Le fait de flotter de manière enjouée au-dessus d’un restaurant du Dubaï Mall, aux Émirats arabes unis, a récemment démontré la confiance retrouvée des fabricants chinois de produits pour enfants, tels que des jouets, des jeux, des contenus éducatifs, du matériel et des logiciels connexes.

Dans le plus grand centre commercial du monde en termes de nombre de magasins, un zeppelin fabriqué en Chine arbore le logo d’un restaurant.

Cet objet volant de haute technologie se distingue par sa capacité à rester immobile ou à maintenir son cap, contrairement aux ballons similaires qui se balancent dans la direction du vent.

Le ballon télécommandé a séduit la foule cosmopolite des spectateurs du Dubai Mall.

Mais ils ne sont pas les seuls à être impressionnés par ces produits chinois.

nous allons en savoir plus dans la suite de cet article, restez attentif

  • Des produits de haute technologie
  • La chine, un gros consommateur de jouets
  • Les fabricants de jouets chinois
  • Le marché des acheteurs dans l’industrie du jouet
  • L’amélioration de l’image du made in China grâce à l’électronique et au digital
  • L’industrie du jouet boosté par les dessins animés et les films d’animation
  • Le développement des jeux éducatifs

 

I. Des produits de haute technologie

Partout dans le monde, les acheteurs font la queue pour des jouets fabriqués en Chine, des avions miniatures, des requins factices, des modèles de chars et des répliques de véhicules blindés.

Ces produits créatifs se transforment en robots lorsqu’ils se déplacent en trottinant.

Grâce à ces produits de haute technologie et aux techniques modernes de marquage, les fabricants de jouets chinois gagnent des parts de marché dans le monde entier.

De plus, l’amélioration de la consommation intérieure et l’accent mis sur la fabrication de produits de haute qualité stimulent les ventes.

Li Zhuoming, président de la Guangdong Toy Association, dont le siège est à Guangzhou, a déclaré que les jouets électroniques, les jouets éducatifs et les jeux vidéo chinois sont particulièrement populaires aux États-Unis, en Inde, en Amérique du Sud et au Moyen-Orient.

Les enfants et les adultes de ces pays adorent ces produits, certains d’entre eux ne peuvent pas se passer de leur télécommande, a déclaré Li Zhuoming.

Dans cette industrie, la technologie chinoise a suffisamment mûri pour produire aujourd’hui des produits de qualité supérieure.

Par rapport aux produits occidentaux, leurs homologues chinois bénéficient d’un avantage de prix, de meilleurs moules et d’installations de soutien, a-t-il dit.

Selon la China Toy & Juvenile Products Association, basée à Beijing, la Chine a exporté pour 25,08 milliards de dollars de jouets en 2018, soit une augmentation de 4,5 % par rapport à l’année précédente.

Ces produits comprennent les jouets traditionnels en plastique et en bois, ainsi que les jouets à haute valeur ajoutée, mais excluent les jeux vidéo.

Les principaux marchés d’exportation étaient les États-Unis, l’Union européenne, l’Inde et le Moyen-Orient.

 

II. La Chine, un gros consommateur de jouets

En 2018, la Chine a également importé pour 649 millions de dollars de jouets en provenance des marchés mondiaux, soit une hausse de près de 16 % par rapport à l’année précédente.

Les films d’animation étrangers et chinois populaires des studios Marvel, Walt Disney Animation, DreamWorks et des studios chinois comme Shanghai Animation Film Studio ont contribué à générer des ventes de jouets sur le marché intérieur, a déclaré M. Li.

La Chine est le deuxième plus grand pays consommateur de jouets au monde, derrière les États-Unis.

La CTJPA a déclaré que la récente baisse des ventes sur le marché mondial du jouet a incité davantage d’entreprises à développer activement leur stratégie de marché en Chine.

Les ventes intérieures de jouets au détail ont atteint 68 milliards de yuans (10,1 milliards de dollars) l’année dernière, soit à peu près le même montant qu’en 2017.

Selon une enquête réalisée fin mars par la CTJPA auprès de 20 000 consommateurs, plus de 65 % des personnes interrogées prévoient d’augmenter leurs dépenses en jouets cette année.

« Malgré la morosité des marchés piliers traditionnels tels que les États-Unis et de nombreux pays européens ces dernières années, une croissance notable a été enregistrée en Inde, en Afrique et en Amérique du Sud. Cela a quelque peu compensé les progrès tardifs réalisés ailleurs », a déclaré M. Li, du GTA.

 

III. Les fabricants de jouets chinois

Cela devrait réjouir plus de 10 000 fabricants de jouets chinois qui emploient plus de 5,8 millions de travailleurs et produisent environ 75 % des jouets du monde chaque année, a déclaré M. Li.

