Dalian

.

Tout ce que vous devez savoir sur Dalian: économie, université, tourisme, divertissement, business… Une présentation exhaustive de la ville de Dalian, qui est régulièrement mis à jour.

Dalian est la ville la plus dynamique du Nord Est de la Chine, une des 4 villes d’avenir en Chine. Après y avoir vécu pendant 2 ans, je vous présente un dossier complet sur la ville.

.

.

,

Introduction

Dalian (大连, pinyin Dàlián, également nommée Lüda et en japonais Dairen) est la porte marine de nord-est la Chine. Elle est mieux connue par l’histoire sous le nom de « Port Arthur » (conflit russo-japonais en 1904). Sa fondation débute au début du 20ème siècle. Dalian est situé à la pointe sud de la péninsule de la province du Liaoning, dont la capitale est Shenyang. C’est la deuxième ville en importance de la province du Liaoning. Elle est bordée au sud est par la mer jaune, au sud ouest par la mer Bohai.

.

Carte de Dalian

.

Dalian a comme avantage l’influence de la proximité de ses voisins japonais et coréens pour développer son commerce et sa culture.
L’agglomération de Dalian couvre une superficie de 12574 kilomètres carrés, parmi lesquels 2415 kilomètres carrés de secteur sont la vieille ville. Vieille ville ne signifie pas centre historique pour la ville de Dalian ; en effet, la ville a moins de 100 ans. Au contraire de la plupart de villes chinoises. Dalian est une ville tout en relief, c’est pourquoi on trouve que très peu de vélos dans cette ville.

.
La ligne côtière de Dalian s’étire sur 1 906 kilomètres, ce qui correspond à une superficie maritime d’environ 30 000 kilomètres carré. Elle abrite plus de 30 baies et beaucoup d’îles.
Il y a plus de 200 rivières qui traversent la ville et qui rejoignent la mer jaune et la mer Bohai. La ressource d’eau s’élève pour la ville de Dalian à 3,786 milliards de mètres cube.
Dalian propose un grand nombre d’espaces verts, de places et la proximité de la mer. C’est une ville moderne dont l’architecture est une des plus occidentale de Chine. Le mélange des styles et des époques est tout à fait intéressant et agréable. Les Russes et Japonais ont laissé leurs traces architecturales.

« Je me permets de reprendre Wikipédia qu’un ami a mis à jour 3 ans auparavant ainsi que sur knol.

.

Climat de Dalian


Dalian se trouve dans la zone tempérée chaude de l’Hémisphère du Nord, avec la particularité de la chaleur d’un climat de mousson. La température moyenne de l’année est 10.5°C, le taux de précipitation est de 550 à 950 millimètres pour une année et la durée d’ensoleillement pour une année entière est de 2500 à 2800 heures.
Dalian a été primée en 2005 pour la qualité de l’air, considérée ville modèle en terme de gestion urbaine par le gouvernement chinois. En effet, Dalian a un air très pur, on y respire aisément au contraire d’un grand nombre des autres villes chinoises. Elle fut nommé une des villes les plus propres de Chine et figure parmi les 100 villes du monde les plus clean.

.

Politique

.

.

Subdivisions administratives

.

Dalian a le status de ville sous-provinciale, la ville exerce sa juridiction sur dix subdivisions – six districts, trois villes-districts et un comté

  • le district de Xigang – 西岗区 Xīgǎng Qū ;
  • le district de Zhongshan – 中山区 Zhōngshān Qū ;
  • le district de Shahekou – 沙河口区 Shākékǒu Qū ;
  • le district de Ganjingzi – 甘井子区 Gānjǐngzi Qū ;
  • le district de Lüshunkou – 旅顺口区 Lǚshùnkǒu Qū, anciennement Port-Arthur ;
  • le district de Jinzhou – 金州区 Jīnzhōu Qū ;
  • la ville de Wafangdian – 瓦房店市 Wǎfángdiàn Shì ;
  • la ville de Pulandian – 普兰店市 Pǔlándiàn Shì ;
  • la ville de Zhuanghe – 庄河市 Zhuānghé Shì ;
  • le xian de Changhai – 长海县 Chánghǎi Xiàn.

