Quand les riches chinois ont une préférence pour les fortes poitrines…..

Selon Taobao.com, le plus grand site de vente en ligne chinois, le pouvoir d’achat des femmes en Chine dépendrait de la taille de leur poitrine. A cette information primordiale -rapportée par le célèbre site Sina.com- il est donné comme l’une des raisons que les hommes riches chinois semblent préférer se marier avec des femmes à gros seins. Ce choix expliquerai clairement pourquoi les femmes à fortes poitrines auraient un pouvoir d’achat bien plus élevé que les autres.

Les études marketing le confirment : les femmes à fortes poitrines ont des goûts de luxe

Jeune fille gros sein chinoise

Toujours selon le site Taobao, 80% des femmes ayant un bonnet G portent des soutiens-gorges  haut de gamme tandis que 90% de celle en portant avec des bonnet de taille B sont les moins dépensières dans le domaine.

En proportion de consommatrice de produits haut de gamme on retrouve en tête du classement les bonnets E avec 7,1% puis les 6,9% pour les F. Sans surprise ce sont les bonnets B (0%) et C (4,5%) qui se retrouvent en queue de peloton

Selon l’enquête, les femmes riches préfèrent les produits sexy aux prix élevés alors que les étudiantes sont plutôt portées sur les soutiens-gorges simple couleur chaire bas de gamme.

Parmis les acheteur on retrouve aussi des hommes, selon Taobao qui achètent des soutiens gorges pour leur styles afin d’en faire cadeau à leur compagne.

On retrouve le « classique » soutien gorge Léopard pour les moins riches et des produits plus sophistiqués pour des homme au plus grand pouvoir d’achat.

j

Un marché à la taille de leurs poitrines

        plusieur zhang jiang

Même si la moyenne nationale reste le bonnet B, on voit la demande en bonnets de taille supérieur augmenter. Ce sont les bonnets C qui sont de plus en plus demandés avec une augmentation d’environ 13%

Le 80B est le plus commun dans les région du :

  • Mongolie intérieure
  • Qinghai

Pour le 75B il s’agit des provinces du

  • Hunan
  • Zhejiang
  • Guangdong
  • Jiangsu
  • Shanghai

Finalement, toujours d’après le rapport de Taobao les plus grosses poitrines se trouvent dans les régions du

  • Guangdong
  • Zhejiang
  • Jiangsu

Que peut-on faire avec ceci?

D’après ce qui a été démontré par cette étude, une marque occidentale aurait toute les chances de pouvoir s’implanter en Chine dans un avenir proche en commençant par le Guangdong, le Zhejiang ou le Jiangsu sans avoir à dépenser trop d’argent en modification produit puisque le tour de poitrine des chinoise rejoint celui des européennes. Commencer par ces provinces permettrait de bien s’implanter sur le territoire en préparant des gammes de produits adaptées au reste de la Chine sur du plus long terme tout en se construisant un réseau… Avec une croissance pour les bonnets C de 13% de 2013 à 2014 ce marché a toutes les chances d’être rentable dans un proche avenir. Bien sûr, effectuer une bonne étude pour bien se positionner sur le bon segment au bon moment reste cruciale 😉

Que pensez vous de cette évolution cher lecteur?

A lire également

Source :