La Chine fournit de plus en plus de voyageurs : on estime à 200 000 le nombre de voyages effectués par des touristes chinois en 2015. Le profil de ces touristes chinois semble changer lui aussi. D’après le China Outbound Tourism Research Institure (COTRI), il y aura à l’avenir davantage de voyageurs provenant de villes de deuxième et de troisième niveau.

Qu’est-ce que sont les villes de premier, deuxième et troisième niveau?

Dans son « Market Report », COTRI définit ces différents types de villes. Les villes de premier niveau sont les plus grandes en Chine : Shanghai, Pékin, Canton et Shenzhen. Ensuite viennent les villes de Nankin, Wuhan, Xi’an, Chongqing, Chengdu, Suzhou, Xiamen, Qingdao, Tianjin, Xangzhou, Xiamen et Dongguan qui sont listées comme des villes de second niveau. Les autres agglomérations sont classifiées comme des villes de troisième niveau.

Les destinations plébiscitées par les touristes chinois

Evidemment, les touristes chinois provenant de villes de deuxième niveau se déplacent dans d’autres pays asiatiques. On peut cependant voir de nouvelles destinations émerger avec l’Australie, les Etats-Unis et l’Europe.

Le nombre croissant de voyageurs internationaux provenant de ces villes est dû à l’ouverture de nouveaux vols. La plupart décollent des villes de Chengdu, Urumqi ou Chongqing. Néanmoins, les vols ne sont pas nombreux et tant que d’autres lignes ne seront pas ouvertes, les destinations existantes servent de hub pour ces touristes chinois.

Comme on peut le voir ci-dessous, la plupart des vols atterrissent dans les mêmes villes européennes.

International connections from second tier cities

Quelles sont les destinations les plus populaires pour les touristes chinois ?

Proportion touristes chinois ds monde selon ville d'origine

D’après COTRI, la France est la destination favorite pour les touristes chinois provenant de villes de deuxième niveau. Il semblerait que la France attire de plus en plus de chinois : le nombre de voyages pour la France réservés pendant la Golden Week sur le géant du e-tourisme Ctrip aurait triplé entre 2014 et 2015.

Cependant, il y aurait davantage de touristes provenant de villes de second niveau qui iraient en France : ces derniers représentent 40% du nombre total de chinois allant en France, alors que ceux venant de villes de premier niveau ne représentent que 31%.

Chinese tourists in Paris

Les destinations asiatiques pour les touristes chinois

Proportion touristes chinois selon ville d'origine

Asie du Sud-Est

La Thaïlande et la Malaisie sont des destinations populaires pour les chinois et on peut voir le même phénomène ici : ces pays attirent plus de touristes venant de villes de deuxième et troisième niveaux que de touristes de villes de premier niveau.

Bien que la Chine soit le pays asiatique avec le plus de vols depuis ces villes de second niveau et à destination de l’Asie du Sud-Est, on peut observer une baisse du nombre de chinois voyageant dans ces pays. Il y avait en 2014 200 000 touristes chinois de moins qu’en 2013 dans les pays de l’Asie du Sud-Est (excepté la Thaïlande), avec un nombre total de touristes descendant à 6,2 millions.

Hong Kong et Macau

On peut aussi voir émerger une tendance concernant Hong Kong et Macau, qui attirent peu de ces touristes venant des villes de second niveau.

Parallèlement à une baisse générale du nombre de touristes chinois allant à Hong Kong, il y a maintenant une grande différence entre les trois catégories de voyageurs : alors que les touristes des villes de premier et de troisième niveaux représentent chacun 40% du total des touristes chinois à Hong Kong, ceux des villes de deuxième niveaux ne représentent que 20% d’entre eux.

De même à Macau, où les touristes des villes de deuxième niveau s’élèvent à 15%, de premier niveau à près de 40% et de troisième niveau à plus de 45%

Chinese tourists 2

Asie du Nord-Est

La Corée du Sud et le Japon sont des destinations populaires pour les chinois des villes de premier niveau, principalement à cause du nombre important de vols au départ de Shanghai.

On peut néanmoins observer un nombre croissant de chinois des autres villes se déplacer dans ces pays, avec 29 vols à destination de la Corée du Sud et 21 à destination du Japon.

Quelles sont les conséquences de ces tendances?

COTRI prédit que le nombre de touristes chinois partant à l’étranger va continuer d’augmenter, surtout grâce à ces voyageurs venant des villes de deuxième et troisième niveau. En conséquence, cela représente un gros potentiel pour les hôteliers et marques dans le monde qui, s’ils veulent profiter de cette opportunité, devront s’adapter à ce nouveau publique.

Pour plus d’informations :

  1. Le e-tourisme en Chine
  2. L’influence du online sur le comportement des touristes chinois