Le Parc du centre ville, avec le ballon de Foot géant

C’est l’une des rares villes de Chine à jouir des mêmes pouvoirs économiques qu’une province. Les autorités de la ville n’ont donc pas de compte à rendre au gouvernement de la province sur les questions d’intérêt économique.

Cela est dû au fait qu’en 1988, le gouvernement provincial opte pour un plan «d’ouverture de la péninsule du Liaoning», avec « Dalian comme la tête du dragon, les ports de Yingkou et de Dandong comme les ailes, Shenyang et sa périphérie comme le tronc ».

C’est l’une des rares villes de Chine à jouir des mêmes pouvoirs économiques qu’une province. Les autorités de la ville n’ont donc pas de compte à rendre au gouvernement de la province sur les questions d’intérêt économique. Cela est dû au fait qu’en 1988, le gouvernement provincial opte pour un plan « d’ouverture de la péninsule du Liaoning », avec Dalian comme la tête du dragon, les ports de Yingkou et de Dandong comme les ailes, Shenyang et sa périphérie comme le tronc ». Jusqu’en 1993, Dalian avait une plus grande importance que Shenyang, jusqu’à que Shenyang arrive à faire suffisamment de lobbying auprès du gouvernement de Pékin pour se voir accorder à son tour une Zone de développement Economique et Technique (investissements étrangers importants, diversité de technologie, présence de multinationales…) de rang national. Dalian l’avait obtenue 10 ans avant, en 1984.

.
Dalian est jumelée avec de nombreuses villes, 11 au total : Houston et Oakland aux Etats-Unis, Vancouver au Canada, Glasgow en Ecosse, Maizuru et Kitakyushu au Japon, Ikom en Corée, Vladivostok en Russie, Bremen et Rostocker en Allemagne, et enfin Le Havre en France.

.

Economie
.

La place de Xinhai, la plus grande place d'Asie

.

Le PIB de Dalian est de 229 milliards RMB (soit 22,9 milliards d’euros) en 2006, avec une augmentation de 14,2% par rapport à 2005.
Son économie a maintenu un rythme de croissance de 14% pendant cinq années consécutives. En 2006, ses recettes locales ont atteint 19,61 milliards de yuans, soit une augmentation de 29,5% durant cette période. L’immobilier et l’utilisation de capitaux étrangers se sont développés rapidement. Et 2,24 milliards de USD de capitaux étrangers ont été effectivement utilisés en 2006 avec une croissance de 124% sur une base annuelle
Le taux d’investissement pour 2005 a été de 111 milliards RMB (soit 11,1 milliards d’euros), avec une augmentation de 55% (chose jamais vue depuis 12 ans)
Le développement de Dalian est dû à sa position géographique, ses bases économiques, ses réserves en ressources humaines (peu onéreuse), ses infrastructures et sa consommation d’énergie faible et non polluante. Dalian est en effet le troisième port chinois après Shanghai et Tianjin.
Son activité est surtout industrielle : électronique, chimie, pétrochimie, métallurgie, agro-alimentaire, textile… Elle possède également des ressources naturelles abondantes comme le bois ou le graphite.

.

Démographie


La population de Dalian s’élève à 6,2 millions d’habitants. C’est la 16ème ville de Chine et la 118ème au rang mondial. Dalian possède 289 habitants au kilomètre carré.
En Chine, l’espérance de vie est en moyenne à 77,6 ans.

.

Social

Le revenu disponible pour un citadin s’élevait à 13 350 RMB (1 335€) en 2006, avec une augmentation de 11,3% par rapport en 2005. Quant au revenu disponible pour un habitant rural, il s’élevait à 6.984 RMB (698€), avec une augmentation de +18,3%.
Le PIB par habitant est 3300 USDS, soit 3 fois la moyenne nationale.
Le taux de chômage est officiellement de 4%.
Il existe des grosses disparités au niveau des salaires. On prendra comme point de comparaison la capitale économique Shanghai. A Dalian un ouvrier est payé 151€, à Shanghai, 261€. Pour un ingénieur à Dalian, il sera payé 328€ contre 661€ à Shanghai. Enfin un cadre gagne en moyenne 504€ à Dalian et 985€ à Shanghai.
Cependant le coût de la vie en Chine n’est pas cher, pour autant que l’on n’accepte pas de vivre complètement « à l’européenne ». Les dépenses quotidiennes sont 5 à 10 fois moins cher qu’en Europe, par exemple un repas coûte entre 0,50 et 3€ ou une course de taxi de 3km coûte 0,80€

.

