Le marché cosmétique est en plein épanouissement en Chine. Le dynamisme de ce secteur permet à la vente d’article de beauté de supplanter dans les chiffres des marchés pourtant porteurs comme l’informatique ou le prêt à porter. Derrière l’intouchable marché Japonais, la Chine montre une croissance qui la place au deuxième rang asiatique sur la vente de produits de beauté.

Le développement de ce marché remonte à un quart de siècle environ. Vers l’année 1982, les produits cosmétiques constituaient encore un marché de « seulement » 200 millions CNY. Selon l’institut Euromonitor, relayé par Capital, le marché haut de gamme du soin de la peau estimé actuellement à 3,5 milliards d’euros va probablement doubler pour atteindre 6,6 milliards d’euros en 2017.

Le marché cosmétique, un véritable eldorado pour les marques étrangères

cosmétique Chine

source : Baidu Baike

Les produits de marques internationales se partagent les 10 plus grosses parts de marché. L’américain Procter & Gamble tient la tête, suivi de l’Oréal, de Shiseido et de Unilever. Ces groupes trustent plus de  50 % de l’ensemble du marché. Sur l’ensemble du marché, on retrouve principalement des sociétés japonaises, américaines, françaises, coréennes ou allemandes.

L’explosion de ces marchés, et les prévisions de croissance, à de plus poussée ces groupes à modifier leurs stratégies. Certaines entreprises ont choisi de s’implanter et de faire la production de leurs produits en Chine pour éviter les taxes douanières. Autrefois, leurs centres de production étaient localisés à Singapour ou à Hong Kong, mais vu la prospérité du marché chinois, les grands investisseurs ont opté pour l’installation en Chine orientale.

Cependant, notons que le marché chinois pourrait encore évoluer et ne plus appartenir aux seuls étrangers. Les marques locales affichent aussi leurs couleurs. Elles présentent des produits de qualités à base de produits naturels fabriquées par les pharmacies de renom. Pour l’instant, ces marques chinoisent peinent à se faire une place sur le marché premium, et domine souvent l’entrée de gamme, cela est principalement dû à un manque de prestige. Avec des produits de qualité et le développement d’un Branding efficace, elle pourrait cependant bousculer l’ordre établi et devenir une véritable menace.

La cosmétique française garde sa place de référence en Chine

Malgré tout, les marques françaises gardant une bonne place dans cet écosystème et dans les rayons des produits haut de gamme. Les chinois considèrent les produits de beauté ou les produits de soin de marque française comme des articles de qualités, bien différents du « made in China » mais possédant également une certaine renommée que même les autres pays leaders ne possèdent pas.

Produit de beauté Chine

source Baidu Baike

Selon le cabinet d’étude Daxue Conseil, les distributeurs de ces articles cosmétiques ne visent plus seulement les populations des grandes villes, mais également les villes de deuxième voir troisième échelle. C’est une des grandes évolutions. En effet, les grandes marques ciblent les jeunes urbains chics, comme toujours, mais aussi les gens dans les régions plus reculées qui peuvent aussi un pouvoir d’achat en nette augmentation. Dans un marché où la concurrence n’est pas encore très rude, cette stratégie permet de se positionner à long terme en élargissant son cœur de cible. Les marques françaises opérant en Chine ont donc tout intérêt à se focaliser sur les villes les moins peuplées, de seconde ou de troisième échelle avant de voir les marques japonaises ou américaines développer leurs popularités et leurs images sur ces marchés, qui marquent des différences notables avec les grandes villes comme Shanghai.

Malgré cette évolution dans le ciblage, il est important de conserver ce positionnement haut de gamme, afin de préserver la réputation des produits français. De façon basique, il s’agira notamment des conserver les prix élevé, qui seront ainsi gageures de qualité selon le principe de « prix psychologique ». On parlera également de stratégie d’écrémage.

Ainsi, on peut voir que ce marché offre des perspectives d’évolution intéressantes et que les produits français bénéficient de toutes les conditions pour s’y développer dans les meilleures conditions, à condition de surveiller le développement des marques locales et de s’implanter rapidement sur les nouvelles places fortes de consommation.

le marché des cosmétiques en Chine

Pour en savoir plus sur la cosmétique en Chine