Dans son nouveau studio de danse, Polina, professeure russe de ballet à Ningbo, fait travailler la souplesse de ses petits élèves chinois. L’école de danse est très récente, mais chaque enfant en porte l’uniforme officiel. Ils apprennent vite : à l’âge de la maternelle, les filles savent déjà faire le grand écart, toucher leur tête avec la pointe de leur pied et tenir chaque position principale. Leur coordination entre elles est impressionnante pour des enfants aussi jeunes : elles présentent en effet des spectacles en public au plus tôt, à la grande fierté de leur famille.

 

danseuses chinoises

 

Les classes du soir pour adultes rencontrent également un franc succès. D’anciennes danseuses reprennent une routine, quand il ne s’agit pas des mères de famille qui réalisent leur rêve de jeunesse. Toutes s’y retrouvent pour travailler avec application les mouvements de base et tonifier leurs muscles. La détermination est palpable.

Les danseurs et sportifs chinois ont la réputation d’avoir un excellent mental pour supporter la pression de la discipline et résister à l’effort physique. Face à un engouement plutôt récent pour la danse classique à l’occidentale (à ne pas confondre avec la danse classique chinoise, tradition ancestrale), le Ballet National de Chine et le Ballet de Shanghai sont deux formations essentielles à l’essor du ballet dans l’Empire du Milieu.

 

Pourquoi cet intérêt pour la danse classique en Chine ?

 

Pourquoi cet intérêt pour la danse classique en Chine, alors que les danses traditionnelles chinoises présentent pourtant l’avantage de flatter la fierté nationale ?

 

ballet Chine

 

Le ballet dit occidental est un art prisé par l’élite cultivé de Chine. Comparé aux traditions chinoises ancestrales, il est davantage symbole de modernité que de classicisme, à l’inverse de l’Europe où sa pratique est ancrée dans l’Histoire.

Le ballet est une appropriation de la culture occidentale et sa pratique, tout comme son appréciation en tant que spectateur, permet à l’intéressé de s’élever en tant que personne moderne, connaisseuse de l’Occident. Par extension, c’est un centre d’intérêt qui témoigne d’un rang social aisé.

 

Le style danseuse est en vogue

Dans les rues de Shanghai, on peut observer cette année des jupes longues en tulles et des ballerines pour un style très ressemblant à la danseuse de classique. Cette mode est particulièrement seyante aux jeunes chinoises, dont la morphologie se rapproche des danseuses de ballet : mince et menue pour une silhouette en H.

 

Comment la ballerine Repetto s’est installée en Chine

La ballerine de luxe Repetto a à son tour ciblé le marché chinois. Son implantation ne s’est toutefois pas fait rapidement. Pour une marque de niche, il est en effet difficile de s’implanter sur un territoire aussi énorme que la Chine, où les consommateurs répondent à des codes et des besoins différents de l’Occident. La marque s’est donc adaptée et a principalement misée sur sa vente de sacs en Asie.

 

Repetto Chine

 

Il lui a bien entendu été nécessaire de prendre le virage du digital. Le site Repetto propose donc la vente en ligne, essentiel pour captiver les consommateurs chinois. La clientèle chinoise ne se rend presque plus en brick and mortar mais passe principalement par des plateformes de e-commerce pour ses achats, ou bien se renseigne sur les réseaux sociaux chinois dédiés aux informations et promotions de produits.

Un atout indéniable ? Le made in France, référence suprême dans l’univers de la mode et du luxe. La French touch séduit et rassure, elle certifie quasiment le bon goût de l’acheteur.

 

L’importance du digital dans la vente d’articles de sport en Chine

Alors qu’en Occident les magasins en brick and mortar luttent contre l’e-commerce, en Chine les deux méthodes fusionnent : c’est ce qu’on appelle la digitalisation du retail. Désormais, il est possible pour les consommateurs chinois de faire entièrement leurs courses à l’aide de leur téléphone portable. Plus besoin de portefeuille lorsque l’on sort et même plus besoin de sortir : tout peut être livré, et payé par les deux applications de paiement mobile principales, Alipay et Wechatpay. Le commerce électronique est un mode de vie à part entière, où chaque achat de la vie quotidienne (les courses au supermarché, une réservation de train ou de restaurant, une place de cinéma et même un taxi) s’effectue sur Smartphone.

 

 

Dans ce contexte de digitalisation, le passage par une des plateformes de e-commerce principales (Taobao, Tmall) est obligé pour tout entrepreneur souhaitant se faire connaître sur le marché chinois. Ce transfert vers le e-commerce découle d’une progressive appropriation des bons canaux de communication envers le public chinois, qui sont par exemple les comptes d’abonnement Wechat, ou le bon référencement sur le moteur de recherche Baidu. Le bon usage des réseaux sociaux chinois peut décupler votre impact marketing sur le web!

 

Vous souhaitez en savoir plus sur la meilleure façon d’introduire vos produits sur le marché chinois ? Votre entrepreneuriat a besoin d’un coup de pouce pour mieux référencer votre offre online et atteindre votre segment de clientèle du premier coup ?

Marketing Chine est une agence de marketing digital spécialisée dans le e-commerce et la communication sur les réseaux sociaux chinois.

Contactez-nous ICI si vous tenez un projet sérieux en lien avec l’activité de notre agence. Nous sommes toujours ravis d’aider les entrepreneurs étrangers!

 

 

Lire aussi :