Infrastructure

Dalian dispose d’un réseau de transports très développé, aussi bien en ce qui concerne la terre, les eaux ou l’air.
En ce qui concerne les transports locaux, Dalian est une des rares villes chinoises où il n’y a que très peu de bicyclettes. En effet, le nombre de voitures dans des rues Dalian ne cesse d’augmenter dramatiquement. De plus, la ville dispose d’un réseau d’autobus complet et efficace. En effet, il y a des centaines de lignes d’autobus dans la ville et il est possible d’arriver n’importe où en bus. Le nombre de taxi est impressionnant et en perpétuel augmentation.
Le réseau routier est très développé, l’autoroute qui relie Dalian à Shenyang (la capitale de la province Liaoning), première autoroute du pays, s’étend aujourd’hui à d’autres provinces. Ainsi cette autoroute permet d’accéder facilement à de nombreuses villes.

.
La construction du Port de Dalian a commencé en 1899 et ne cesse de s’agrandir au fil des années (il compte aujourd’hui six terminaux). Il est aujourd’hui non seulement le troisième plus grand port de Chine mais surtout le plus grand port d’exportation du pays. Ce dernier est le seul port de la province du Liaoning, il sert alors de centre commercial pour cette province. En effet, il est situé au centre de la zone économique asiatique, et il constitue alors une réelle plaque tournante entre la région du Pacifique et le reste du monde. De plus, du fait de ses conditions naturelles supérieures, et il apparait comme étant le plus commode pour les échanges de cargaisons entre l’Extrême-Orient, l’Asie du Sud, l’Amérique du Nord et l’Europe.

Les activités de ce dernier comprennent particulièrement aux échanges de pétrole brut, produits pétroliers, charbon, acier, bois de construction, céréales, conteneurs et cargaison générale. Le port peut traiter en moyenne par an plus de 100 millions de tonnes de marchandises et il a est ainsi en relation avec plus de 150 pays et des territoires dans le monde entier.

.

L’aéroport International de Dalian a été construit en 1972 et subit de nombreuses expansions pour devenir aujourd’hui l’aéroport le plus grand et le plus fréquentés du nord de la Chine. Il est situé à Zhoushuizi, au nord-ouest de la ville. Il a été construit selon les standards internationaux et peut ainsi recevoir des avions tels que the B747-400, B777, A320, etc… Avec ses 108 routes aériennes, dont 73 routes intérieures, Dalian est reliée avec 84 villes en Chine et dans le monde entier et traite avec environ 6.000.000 passagers chaque année.
La ville de Dalian est reliée au Nord et Nord-Est de la Chine par un réseau ferroviaire dense. En effet, Dalian est connectée avec les six lignes principales de chemin de fer du pays, et ainsi tous les jours, plus de 50 trains partent de Dalian en direction Beijing, Shenyang, Harbin et beaucoup d’autres villes. De plus, passagers et marchandises peuvent être transportés partout dans la Chine et même en Europe via la Mongolie.

D’une manière globale, les transports connaissent une croissance rapide. En 2005, les activités du port se résume : à un flux de marchandises de 171 millions de tonnes (ce qui représente une augmentation de 17.6%), un flux de containers à 2.686 millions (ce qui représente une augmentation de 21.5%), et un flux de 6.148 million de passagers, (égal aux années précédentes). En ce qui concerne les activités de l’aéroport, il y eu en 2005, 129.1 milliers de tonnes de marchandises sortantes (ce qui représente une augmentation de 9.9%) et 5.4075 million sotie de passagers (ce qui représente une augmentation de 17.2%).

.
La ville de Dalian dispose d’un réseau de communication dense et efficace. En fait, Dalian est considérée comme le centre de communication du Nord-est de l’Asie, et dispose des équipements de communication les plus modernes de Chine. Ses services de télécommunication permettent d’atteindre plus de 180 pays différents et régions du monde. La ville offre alors à sa population des installations de très bonne qualité, le débit internet est élevé ; et les habitants répondent en nombre à cette offre. C’est ainsi qu’en 2005, le secteur des services de télécommunication a augmenté de 20.7 %, ce qui correspond à un taux de croissance augmentant de 9.4 %. De plus en plus de cybercafés ouvrent dans la ville… lieu où la jeunesse chinoies peut y passer des heures en surfant ou en jouant.

