Les géants de la technologie chinoise Alibaba et Tencent sont bien partis pour construire les voitures du futur, des véhicules liés de façon transparente à l’Internet et permettant le shopping et des aides à la navigation sur la route. Le géant de l’E-commerce Alibaba et WeChat, l’application de messagerie instantanée, fournie par la société Tencent, ont tous deux annoncé des plans pour les voitures le mois dernier, avec la plateforme de streaming vidéo LeTV.

Un mélange révolutionnaire

bmw1-702x395

Ces actions pourraient secouer l’industrie traditionnelle dans le plus grand marché automobile du monde, mais les détails de leurs visions de l’automobile sont encore vagues, estiment les analystes. Au salon de l’automobile de Shanghai, le stand du partenaire de LeTV, BAIC Motor, affiche le concept pour un véhicule possédant deux sièges avant avec un volant et un panneau de commande à écran futuriste.

Le PDG de LeTV, Jia Yueting estime que dans l’ère de l’Internet mobile, l’industrie automobile est confrontée à une révolution sans précédent. « L’industrie automobile chinoise a le potentiel pour surpasser les géants traditionnels que sont les constructeurs Américains, Japonais, Coréens et Européens.

Un film promotionnel diffusé lors du salon de l’automobile explique que la voiture LeTV aurait des fonctionnalités telles que la reconnaissance des gestes, le parking automatique et un dispositif de verrouillage fonctionnant avec la reconnaissance des empreintes digitales. Tout ceci n’est pour le moment qu’au stade conceptuel. Ces avancées ne sont non sans rappeler Google qui a déjà fait la Une avec ses plans pour une « voiture de self-driving ». Apple aurait également l’intention de développer une voiture électrique.

Alibaba, dont 25 Milliards de Dollars dont l’US-listing fut le plus grand de l’histoire l’année dernière, prévoit une « voiture de l’Internet» qui utiliserait la technologie pour fournir une expérience de conduite tout à fait innovante comprenant des fonctions d’e-commerce, de divertissement numérique, d’un GPS et des services de communication.

Des partenariats stratégiques

 fordxinhua

Quelque part, Alibaba est déjà dans l’entreprise automobile. Sa plate-forme B2C Tmall.com offre maintenant à vendre plus de 30 nouvelles voitures, y compris une Ford Mustang qui a été lancé en édition limitée au Salon de l’Automobile de Shanghai. Le rival Tencent a également des plans pour une voiture connecté à Internet, tandis que LeTV prévoit un véhicule électrique.

Le marché de la Chine pour les véhicules hybrides et entièrement électriques reste faible, mais le gouvernement offre un certain soutien à l’industrie émergente.

Les deux entreprises Alibaba et LeTV ont tous deux choisis de puissantes entreprises appartenant à l’Etat en tant que partenaires pour leurs projets, une combinaison étrange pour de telles entreprises privées. Alibaba travaille actuellement avec le plus grand constructeur automobile de la Chine, basée à Shanghai, SAIC Motors. L’ingénieur en chef de l’entreprise SAIC Motors prévoit une indispensabilité d’Internet pour les voitures du futur.

La semaine dernière, Alibaba a également annoncé qu’elle avait formé un partenariat stratégique avec Shanghai General Motors, une joint-venture de General Motors et SAIC Motors pour la finance, le marketing de grandes données, le service après-vente et le O2O eCommerce.

Le partenaire de LeTV, BAIC Motor est l’unité cotée de Beijing Automotive Group, qui relève directement du gouvernement central. Un fonctionnaire de BAIC Motor déclaré que la production de tels véhicules dépendrait de la demande, mais pourrait se retrouver sur le marché dans moins de deux ans.

 foxconn-technology-partners-with-tencent-to-make-smart-electric-vehicles

Selon les analystes, un partenariat avec une entreprise automobile établie permet aux acteurs  de la technologie de développer une voiture avec un moteur à combustion classique, étant donné que les véhicules électriques sont actuellement le seul segment du marché ouvert à des entreprises extérieures de l’industrie, en vertu des règles gouvernementales. Tencent a sourcé des partenaires beaucoup moins traditionnels, comme le fournisseur d’Apple, Foxconn de Taiwan et un concessionnaire de voitures de luxe en Chine Harmony Auto, pour son véhicule. Parler de véritable partenariat est encore très précoce, la coopération est en cours d’élaboration.

Voir aussi

Marketing Chine