10 tendances viticoles à Hong Kong

.

Hong Kong, ville occidentale en Chine, est connue pour  être la plaque tournante pour les ventes aux enchères de vins haut de gamme. Elle est d’ailleurs remplie de boutiques de vin et de bistrots.

Malgré tout, depuis quelques années, la ville connaît un changement en matière de production et d’importations de vins. La croissance de la ville et l’augmentation de la population étrangère créent de véritables opportunités pour les vignerons du monde entier. Le marché du vin en Chine est en plein essor.

Le Vin à Hong Kong

Voici donc les nombreuses tendances du marché en 2012 :

 

.

 

1. Vins de Hong Kong: Les raisins sont importés de Bordeaux puis sont transformés en vins de qualité supérieure par « The 8th Estate Winery » et par des vins issus de la vallée de la Rouge, Oregon. En outre, une société nouvellement arrivée appelée MY WINE fait aussi la promotion d’un vin « fait maison » qui permettra aux amateurs de fabriquer leur vin et de le faire fermenter.

 

2. Retour du Bordeaux classique : La surface de Bourgogne est en passe de tomber en disgrâce avec la récente arrestation de présumés fraudeurs Rudy Kurniawan plus tôt cette année.

.

3. Ventes via les réseaux sociaux : Récemment, les amateurs de vin ont commencé à acheter et à vendre du vin à l’autre par l’intermédiaire des réseaux sociaux : Facebook.

Les amateurs du nouveau millésime postent des messages au sein des groupes Facebook afin de trouver d’autres preneurs pour partager l’achat de ces vins. En effet, l’achat de ces millésimes se fait par un minimum de douze bouteilles.

.

4. La montée du vin Blanc : Les vins blancs ont connu leur plus forte croissance grâce aux rieslings de la Nouvelle-Zélande et d’Allemagne. Ces vins ont été très appréciés pour leur saveur délicate qui se marie extrêmement bien avec la cuisine locale.

.

5. Baisse de chiffres pour les restaurants de vins : Selon certains distributeurs de vin, les achats de vin par les restaurants de Hong Kong ont ralenti au cours des derniers mois alors que les ventes aux clients privés ont augmenté en conséquence. Hong Kong a toujours été un pays notoirement coûteux et les marges sur le vin ne font rien pour diminuer cette réputation.En raison des frais exorbitants des bouteilles, les gens choisissent de ne pas boire du vin dans les restaurants. Ils préfèrent ainsi déguster une bouteille de vin avec des amis dans un club ou d’une maison privée.

.

6. Féru de l’italien. : la popularité du vin italien est de plus en plus grande à Hong Kong avec l’accès facile aux millésimes et l’intérêt croissant pour les vins comme le Barolo et le Barbaresco. Les vins italiens sont considérés comme plus sûrs et sont plus abordables que leurs homologues de Bordeaux et de Bourgogne. Il y a aussi une culture grandissante de mariage de la cuisine chinoise avec des vins italiens.

.

7. Experts viticoles : Avec une année de près de 200 pour cent en glissement annuel du nombre d’inscriptions dans le programme Wine & Spirit Education Trust (WSET), les habitants de Hong Kong sont à la recherche de qualifications plus grandes pour s’en sortir dans cette ville où la connaissance du vin est apparemment plus importante que la consommation effective de la boisson.

.
8. Émergence des blogueurs : Il y a eu une augmentation notable sur les blogs de personnes partageant leurs connaissances et leurs expériences de vin en ligne.

.

9. Plus d’Applications sur le vin : Hong Kong a longtemps été un endroit où la technologie numérique a été à la pointe de la mode de vie et cela va de même pour le vin.

.

10. Événements viticoles : Vinexpo Asia-Pacific se déroule cette année à Hong Kong en septembre, avec la mise en avant d’un restaurant dédié aux vins et d’un bar à vins.

.

.

Source : Jingdaily

.

Olivier VEROT

Marketing Chine