.

.

Institutions

.
Science et Recherche

La ville de Dalian présente un fort potentiel dans le domaine des sciences et technologies. En effet, elle compte non seulement environ 300 instituts de recherche scientifiques et 260,000 scientifiques, mais aussi 22 universités, dont la majorité est tournée vers le domaine des sciences et technologies. Dalian est actuellement considérée comme le centre de l’industrie des Logiciels.

La prestigieuse école de Marine de Dalian

D’autre part, depuis quelques années, la Chine fait actuellement des efforts en ce qui concerne le budget destiné à la recherche et collabore avec la France, et plus particulièrement avec le CNRS. En effet, ce dernier s’est engagé aux cotés de trois laboratoires chinois, dont Dalian Institute of Chemical Physics. Il s’agit d’un laboratoire franco-chinois sur la catalyse. Cette institution a été créée en 1949, aujourd’hui elle compte plus d’un millier de personnes dont 250 scientifiques de haut niveau, 7 académiciens de l’académie chinoise des sciences (CAS) et 650 étudiants. Chinois et Français travaillent alors ensemble, leurs travaux de recherches se centrent sur les procédés de catalyse, et particulièrement sur les sources d’énergie renouvelables et les biotechnologies. C’est ainsi qu’elle contribue au développement des piles à combustibles et réalisé un véhicule électrique avec Qinghua.

.

Secteur bancaire et sources de financement

.

Dalian est la capitale financière du Nord Est de la Chine. Toutes les grandes banques chinoises sont présentes à Dalian, ce qui offre une gamme complète de services bancaires. De plus, l’accession de la Chine à l’OMC a engendré la libéralisation du secteur des services financiers du pays, c’est ainsi qu’un nombre croissant de banques étrangères sont venues s’installer dans tout le pays. De nos jours, une trentaine d’institutions financières étrangères sont implantées à Dalian.

De plus, de part sa position géographique et le développement du commerce, Dalian est devenue un centre international dynamique dans divers secteurs, dont notamment celui des services financiers. C’est en effet une des premières villes chinoises qui à ouvert ses marchés financiers, elle est ainsi devenu le plus grand centre bancaire du Nord de la Chine.

Notons que la Hong Kong du Nord est une des cinq villes en Chine la plus attractive en terme d’investissements étrangers, dont la majorité proviennent du Japon.

.

Medias

.

La tour de la Chaine de Télévision de Dalian

La ville dispose de sa radio locale, cette dernière se compose de 11 stations, ce qui représente plus de 100 heures de diffusion.

Dalian diffuse ses propres chaines de télévision qui sont au nombre de 5, ce qui correspond à plus de 80heures de diffusion.
Le journal Dalian Daily est le journal le plus diffusé dans la ville. Il est aussi le journal officiel de la ville. En effet, il représente la voix du gouvernement et du Parti, il traite majoritairement des sujets politiques et économiques. Néanmoins, les lecteurs du Dalian Evening News sont aussi très nombreux, de même en ce qui concerne le Peninsula Morning News, le contenu de ces deux journaux est en général similaire.

.

Economie de Dalian

.

Avec sa population de 6 millions habitants, son PIB 229 milliards de RMB, en croissance de 15% par an et son PIB par habitant de 3300$, Dalian est surnommée « l’Hong-Kong du Nord ».
Les activités économiques sont nombreuses : c’est une importante ville industrielle et technologique, le troisième port de Chine et la 4ème ville la plus touristique de Chine.

.

La proximité maritime ainsi que le climat agréable de Dalian, sont des avantages certains pour attirer de nombreuses sociétés étrangères et Chinois expatriés.
Fin 2003, plus de 9000 entreprises à capitaux étrangers (bureau de la coopération économique de la municipalité), ont investit plus de 27 milliards de dollars, en employant 271.000 personnes et contribuant pour 80% aux exportations de Dalian. En 2007 le nombre d’entreprises à capitaux étrangers passe a 12 082, dont 84 d’entre-elles présentes dans le top 500 des entreprises mondiales.
Les Japonais et les Coréens sont majoritairement présents. Le Européens et Américain sont également implantés, mais beaucoup moins densément.  Total, Carrefour, le Bélier, ODC Marine sont quelques exemples d’entreprises française qui ont choisi de s’implanter à Dalian.

