordial de s’adapter à ce style de vie. Stratégie O2O, PR, influence des KOL sur les réseaux sociaux chinois ou encore buzz marketing sont autant d’outils qu’il vous faut utiliser en tant que marque de cosmétiques souhaitant s’insérer sur le marché chinois.

Ces règles si différentes du marché occidental, qui peuvent a priori déstabiliser une entreprise étrangère sont en fait très pratique. Le retour sur investissement est plus intéressant et beaucoup plus rapide que via les médias traditionnels. Pour donner un exemple, une campagne de PR en ligne est environ 2 à 3 fois moins chère qu’une campagne utilisant des journaux et magasines papier traditionnel pour 2 fois plus d’efficacité. Cependant le marché chinois reste difficile à appréhender pour tout nouvel arrivant. Pour bien réussir il est plus que recommandé de faire appel aux services d’une agence de communication connaissant déjà le marché chinois et ses règles.

Pour plus de nouveautés sur le marché des cosmétiques en Chine:

  1. voir cet article du Journal du Net.
  2. Sur emarketing.fr
  3. sur Marketing Professionnel

 

Marketing Chine