Le E-commerce explose en Chine entrainant avec lui le marché du vin. On a vu naitre en quelques années des sites qui arrivent à distribuer des centaines de milliers de bouteilles par mois dans toute la Chine.

Sur Taobao (plates-formes B to C de vente en ligne), Tmall  des E-shops se sont mis dans ce business récemment, et ont réussi à séduire une large clientèle.

I) Une concurrence importante dans le e-commerce en Chine

L’industrie chinoise du e- commerce est un environnement extrêmement concurrentiel, même en excluant les principaux homologues occidentaux dans une large mesure.

Dominé principalement par des entreprises locales comme Alibaba, JD, YHDJiuxian et Yesmywine, eux deviennent peu à peu des professionnels du vin.

La concurrence entre les acteurs du e-commerce reflète en grande partie l’écosystème de l’industrie informatique chinoise, car le e-commerce dépend en grande partie du soutien technologique et du contrôle du trafic.

BAT est l’abrégé de Baidu, Alibaba et Tencent, trois entreprises informatiques les plus prospères et les plus puissantes en Chine.

Parmi eux, Baidu offre un service de recherche local ; Alibaba gère des plates-formes et Tencent prend en charge une grande partie de la communication sociale. Cela explique en partie le paysage concurrentiel entre Alibaba (Taobao et Tmall) et Tencent (WeChat) notamment.

Il est prévu que Baidu se joindra également directement ou indirectement à cette concurrence. En effet, il est naturel pour la compagnie de profiter pleinement de son taux de pénétration élevé parmi les net-citoyens chinois.

Aujourd’hui, la concurrence est passée de l’attraction de consommateurs sensible aux prix, à la diversité des besoins des clients. La concurrence furieuse vise désormais principalement les villes de premier niveau dans la région orientale, ce qui laisse l’ouest à explorer.

II) Les producteurs de vin français en Chine

Pour le e-commerce du vin, les fournisseurs peuvent être des producteurs de vin, des importateurs ou d’autres types de distributeurs. La Chine est maintenant le cinquième plus grand marché de vin du monde et le potentiel est encore énorme, il est donc une cible naturelle pour tous les fournisseurs.

A) Influence des fournisseurs

Les fournisseurs affectent directement le marché en augmentant, par exemple, le prix de leurs produits ou en produisant moins, ce qui affecte les revenus et les bénéfices du e-commerce.

Le pouvoir de négociation des fournisseurs est vraiment faible puisque les plates-formes avec des trafics sont trop peu nombreuses ; les marques et les producteurs espèrent donc entrer dans un nouveau marché à faible coût.

B) Inconvénient pour les exportateurs

Tous les producteurs ne sont pas dans le e-commerce . En effet, la préoccupation majeure est l’authenticité du produit en ligne.

Surtout pour des vins emblématiques haut de gamme. Les fournisseurs qui souhaitent couvrir une zone plus large et vendre en grande quantité sont les seuls présents dans le e-commerce.

III) Les acheteurs Chinois

Le nombre de consommateurs de vin en chine ne cessent d’augmenter de par une nouvelle classe moyenne de plus en plus importante. Cependant les habitudes de consommation varient selon les populations et les villes.

A) Les modes de consommations actuels

La Chine est un pays qui importe principalement du vin rouge de France et d’Australie, tandis que ces pays établissent une image de marque respectée. Les habitudes de consommation dans les villes de 1er niveau et les villes de 3e/4e niveau sont très différentes.

Pour ceux qui vivent dans les villes du 1er niveau, le vin fait partit de l’éducation.

Dans les villes de 3e/4e niveau, la décision d’achat est largement influencée par les suggestions des pairs et des KOL (influenceurs). En fonction de ces deux modèles, le pouvoir de négociation des consommateurs varie.

B) La classe moyenne émergente

La classe moyenne émergente connaît une croissance rapide. L’intérêt pour le vin s’accroît et le pouvoir d’achat augmente.

Aujourd’hui, 300 millions de citoyens de la classe moyenne en Chine avec l’habitude et la préférence très distinctes de boire du vin, forment un pouvoir de négociation écrasant.

 

Lire aussi :

 

 

Conclusion :

Les chinois semblent être de grands E consommateurs. Ils associent internet à un espace de vente ou les prix deviennent moins chers.

Pour l’instant les expériences de vente de vin en ligne se multiplient et offrent un très grand choix aux E consommateurs de vins.

Pourtant tous les vendeurs en ligne ne connaitront pas le même succès. Les gagnants seront ceux qui sauront suffisamment se différencier : prix agressifs, sélections des vins, concept de vente, utilisation des réseaux sociaux…

 

 

Besoin d’un partenaire en Chine?

 

Nous sommes des marketers en Chine (une équipe de 70 personnes) .

Nous avons acquis une certaine expérience du marché du vin en Chine. 

 

Contacteznousparemail