.

La haute technologie

.

Le software park de Dalian

Avec quelques 20 millions d’euros consacré à la recherche et au développement, Dalian connaît un développement important dans le domaine des logiciels et des hautes technologies. L’ancien maire de la ville BO Xilai, devenu ensuite gouverneur de la province du Liaoning, puis ministre du commerce, et responsable de la province de Chongqing   a très largement contribué au développement stratégique de la ville. En 2003, la production industrielle high-tech représentait 49% avec 75 milliards de dollars, soit une hausse de 26%.
Avec une croissance annuelle des ventes est de 50%, les revenus de l’industrie du logiciel étaient en 4,5 milliards de dollars en 2003.

Deux parcs industriels illustrent bien cet engouement de Dalian pour ce secteur d’activité.

.

1 Dalian High tech Park, fondé en 1991 dans le cadre du programme de développement des nouvelles technologies, composé de plus de 1700 entreprises, spécialisées dans divers domaines dont les logiciels et matériaux.


2 Dalian Software Park,
où de nombreuses spécialités ont été développées, tels que les technologies de l’information, logiciel, photonique ou encore communication optique, Ce parc fait parti des 5 « National Software Export Base » et accueille 170 entreprises, parmi lesquelles un tiers sont internationales, 16 dans le top 500 des entreprises mondiales, dont Nokia, SAP, IBM, Sony, NEC, HP…

.

Secteur maritime

Un moteur de Paquebot

L’économie de Dalian est également tournée vers son port, le plus important port de Chine en matière d’export, et le 3eme plus grand en termes de taille. Le trafic portuaire est supérieur à 100 millions de tonnes. De surcroît Dalian a une activité très importante dans la construction navale. Nous avons notamment eu l’occasion de visiter Dalian Shipbuilding Industry avec ses 10 000 employés et son chiffre d’affaire supérieur à un milliard d’euros, qui illustre bien la présence de Dalian dans ce secteur.

D’autres importants secteurs économiques sont directement issus de la proximité maritime de Dalian, le premier étant la vente de nourritures issues de la mer, et le deuxième, l’importance du tourisme. En effet Dalian est la 4ème ville la plus touristique de Chine, après Pékin Shanghai et Canton. Le marché du tourisme à Dalian engendre 1,1 milliards de dollars en recettes, soit 8% du PIB de la ville.

.

.

Industrie et finance

Les industries du Nord-Est de la Chine ont été les première à se concentrer sur l’industrie lourde tel que le fer et acier, la machinerie, les produits pétrochimiques et chimiques, le charbon ou encore le bois. C’est pourquoi l’on peut trouver plus de 150 activités industrielles grâce à plus de 10 000 entreprises.

En 2002, cette industrie était estimé à 124 milliard de Yuans, soit 15,5% de plus que l’année précédente.

Le dernier secteur majeur à Dalian, on en a parlé est celui de la finance. Là encore Dalian se démarque, la ville dispose d’un capital supérieur à toutes les autres villes du Nord-Est.

.

Formation

De nombreuses universités sont de bons centre de formation comme mon université, Dalian University of Technology (DULT), université pluridisciplinaire, mondialement connu, offrant à plus de 30 000 étudiants, des cours de sciences et de technologies mais aussi d’économie, de gestion ou de sciences sociales.
DLUT dispose d’instituts en génie chimique, pétrochimie, construction navale et génie maritime, génie électronique, architecture et génie civil, management, sciences sociales.
Elle compte plusieurs disciplines clés de niveau national en génie informatique, aménagement du littoral, technologie en chimie fine et fabrication de machines-outil, ainsi que des laboratoires clés nationaux :

.

Dalian dispose également de nombreux partenariat avec la France, tel que celle avec le CNRS (Sciences des procédés des céramiques et de traitement de Surface), l’ Ecole des Mines de Nancy, Institut polytechnique de Lorraine, Université de Technologie de Compiègne ou encore la très fameuse Ecole Supérieur de Commerce de Clermont-Ferrand.

