La Chine, plus gros consommateur des produits de luxe

 

Même après une légère récession, la Chine reste le premier pays pour l’industrie du luxe. Les ventes des produits de luxe du pays ont grimpées de 16% jusqu’à $17.3 milliards en 2015.

En effet, les acheteurs chinois comptent pour la moitié du marché mondial du luxe.

Du fait que les salaires ont augmenté rapidement en Chine, les produits de luxe ont été largement accessibles et les consommateurs Chinois pouvaient se faire plaisir et acheter de tels produits.

 

Capture d’écran 2016-07-17 à 15.44.11

 

Profil des consommateurs

 

Une nouvelle génération d’acheteurs émerge en Chine, plus jeune et plus complexe, ayant des goûts et aspirations différentes et autres habitudes de consommation.

Cette nouvelle cible est éduquée, adepte de technologie et voyage beaucoup. Elle est ouverte d’esprit et change complètement l’image du luxe d’avant.

Les consommateurs principaux sont des femmes entre 25 et 35 ans intéressées par le prêt à porter surtout mais les hommes sont aussi un très bon public.

 

j

 

Comportement des consommateurs

 

Il y a peu, les produits de luxe étaient vus comme un symbole de richesse permettant de montrer le status social. Les Chinois cherchaient à porter des marques chères pour montrer qu’ils avaient de l’argent. Maintenant, ils achètent plutôt pour leur propre plaisir.

Le logo et la marque ne sont plus la priorité. Les Chinois sont de plus en plus attirés par les marques haut de gamme de niche qui ne seront pas portées par tout le monde.

Ils recherchent avant tout une expérience quand ils achètent une marque de luxe. Ce n’est pas seulement une question d’achat, ils attendent des marques de luxe internationales qu’elles les fassent rêver.

L’expérience shopping peut aussi être vécue en voyageant. Hong Kong a été longtemps la destination favorite pour le shopping de luxe mais aujourd’hui Tokyo et l’Europe sont en tête. Lorsqu’ils voyagent, les chinois dépensent énormément en produits de luxe car ces derniers sont beaucoup moins chers que dans leur pays. Un article de luxe importé peut carrément être 80% plus cher qu’en Europe, ceci étant du au taux de change, taxes de douanes et d’importation …

Cependant, récemment, le gouvernement chinois a essayer de réduire cet écart de prix entre l’Europe et la Chine en abaissant les taxes. Ce n’est donc plus aussi cher pour les chinois d’acheter dans leur pays.

 

hermesbags_big

 

Shopping en ligne

 

Les chinois ont construit leur propre réseau en ligne et représentent ainsi la pus grosse communauté du monde. Ils sont très connectés aux réseaux sociaux notamment WeChat et Weibo et à toutes les plateformes de ventes en ligne.

En effet, les consommateurs chinois achètent en magasins mais surtout sur Internet via Tmall, le site de vente business to consumers opéré par Alibaba le géant du e-commerce chinois.

Des marques célèbres tels que Burburry entre autres proposent leurs produits sur Tmall.com. Cartier a développé son propre site de vente en ligne en Octobre et beaucoup d’autres entreprises ont fait de même.

Les marques de luxe communiquent donc beaucoup par le digital de nos jours puisque c’est le moyen le plus facile pour toucher beaucoup de monde rapidement.  Par les médias sociaux par exemple, les marques peuvent faire des promotions personnalisées et les consommateurs peuvent s’informer sur la marque, ils peuvent même communiquer avec les comptes officiels ou payer certains achats avec WeChat. C’est pourquoi certaines marques ont même créé un magasin WeChat.

 

Burberry

 

Le marché du luxe local

 

Il y a peu de marques de luxe chinoises mais le marché local se développe petit à petit. Les marques les plus célèbres restent pour le moment Shanghai Tang et Chow Tai Fook, deux gros groupes Hongkongais de mode et de bijouterie de luxe respectivement.

De plus en plus de marques chinoises émergent and espère concurrencer les gros noms internationaux très prochainement.

 

b

 

Lectures supplémentaires