Un jour, nous pourrons peut-être télécharger Facebook en Chine !

Faecbook en Chine

Mark Zuckerberg, le grand patron de Facebook clame haut et fort, depuis des années, son amour pour la Chine ! Cependant, jusqu’à maintenant la Chine n’a pas été sensible au charme du réseau. En effet, la Grande Muraille Technologique en Chine n’autorise pas Facebook à pénétrer le marché des réseaux sociaux qui sont pourtant très présents dans le pays.
En savoir plus: Pourquoi Facebook est-il censuré en Chine ?

Mark Zuckerberg exprime sa passion pour la Chine

Mark Zuckerberg

 

Le taux de pollution élevé à Pékin le 18 mars dernier à Pékin n’a pas empêché le papa de Facebook à partager son affection pour la Chine. En outre, faire un footing sur la place de Tien’anmen fut la meilleure manière pour lui de prouver à quel point il tenait au pays, suivis par plusieurs internautes et quelques supporters chinois. Il a pris le risque de ne pas porter de masque anti-smog afin de se montrer à la population Chinoise.

Malgré son engouement qui a suscité rires et applaudissements, d’autres ont critiqué la démarche qualifiée d’irrespectueuse vis-à-vis des évènements qui ont eu lieu sur cette place en 1989.

Le cliché de l’évènement fut rapidement posté sur Facebook et ce même malgré les restrictions du pays. En réalité, il existe des solutions bien connues des étrangers en Chine que l’on appelle VPN. Ces techniques qui permettent de posséder des adresses IP situées hors de la Chine afin d’avoir accès aux réseaux extérieurs au pays et que le gouvernement chinois tente de contrôler malgré tout.

Le président de Facebook rencontre la propagande Chinoise

Mark et Liu

Le jour qui a suivi, le 19 mars, une image choc fut prise en Chine, sur laquelle on peut voir Mark Zuckerbeg et Liu Yunshan en train de se serrer la main ! Ce fut un geste remarquable de la part du gouvernement Chinois qui a accepté de rencontrer le réseau social le plus populaire des pays occidentaux totalement censuré en Chine.

Une nouvelle opportunité de pénétrer la Chine

Le marché chinois représente plus de 700 millions de nouveaux internautes pour Facebook s’il parvient à pénétrer la Chine.

Liu Yunshan, l’un des hommes les plus influents au sein du Parti Communiste Chinois, est en charge du contrôle d’information de Chine depuis dix ans et a accepté de rencontrer le patron de Facebook. Il a partagé son souhait d’améliorer la communication en Chine ainsi que le partage d’expérience mais tout en conservant les règles de restrictions de la Chine concernant le contrôle de l’information.

Bien que la rencontre se soit déroulée en bonne et due forme, rien ne prouve que la China accueillera le réseau social à bras ouverts. Ces dernières années, le gouvernement chinois est devenu encore plus stricte sur le partage d’informations et a adopté des règles importantes afin de garder la main mise sur les médias en ligne.

Cependant, tout cela n’est pas sans condition. En réalité, si Facebook réussi à approcher la population chinoise, la politique en Chine surveillera le flux d’information avec ses propres règles et toutes les restrictions qui existent déjà pour les réseaux sociaux Chinois.

Pour plus d’informations: Les réseaux sociaux en Chine

 A propos de la censure chinoise

Mark Zuckerbeg n’a émis aucun retour sur la sujet de la censure en Chine. En effet, il n’a pas évoqué les solutions qu’il mettrait en place afin de mixer facebook et la Grand Muraille Technologique qui représente une barrière entre la Chine et le reste du monde. De plus, il ne semble pas non plus effrayé par les restrictions massives qui sévissent de plus en plus dans le pays. C’est un challenge à relever pour le grand chef de Facebook.

Cette répression est d’autant plus présente depuis le 10 Mars dernier, depuis que  le gouvernement Chinois a appliqué des règles supplémentaires concernant les entreprises extérieures de médias en ligne qui ont généré des informations jugées dérangeantes. La Chine souhaite garder les valeurs sociales liées à sa politique et les transmettre à travers les médias ce qui risque de limiter d’avantage le travail des compagnies qui partagent quotidiennement l’actualité.

Cette fois, c’est la bonne ?

we can do it

En 2014, Mark Zuckerberg avait fait la rencontre de Lu Wei en charge du régime internet en Chine depuis maintenant deux ans et sous l’influence du président Xi Jinping. Ce n’était donc pas une grand première pour le patron du réseau.

Cependant, Liu Yunshan n’appartient pas à la même catégorie. Il a une influence considérable sur le gouvernement Chinois et contrôle de prêt la censure du pays. Cette rencontre constitue peut-être la clé du succès de Facebook en Chine !

Bientôt, nous pourrons observer la population chinoise en train de surfer sur Facebook et qui sait remplacera Wechat. Ce serait une surprise de taille !

A lire également: