Les ventes de l’Iphone en Chine font un gros bide.

.

IphoneApple se prenne un carton annoncé en Chine avec les ventes de leur produit phare l’I-Phone, 5 000 iPhones 3GS ont été vendus pendant les 4 jours qui ont suivi son lancement, d’après China Unicom.via

.

Le communiqué de presse de China Unicom

« China Unicom est très satisfaite des ventes de l’iPhone et espère que ces ventes feront augmenter les revenus mobiles sur le quatrième trimestre. L’opérateur espère ainsi augmenter d’un million par mois son nombre d’abonnés à la 3G »

Ce qu’il faut savoir c’est qu’en France, en une semaine, 1 million d’Iphones 3GS se sont vendus en l’espace d’un week end. Via

.

Ils semblent être heureux mais il faut savoir qu’ils vont, comme on dirait en français argotique, « bouffer leurs culottes . »

voir sur cet article les raisons de l’échec de l’Iphone en Chine.

.

D’après les accords entre Apple et China Unicom, l’opérateur téléphonique va devoir consacrer plus de 100 millions de RMB  pour la promotion de l’iPhone sur le marché chinois.

.

On comprend la vision de génie de China Mobile d’avoir su se retirer de cette affaire… douteuse.

.

Finalement c’est un gros bide pour China Unicom.

.

Pour finir cet article je vais vous parler de l’origine de l’expression faire un bide: autrefois, le « bide » était un raccourci de « bidon », soit le ventre en langage familier. « Faire un bide » signifiait tout comme aujourd’hui « subir un échec », mais cela s’appliquait surtout aux comédiens. Ainsi, quand ils ne produisaient pas l’effet voulu sur leurs spectateurs, on disait qu’il repartaient « en rampant », donc sur le « bide ». De là est née l’expression « faire un bide ». 😉

via

.

C’est toujours bien de finir par un peu de culture… :mrgreen:

.

Olivier VEROT

Marketing Chine