Il y a plus de 630 millions d’internautes en Chine aujourd’hui, et la plupart d’entre eux sont sur ​​les médias sociaux. Ils sont utilisés pour partager des informations, mais ils sont surtout utilisés pour discuter avec des amis : en effet tous les médias sociaux ont une fonction de chat. Ces médias sociaux sont fortement utilisés lors de voyages. Voici les médias sociaux sur mobile dans le domaine du tourisme en Chine.

WeChat

Nous pouvons considérer WeChat comme la meilleure application de messagerie en Chine. Elle est utilisée par plus de 460 millions de personnes. Elle a été développée par Tencent en 2011, et est maintenant utilisée plus que les SMS en Chine. WeChat est valorisée à 60 milliards de dollars. L’application est désormais présente dans 30 pays et est traduite en 20 langues. En 2014, WeChat a été utilisée par 39 % de la population adulte sur internet internet dans les pays asiatiques et 23 % par le reste du monde. Elle est donc devant Facebook Messenger et WhatsApp qui ont pourtant été sorties avant WeChat. 85 % des utilisateurs d’Internet sur mobiles utilisent WeChat. Elle est surtout utilisée par des personnes de 18 à 25 ans (45,4 %), puis par les personnes de 26 à 35 ans (40,8 %).

wechatusersage

WeChat permet d’envoyer des textes, des messages vocaux, de partager des photos ou des vidéos, possède un fil d’actualités, permet de passer des appels gratuitement, de jouer à des jeux, et possède une fonction de localisation. La stratégie de WeChat était de créer quelque chose qui existait déjà (c’est-à-dire une application de messagerie), mais d’ajouter beaucoup de nouvelles fonctionnalités. Quand une nouvelle fonction est sortie, ils vont faire une vidéo à ce sujet, pour prévenir les utilisateurs de son existence et expliquer comment s’en servir. En outre, les entreprises peuvent avoir sur WeChat un compte officiel et les gens vont suivre leur nouvelles et leurs mises à jour. Les entreprises qui travaillent dans le domaine du tourisme ont intérêt à être sur WeChat pour être choisies plutôt que d’autres sociétés. 80% des utilisateurs de WeChat suivent au moins un compte officiel. Ces comptes dépensent même de l’argent sur ​​WeChat : 42,1 % des comptes officiels consacrent moins de 10 RMB par mois et 29,5 % dépensent de 10 à 100 RMB par mois.

wechatfeatures

Les touristes chinois et les réseaux sociaux

Ces caractéristiques sont très appréciées par les touristes chinois. Les touristes chinois sont pour la plupart des jeunes gens qui ont les moyens de voyager. Ils sont fortement connectés lors de leurs voyages, réservent leurs voyages sur Internet, recherchent des conseils sur les médias sociaux, partagent des photos lors de leurs voyages avec leurs amis et leur famille, et donnent des conseils après leurs voyages. Les réseaux sociaux sont utilisés tout le temps au cours de leur voyages, ils font partie de leur expérience. Une de leurs premières demandes envers les hôtels est d’avoir une bonne connexion WiFi pour pouvoir utiliser leurs médias sociaux  Les réseaux sociaux les plus utilisés sont Weibo, une plate-forme de micro-blogging qui permettent d’écrire des articles courts et qui a 600 millions de fans, WeChat , renren.com un réseau social très utilisé par les étudiants, etc … Les touristes chinois obtiennent leurs informations sur ces médias sociaux et sur ​​d’autres sites Internet : ils sont à la recherche de conseils, de l’expérience des anciens touristes … Beaucoup de sites sont censurés en Chine par le Great Firewall et aussi sur le domaine du tourisme, de sorte qu’il peut être difficile de trouver des informations fiables qui ne  sont pas en partie censurées. Sur les médias sociaux il y a moins de censure en raison de la quantité de publications par jour. Il est donc facile de trouver des informations fiables. De plus, ces sites sont en chinois et fournissent des informations données par le peuple chinois qui ont les mêmes exigences et les mêmes attentes. Comme tous les autres touristes, les Chinois ont des exigences et des souhaits qui peuvent être différents de ceux d’autres touristes d’autres pays. Par exemple, ils vont absolument vouloir la possibilité de faire du thé dans leur chambre, d’avoir de la cuisine chinoise dans le restaurant et ils voudront avoir tout ce qui peut être utiles traduits en chinois.

Ceci est une grande opportunité pour les marques: si quelqu’un les partage sur leurs réseaux sociaux, ils seront rapidement célèbres de tout leur réseau! Sur WeChat, 57% des utilisateurs ont déclaré que leur réseau avait grandi grâce à WeChat. Cela signifie que sur WeChat ils ont des gens qui ne sont pas vraiment proche d’eux, mais qui peuvent voir leurs moments. Voici une infographie sur les médias sociaux utilisés par les touristes chinois.

