La e-cigarette, une industrie en plein boom

 

Une cigarette qui n’incommode pas les autres, sans la nocivité d’une cigarette classique et qui coûte moins cher – trop beau pour être vrai ? En France, des centaines de milliers d’anciens fumeurs ont déjà choisi. Les sites vendeurs fleurissent sur Internet pour répondre à la demande croissante. Des magasins apparaissent même dans les grandes villes.

En Chine la cigarette reste un fléau et petit à petit, les habitudes changent …

.

Petit aperçu

Dispute des couples chinois.

cigarette chine

Problème au niveau des jeunes

fumer chinecigarette chinoise

Campagne de sensibiliation cigarette chinose

Une publicité chinoise pour une marque de cigarette !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

.

.

 

Une industrie en plein boum

A l’origine, ces cigarettes ont été inventées par le pharmacien chinois Hon Lik « qui a eu l’idée en 2000 d’utiliser les ultrasons fournis par un dispositif piézoélectrique pour vaporiser sous pression un jet de liquide contenant de la nicotine diluée dans une solution de propylène glycol » raconte le rapport de l’OFT. Des entreprises chinoises ont ensuite réussi à miniaturiser le dispositif et il a été mis en vente pour la première fois en mai 2004 sur le marché intérieur chinois, comme aide à l’arrêt du tabac fumé.

En France, les premières ventes ont été réalisées en 2007 par le biais d’Internet, et la première boutique physique a ouvert ses portes à Caen en 2009.
Depuis, elle conquiert toujours plus de parts de marché chaque jour. Les chiffres d’affaires des sociétés d’e-cigarette se comptent en millions d’euros et croissent à vitesse grand V. Le chiffre d’affaires national est estimé à environ 10 millions d’euros.
Les importateurs sont partout et les prix varient du simple au double et à l’heure actuelle, les e-cigarettes commercialisées en France sont quasiment exclusivement produites en Chine, à Shenzhen. Une ville située à la frontière avec Hong Kong. Hong Kong, où la simple possession d’une cigarette électronique est pourtant interdite et punie d’une forte amende. L’OFT estime qu’en 2012, 50.000 Chinois travaillaient quotidiennement à la fabrication de ces cigarettes d’un nouveau genre.
Face au succès de ce phénomène, Marisol Touraine, ministre de la santé, a commandé en mars dernier une enquête pour estimer les risques et les bénéfices de cette nouvelle forme de consommation.

 

La ville de Shenzhen

La ville de Shenzhen se situe à la frontière avec Hong Kong.

 

15 millions de fumeurs et 70 000 morts chaque année

Avec une telle clientèle potentielle, le marché n’est pas prêt de rétrécir. Si les lois interdisant de fumer se durcissent, il n’existe pour l’instant aucun texte interdisant de faire semblant. Présente chez les buralistes et sur le net, l’e-cigarette se vend désormais en boutique spécialisée. Les habitués comme les nouveaux venus y trouvent leur compte : ils peuvent ainsi choisir plutôt que de risquer de commander un produit de mauvaise qualité sur internet.

.

 fumer tue

.

Dans tout marché où la vitesse de développement est capitale, la franchise s’avère un excellent mode d’expansion. L’enseigne Ecig-Arrete.fr l’a bien compris. Avec un site web et 3 boutiques (Paris 14° & 15°, Honfleur) à l’heure actuelle, le réseau compte bien franchir un nouveau cap pour combler la demande croissante. Cette exposition ne peut que précipiter la popularité du phénomène, en attendant que les célébrités s’affichent avec leurs e-cigarettes préférées, comme l’ont déjà fait Uma Thurmann, Robert Pattinson et Courtney Love.

 

Une cigarette « simple »

Le principe de l’e-cigarette est simple. Elle renferme une cartouche de liquide contenant ou non de la nicotine et parfois un arôme (des douzaines existent en plus de ceux du tabac : café, pomme, vanille…) et une résistance qui mélange le produit et le transforme en vapeur, contrôlée par un dispositif détectant l’aspiration et alimentée par une batterie rechargeable. Côté prix, c’est imbattable pour toutes les parties : faciles à fabriquer et bon marché à l’achat, les e-cigarettes promettent des bénéfices aux fabricants comme aux distributeurs. Le consommateur quant à lui fera des économies substantielles en abandonnant la cigarette pour sa version 2.0.

Ecig-Arrete.fr a réalisé une vidéo de démonstration de son modèle phare : l’eGo CE4 Strardust. Les différentes séquences ont pour vocation d’apporter bon nombre de réponses aux questions des vapoteurs.

L’eGo CE4 Stardust est probablement le modèle le plus plébiscité sur le marché. Il allie efficacité, haute technologie et design. Son gros débit de vapeur assure une meilleure restitution des saveurs. plus d’informations sur leur produit l’e-cigarette

Alors, fumeurs, pensez vous que la e-cigarette est une solution ?

.

Marketing Chine