Le vin rouge est à la France ce que le riz est à la Chine. Nos amis français ont toujours eu la réputation d’être de bons buveurs de vin rouge et pourtant en 2014, la Chine a détrôné la France en devenant le premier consommateur mondial de vin rouge.

Une consommation croissante

D’apres une étude sérieuse du cabinet de recherche le International Wine and Spirits Research, la Chine se positionne actuellement en 5e position au niveau de la consommation de vins de tout type; Mais avec plus de 155 millions de caisses de 9 litres de vin rouge consommés en 2013, l’Empire du Milieu monte sur la première marche du podium.

Depuis 6 ans, l’engouement des chinois pour la consommation de vin rouge s’est considérablement développé. Une étude publiée par le Salon International VINEXPO annonce dans ses grandes lignes que la consommation de vin rouge a été multipliée par 2,75 alors que sur la même période, elle a connu une baisse de 18% en France et 6% en Italie.

Le consommation de vin devrait continuer de progresser d’environ 33.8% entre 2013 et 2017 après avoir subie une baisse de 2.2% en 2013. En effet, les modes de vie et de consommations sont en pleine mutation et de plus en plus de chinois font partie des classes moyennes aisées et développent le désir de consommer des produits « européens » afin d’obtenir un statut social et une reconnaissance personnelle.

Il est important de souligner le fait que la majorité du vin consommé en Chine est produit localement. Le pays a produit en 2013 plus de 1.170 millions de litres de vin et se place à la 8e place au niveau mondial. Quant à la superficie de ses vignobles, l’Empire du Milieu possède l’un des plus grands vignobles du monde .

En 2014, La France reste le pays leader en terme de parts de marché avec 36 % de parts en volume. De la même façon, une bouteille de vin importée sur 2 vendues en Chine est d’origine française. Le savoir-faire à la française reste quelque chose d’unique que les étrangers sont prêts à payer cher.

Et pour cause, derrière ce succès du vin rouge se cache de profondes traditions culturelles.

Des traditions qui persistent

Les chinois ont l’habitude de consommer des boissons plutôt chaudes comme le thé ou bien des boissons à température ambiante. Ainsi, ils préfèrent nettement boire du vin rouge que du vin blanc qui se déguste plus frais.

La couleur rouge a une connotation très forte et particulière et qui est ancrée dans la culture du pays. En effet, le rouge est une couleur porte-bonheur signe de puissance, chance, fortune, porte-bonheur… Elle est omniprésente dans la vie des chinois et le vin rouge occupe donc une place importante dans les modes de consommation du fait de sa couleur pourpre. .

En Chine, alors que le rouge fait partie des couleurs porte-bonheur, la couleur blanche est associée à la tristesse et au deuil. D’un point de vue culturel, la consommation du vin blanc reste encore trop faible dans l’Empire du Milieu par rapport à celle du rouge représentant 90% de la consommation de vin « tranquille » c’est-à-dire sans bulles.

chine-vin-rouge-shanghai-reuters

Article proposé par Groupe Complus 

Source: Sud de la France, développement de la Chine, le marché des vins et spiritueux en Chine en 2014 

 

voir aussi plus d’articles sur le vin en Chine.