Un château bavarois a été construit en Chine par Starwood Hotels

castlehotel

Le Château-Hôtel à Dalian dans le Liaoning cherche à recréer une expérience bavaroise unique, avec des bars à bière et de la nourriture Allemande. (Starwood Hotels)

Une réplique de Bavière adaptée à son public chinois

A l’extérieur, on peut voir de hautes tours encerclées par les remparts du château. A l’intérieur, la fabrication de la bière se fait dans le cellier royal au milieu de vastes ouvrages en pierre, de meubles en bois et de hauts plafonds. Mais ceci n’est pas un château Bavarois comme son apparence le laisse à penser. Il s’agit en fait d’un Château-Hôtel bâti à à environ 8000 kilomètres à l’est de la région allemande où se trouve l’original. La chaine d’hôtel de luxe Starwood Hotels a annoncé l’ouverture prochaine du Château-Hôtel à Dalian, une des principales villes portuaires dans le nord-est de la province du Liaoning en Chine. Cet événement est l’une des ouvertures de structures s’inspirant d’architectures européennes qui ont eu lieu ces dernières années à travers la Chine.

Starwood Hotels a annoncé avoir terminé le plus gros des rénovations intérieur lors d’une conférence de presse à propos de l’ouverture de ce Château-Hôtel plus tard dans l’année.. Construit en 2002, il comprendra à son ouverture 292 chambres et 67 appartements. Mis à part son cellier inspiré de la tradition du « Cellier Royal », le Château-Hotel comprend des restaurants chinois et occidentaux ainsi qu’une « Lobby Lounge », un bar à cocktail qui se veut élégant  destiné aux riches et célèbre désireux de trouver un endroit tranquille.

 

hallstattLe Château-Hotel, cherchant à recréer une expérience à l’européenne avec son architecture et sa cuisine n’est pas le premier en Chine. Un autre Château-Hôtel, au style venant tout droit d’Allemagne, se trouve à Qingdao ainsi qu’un parc inspiré de Disneyland à Fushun dans la province du Liaoning, l’ouverture de ce dernier est programmée pour  pour 2017. Le goût de la reproduction ne s’arrête pas avec les hôtels. Les investisseurs chinois ont amené leur obsession pour l’architecture Européenne à une tout autre échelle. Ils sont allés jusqu’à reconstruire des villes entières ou encore des sites célèbres : Paris, Vienne ou encore le village de Hallstatt dans la province du Guangdong qui fait parti du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Critiqué par les experts, plébiscité par les consommateurs

La copie architecturales dans la Chine contemporaine  fait partie d’une tendance plus vaste ayant pour objectif de reproduire l’architecture européenne.

Lorsque l’on observe les commentaires laissés par les experts et les consommateurs on peut très facilement remarquer la grande différence d’opinion.Les premiers méprisent ce concept alors même que les seconds plébiscitent l’arrivée du monde  architectural dans leur pays. En effet, certains chinois vont jusqu’à dépenser les économies de toute une vie pour posséder une fausse maison suisse par exemple. Et les chinois n’ont pas honte de vivre dans ces contre façon bien au contraire, ils en sont fier!

 

thamestownLes visiteurs Chinois qui ne peuvent se permettre d’aller en Angleterre pour aller voir la Tamise peuvent en trouver une réplique dans la ville Tamise. Ce qui est selon eux un compromis acceptable.

Quand les chinois ne peuvent aller en Europe, celle-ci vient à eux à un prix abordable.

Pourtant ce qui fait de ces répliques des produits en vogue, c’est peut-être la curiosité grandissante envers ce qui concerne le monde hors de la Chine. Pour preuve, il suffit de regarder le nombre sans cesse en augmentation des touristes chinois partant à l’étranger.  Les chinois font déjà preuve d’un goût prononcé pour le monde occidental et cherchent à aller plus loin dans leur expérience en réalisant leurs rêves de voyage.

Aller voir les sites les plus connu est très bien. Pourtant selon les chinois, faire venir ces même sites en économisant de l’argent au passage est mieux.

Alors que les chinois partent à l’étranger pour faire l’expérience du monde hors de Chine, les investisseurs chinois reproduisent les endroits phare de l’Europe dans l’espoir de pouvoir fournir des expériences similaire à un prix abordable. De plus, tous les châteaux en Europe ne peuvent pas prétendre offrir à la fois de la nourriture chinoise et de la nourriture occidentale sans avoir à baisser le pont-levis comme le fait le Château-Hôtel à Dalian.

 Alors que l’on assiste à une perte d’intérêt des touristes chinois concernant  leurs monuments nationaux traditionnels, ce genre de projet, permettra sans aucun doute de toucher une plus large audience.

Ce qui manque pour être efficace c’est une bonne campagne de marketing digital pour pouvoir toucher un grand publique étant donné les taux de pénétration de l’internet mobile en Chine. Pour en savoir plus contactez-nous

sources: Jingdaily

Pour aller plus loin :

Le marché des hotels haut de gamme en Chine