.

Dalian se situe donc dans une région où la population y est dense, l’économie prospère, les transports et la communication faciles, ainsi que l’activité commerciale très développée. Cette ville joue donc un rôle majeur dans l’économie de la Chine.
Au début du XXIème siècle, Dalian a été reconnu par les économistes comme l’une des cinq villes Chinoise les plus internationalisée, au coté de Hong-Kong, Beijing, Shanghai et Guangzhou.

.

Aspect culturel

.

Une histoire unique

.

Il y a 6000 ans, les chinois ont exploité pour la première fois la région de Dalian, qui a appartenu à différentes juridictions et différents régimes chinois et est devenu un port important. Dans les années 1880, le gouvernement de Qing installa des ponts de chargement, construits des fortifications et a établi des camps sur la côte nordique du golfe de Dalian. C’est ainsi que Dalian devint une petite ville.

.

Peu après l’invasion de la Russie, la ville s’est appelée « Dalny ». Celle ci est devenue le port primaire de la Russie en Asie qui était utilisé pour le transport-Sibérien via le chemin de fer.

.

En 1899, durant la 1ère et la 2ème guerre d’opium, Dalian a été envahie et harcelée par l’armée britannique, quelques années après cette ville a été reprise. Cette guerre opposa les empires Français et Britannique s’accusant de faire du trafic d’opium. Une légère influence anglaise est présente Dalian avec l’étonnante présence d’une église.

.

Cette ville fut ensuite le champ de bataille principal de la guerre Sino-japonaise de 1894-1895. Puis elle fut le théâtre d’une importante bataille de la guerre Japonais-Russe, La reddition du Japon en 1945 marque la libération de Dalian dans la guerre antifasciste. Dalian a grandement souffert dans toutes ces guerres dans l’histoire moderne. Ainsi, on assiste à la fin de 40 années de guerre et de colonisation.

,

La transformation socialiste a commencé en 1957 et s’est finie en 1966, on assiste à une reconstruction totale. De 1966 à 1976, Dalian a été marqué par la révolution culturelle. Après 1976, Dalian a vécu la nouvelle période de la construction socialiste de modernisation.

,

L’architecture de Dalian est très particulière : de grands espaces, des buildings carrés parallèles et simples, des lignées d’immeubles similaires à la Russie Stalinienne. Dans les quartiers luxueux on remarque de grands buildings à l’américaine, les bâtiments chinois existent mais sont peu nombreux. Ce phénomène peut s’expliquer car la reconstruction de Dalian a été faite durant la révolution culturelle ou la Chine était l’allié de l’URSS. La construction récente de nouveaux buildings modernes est due aux influences japonaises américaines et européennes.

,

Pour des raisons liées tant à l’histoire qu’à la géographie, Dalian est une des rares villes en chine ayant une influence culturelle japonaise et coréenne. Pour ces mêmes raisons, la région du Liaoning, entretient des relations très étroites avec ces pays, qui sont les premiers investisseurs étrangers.

On peut remarquer que le sommet de l’économie de l’ASEM s’est déroulé en juillet 2003 à Dalian. On peut noter dans cette région de la Chine et uniquement dans cette région, une forte présence nippone, coréenne et russe. On peut apercevoir au cœur de la cité des bars, restaurants, quartiers entiers russes japonais ou coréens.

Ces influences sont également présentes dans la vie de tous les jours : vêtements, musique, films, nourritures…Les autres parties de la chine sont réputée pour être plutôt anti-japonais.

Cette ville est une ville moderne. En effet, meurtrie par les guerres, détruite récemment elle fut totalement reconstruite. Elle a grandit fortement. L’économie s’est fortement développée notamment dans les nouvelles technologies grâce aux investissements et aux apports japonais.

.

Ainsi Dalian s’impose petit à petit comme une ville High Tech. De plus, cette cité a une image de cité ouverte. Recevant chaque année des personnalités du Japon et de Corée. La construction navale est très importante et favorise son développement à travers le monde. En 2005 plus de 1058 entreprises étrangères ont choisi de s’installer à Dalian.

.

Dalian : ville touristique… mais pourquoi ?

.