chinesetouristsocialmedia

Source: www.chinesetouristagency.com

L’e-tourisme en plein essor

Pour planifier un voyage le peuple chinois utilise maintenant les agences de voyages en ligne plus que les agences traditionnelles. Les agences de voyage en ligne apportent des avantages comme le choix d’hôtels et de vols et plus de liberté dans l’information et la planification. Ils n’ont pas à écouter un conseiller, ils peuvent se faire leur propre opinion en utilisant les moyens qu’ils veulent. On peut trouver des critiques directes sur les plates-formes d’e-tourisme, et beaucoup d’hôtels sont disponibles. Il y a toutes les informations nécessaires sur les hôtels sur les plates-formes afin que les gens n’aient pas à faire d’autres recherches. Les agences de voyages en ligne les plus utilisées sont Ctrip.com qui a 23 % des parts de marché. Il propose des offres avec des hôtels et des vols ainsi que des conseils sur à peu près n’importe quelle destination. C’est un site très complet. Ensuite, on peut trouver Tuniu, une autre agence de voyage en ligne qui offre à peu près les mêmes services que Ctrip.com, eLong puis Qunar.

marketshareotas

 

 

source ctrip

Les touristes chinois étaient plus de 100 millions de voyager en 2014, et ce nombre devrait croître dans les années à venir. La Chine a compris que les voyages sont devenus très importants en Chine et a décidé d’investir. Beaucoup d’investissements en capital ont été fait pour développer l’e-tourisme, certains partenariats sont conclus avec des pays étrangers, des compagnies aériennes ou des sociétés pour faciliter les processus de tourisme. Les grandes agences en ligne ont fait beaucoup de partenariats. Par exemple, Ctrip a investi sur Priceline, le holding de Booking.com pour permettre aux gens de trouver plus d’hôtels dans le monde entier. Ces organismes pensent aussi à élargir leurs offres à l’échelle internationale, et Qunar a récemment lancé Qua, sa plate-forme traduite en anglais. Ctrip avait avant eu le privilège d’être le premier à avoir un site web traduit en anglais. Les grandes entreprises comme Alibaba, un site e-commerce très puissant en Chine, décident d’avoir leur propre plate-forme de tourisme et Alibaba a lancé Alitrip récemment, une plate-forme e-tourisme. Les marques occidentales commencent à vouloir faire des partenariats avec des plateformes chinoises pour attirer des touristes chinois. Qyer est un site qui permet aux voyageurs de poster des conseils et de partager leurs expériences.

Airbnb et Booking.com ont développé un partenariat avec Qyer récemment.

alitrip

 

Les réservations sont maintenant effectuées via les smartphones. Si beaucoup de chinois ont un smartphone, pas tout le monde n’a pas d’ordinateur. Près de 80 % des utilisateurs d’Internet sont uniquement sur leurs smartphones. Ctrip, Qunar, eLong et Qyer ont chacun lancé une application sur leurs smartphones, pour permettre aux utilisateurs d’avoir une meilleure expérience utilisateur lors de la réservation de leurs voyages depuis leurs téléphones. Ces sites ont aussi leurs propres applications et comptes officiels sur WeChat. Évidemment les agences de voyages traditionnelles souffrent de cela et plusieurs d’entre elles ont décidé de lancer un site Web avec leurs services.

qyerapp

Les agences de voyages sur WeChat

Une nouvelle stratégie est de construire une base de données concernant les agences de voyage dans WeChat. Les utilisateurs de WeChat seront en mesure de consulter cette base de données pour avoir des avis et de l’aide. Cette base sera disponible pour des questions sur avant, pendant et après le voyage. Il est capable d’avoir 70% des questions les plus courantes que les touristes posent. Le principe sera le suivant: le touriste chinois posera des questions via le clavier de son téléphone et il y aura une réponse automatique. Cette réponse pourrait être un texte, des photos, des vidéos, des sons ou des animations visuelles. Cela peut être une bonne stratégie de marketing pour tout ce qui concerne les voyages. Une stratégie actuelle faite sur WeChat par un grand nombre d’entreprises est l’O2O, ou Online to Offline. Il s’agit d’attirer quelqu’un quelque part (magasins, musées, lieux, etc …) en utilisant WeChat. Une stratégie identique peut être faite dans le domaine du tourisme: un jeu, des codes QR, un événement ou une nouvelle fonctionnalité qui conduit à un véritable lieu touristique. Les chinois souhaitent visiter quelque chose ou d’aller dans un lieu s’il y a quelque chose d’amusant, quelque chose de divertissant. Ils seront les parfaits ambassadeurs d’une marque, ou d’un hôtel s’ils ont apprécié leur expérience, parce que les chinois partagent beaucoup leurs bonnes expériences. C’est ce qui c’était passé à un moment pour les agences de ski: les Chinois étaient 200 000 à skier il y a 15 ans, mais ils sont maintenant 20 millions il y a donc une grande opportunité dans ce marché. Le Canada a décidé de lancer une opération de marketing sur WeChat pour inciter les chinois à skier dans leurs stations. Les codes QR sont largement utilisés en Chine. WeChat a un scan de codes QR et beaucoup de marques l’utilisent.

Par exemple, Visit Europe a lancé une campagne en mettant des codes QR en Chine. Les gens pouvaient scanner le code et découvrir l’Europe et avoir des promotions. Les Chinois sont friands de ces stratégies de marketing.

skiwechat

  • Pour plus d’informations sur les touristes chinois, cliquer ici.
  • Plus d’articles dans le tourisme ici
  • ou une série d’articles ici 
  • Lire ancienne publication sur linkedin

 

 

Marketing Chine