Le géant chinois du e-commerce souhaite combattre la contrefaçon en Chine.

Alibaba, le géant chinois de l’e-commerce

Alibaba est une plateforme internet de e-commerce BtoB (Business to Business). Le site permet de mettre en relation les acheteurs et les industriels ou les sociétés de sourcing. Une comparaison rapide des sociétés et de leur produit a permis le succès du site mondialement. Les acheteurs, importateurs du monde recherchant des produits made in China à bas cout et les sociétés chinoises tournées vers l’export ont fait de ce site le numéro1 du e-commerce BtoB dans le monde.


Alibaba est un site qui référence, et classe les sociétés grâce à un moteur de recherche interne fonctionnant autour d’un algorithme composé de plusieurs facteurs.

Ce site a été crée par Jack Ma en 1999, il est aujourd’hui un des hommes les plus riches de Chine.

Jack Ma VS la contrefaçon

Comme partout en Chine, Alibaba est critiqué pour vente de produits de contrefaçon. Cela impact sur la réputation du site. C’est pour cette raison que le directeur de la plateforme a décidé de combattre cette contrefaçon afin de remonter dans l’estime des gens.

Jack Ma Alibaba

Afin de contrer ce problème, des Dotless Visual Code ont été mis en place. C’est une start-up israélienne, Visualead qui a révélé ce nouvel outil descendant de la ligné des QR Codes.  Les QR Codes, utilisés dans le domaine du O2O (Offline to Online), sont des types de cubes à code-barres en deux dimensions constitué de modules noirs disposés dans un carré à fond blanc. Aujourd’hui, on peut retrouver ces petits codes sur pratiquement tous nos produits ou même sur une publicité dans la rue. Lorsque vous les scanner grâce à votre smartphone, ces derniers vous dirige vers la page internet qu’aura choisi l’entreprise. Néanmoins, en Occident, l’utilisation des QR Codes n’est pas très répandue.

Les Dotless Visual Code d’Alibaba

Contrairement aux QR Code basiques, les Dotless Visual Code sont composés d’une image en couleur ou d’un logo à l’intérieur du code. Ils ont été élaboré lors d’un évènement du site Alibaba afin de lancer sa nouvelle plateforme anti-contrefaçon appelée « Blue Stars ».

téléchargement (1)

Cette nouvelle plateforme offre aux fabricants la possibilité d’imprimer leur code eux-mêmes. Ensuite, lorsque le client scanner le code à l’aide de l’application TaoBao développée par Alibaba sur leur smartphone, celui-ci recevra immédiatement des informations concernant le produit mais surtout concernant son authenticité.

La particularité de ces codes est qu’ils ne peuvent être lu qu’une seule. De ce fait, les fraudeurs n’ont pas la possibilité de retourner sur la fiche du produit dans le but de le refaire.

téléchargement (2)

Des grandes marques utilisent déjà ce système telle que L’Oréal et Ferrero qui a eu deux ont déjà crée des millions de code Dotless Visual Code pour leur produits qu’ils vendent en Chine.

La Chine est le pays du faux. Pas une seule grande marques étrangères n’a pas vu ses produits refait à l’identique et revendu deux fois mois cher, voire plus. Pourtant, aujourd’hui, c’est le géant du e-commerce chinois qui souhaitent s’attaquer à cette contrefaçon grâce à la nouvelle technologie. Mais ces codes sont-ils vraiment fiables ? Les fraudeurs ne vont-ils pas trouver un moyen pour contourner ce système ? Affaire à suivre.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Retrouvez toute l’infortion sur le e-commerce sur Facebook ou sur linkedin.

Marketing Chine