Dalian a été élu « l’honneur du tourisme » récompensant la ville Chinoise ayant la plus grande réussite touristique.

.

Mais pourquoi Dalian est une ville touristique ?

,

A cette question, les chinois vous répondront la mer, l’air pur et la nourriture provenant de la mer.

La Cote d or de Dalian

Il existe d’autres facteurs qui ont fait de Dalian soit devenue une grande ville touristique de la chine. Un climat doux, de grands parcs, de nombreuses installations touristiques (aquarium, zoo, golf…), l’air pur et la propreté de la mer ont contribué à son succès touristique. Dalian a été élue la cité la plus agréable de chine et fait partie des villes les plus agréables d’Asie.

.

Le climat est doux et tempéré et est très apprécié des chinois qui ne sont pas adeptes du soleil contrairement aux civilisations de l’ouest. Les balades dans les grands parcs fleuries et multicolores font partie des choses qu’apprécient les chinois.

,

Aussi surnommée « la capital de la romance » cette ville est une destination idéale pour les noces pour les chinois. De nombreuses installations ont été mises en place et attirent un grand nombre de touristes, plongée, aquarium, Zoo, plage… Ainsi les chinois qui sont en vacances dans cette ville n’ont que l’embarras du choix pour se divertir.

.

Les nombreux festivals et spectacles qu’organise la ville attirent un grand nombre de personnes. On compte 123 festivals qui représentent un business évalué à 123 milliards de yuans (12,3 milliard d’Euros). Cette ville nouvelle se destine à être une capitale de la mode et de l’art moderne en Chine. Les nombreuses installations modernes et design mises en place par les autorités sont à l’origine de cette réussite.

.



Dalian est réputé pour les voyages d’affaires. En effet, les hommes d’affaires chinois traditionnellement entretiennent leurs contacts dans des hôtels somptueux, dans des bars exotiques, ou dans des salons de détente (massage, hamam..). La forte présence de ces lieux luxueux a favorisé le va et vient d’une population riche. On surnomme cette ville : « La perle lumineuse en Chine du nord »

Dalian est devenu un « paradis » pour les chinois. Les étudiants de toute la Chine rêvent d’étudier dans cette cité. De plus, les universités bénéficient une excellente réputation concernant la technologie.

.

Une nourriture renommée et appréciée

.

Même après la catastrophe écologique, Dalian jouît d’une forte réputation pour ses produits de la mer. Les chinois pensent que la qualité de la mer offre une pureté à la nourriture maritime de Dalian. De nombreux restaurants sont spécialisés pour cuisiner ce type de nourritures (Tiantian Yu gan).

Des touristes de la chine entière viennent à Dalian pour goûter les produits de la mer locaux. La nourriture de l’océan a une place bien plus importante dans la culture Asiatique qu’Occidentale.

Cette ville a fait des efforts en matière écologique, en effet les industries polluantes ont laissé la place aux arbres et aux fleurs. C’est grâce à cela qu’elle a pu être nominé par les Etats-Unis, parmi l’une des 500 meilleurs villes du monde dans la catégorie « excellent environnement », elle se situe en 3ème position en Asie
La nourriture japonaise et coréenne reste très présente et fait désormais partie de la gastronomie locale.
Dalian reste cependant une ville où le niveau de vie est peu élevé par rapport aux grandes capitales de la Chine.

.

Populations langues et religions

60% de la population de Dalian n’est pas locale. Cette ville attire chaque année de nombreux personnes, venues améliorer leur niveau de vie.

En conséquence, il n’y a pas ou très peu de dialecte local, le mandarin est plutôt bon, (juste un léger accent). Les langues pratiquées sont évidement le japonais, le coréen, le russe et surtout l’anglais depuis peu 10 ans.

Le Dalianhua, est un combiné entre le Dongbeihua le chinois du nord Est et celui du Shandong. A part quelques mot et une prononciation grave, on comprend facilement.

.

Il n’y a pas de religion dominante à Dalian. Et les habitants de Dalian ont des minorités bouddhistes taôistes ou chrétiennes. Deux grandes raisons expliquent cela : la cité étant nouvelle il n’y pas ou très peu d’histoire religieuse et le gouvernement a favorisé la science, la raison.

.

.

Olivier VEROT

Marketing Chine