Beaucoup d’entre eux sont en train de monter dans la chaîne de valeur.

Il fut un temps où ils n’étaient que des fabricants sous contrat.

Aujourd’hui, ils se transforment en concepteurs et fabricants de produits de marque.

« Nous ne sommes pas seulement des OEM (fabricants d’équipements d’origine), bien qu’environ 95 % des producteurs de jouets chinois dépendent encore de l’activité des OEM », a déclaré Aaron Tong, directeur commercial de Playstream Education Ltd, une filiale de Hangzhou ZT Model Company dans la province du Zhejiang oriental.

HZTMC, un producteur et développeur de miniatures d’avions et de produits de loisirs pour les enfants, commercialise désormais plus de 10 produits en co-branding sur les marchés internationaux.

Ses partenaires sont originaires d’Espagne, du Portugal, d’Australie et du Royaume-Uni, selon M. Tong.

L’entreprise a l’intention d’éliminer progressivement le co-marquage dans les prochaines années, a déclaré M. Tong.

« De nombreux clients veulent coopérer avec nous uniquement en tant qu’équipementiers, mais nous ne voulons pas rester confinés aux seuls accords OEM ».

Fondée en 2001, HZTMC est spécialisée dans la conception et la production de divers jouets, modèles, matériels de formation, produits utilisés dans les concours de talents pour enfants, en particulier dans l’espace STEAM – science, technologie, ingénierie, arts et mathématiques.

Il emploie plus de 200 personnes, dont plus de 30 chercheurs et ingénieurs, a déclaré M. Tong.

Elle prévoit d’engager davantage de professionnels étrangers cette année.

Max Wong, superviseur régional des ventes au sein de la division commerciale internationale du groupe Rastar de Guangdong, un fabricant de jouets, a déclaré qu’environ la moitié de ses ventes provenaient des marchés internationaux.

Rastar est présent sur les marchés européen et asiatique depuis plusieurs années. Elle vient de faire une percée sur les marchés américains, a déclaré M. Wong.

Cotée à la bourse de Shenzhen depuis 2010, Rastar a reçu les droits exclusifs pour produire des répliques de voitures BMW en 2006.

Elle exporte également ses produits sous sa propre marque, selon M. Wong.

« Le co-branding n’est que la première étape pour le développement durable des entreprises chinoises de jouets et il est plus important pour elles d’avoir leurs propres marques sur les marchés internationaux ».

 

IV. Le marché des acheteurs dans l’industrie du jouet

L’industrie chinoise du jouet est un marché d’acheteurs et il est difficile pour une usine de jouets sans capacité de recherche et développement propre de refuser des partenariats OEM avec des clients étrangers, a déclaré M. Tong.

Chaque année, de nombreuses grandes marques internationales de jouets identifient de nouveaux produits en Chine, les achètent et les étiquettent sous leurs propres marques, qui sont ensuite modifiées ou personnalisées avec un emballage distinct, a déclaré M. Tong.

Chen Jinlin, consultant auprès de l’Association de l’industrie des articles de Noël de Yiwu, dans la province du Zhejiang, a déclaré que les prix et les ventes des produits de Noël traditionnels, notamment les sapins de Noël artificiels, les coussins et les jouets de Père Noël en peluche, ont connu une baisse au cours des trois dernières années.

« Même si les opérations des équipementiers ont aidé l’industrie à se développer, sa faible valeur ajoutée a limité son développement ultérieur », a-t-il déclaré.

« Des entreprises performantes dans les provinces de Guangdong, Fujian, Jiangsu et Zhejiang ont déjà leurs propres marques. Les éléments culturels de la Chine et les technologies numériques en plein essor apporteront également une plus grande valeur ajoutée à ces marques ».

Après des années de développement, il a déclaré que les ventes de produits nouveaux et de haute technologie, y compris les jouets électroniques et éducatifs, sont en plein essor au Yiwu Small Commodities Market, le plus grand marché de petites marchandises du pays en termes de chiffre d’affaires.

 

V. L’amélioration de l’image du made in China grâce à l’électronique et au digital

 

De nombreux fabricants chinois ont surmonté des difficultés telles que le manque de technologie et d’équipements nécessaires à leurs débuts, ce qui a entravé leur passage vers les marchés d’exportation où les normes de sécurité étaient élevées.

L’augmentation du coût de la main-d’œuvre et des matières premières dans le pays les a obligés à moderniser leurs technologies et leurs équipements avec l’aide de partenaires étrangers.

À cette époque, il n’y avait pas de concurrence, mais seulement de la coopération, a déclaré M. Chen.

Zhao Wei, professeur d’études économiques internationales à l’université du Zhejiang à Hangzhou, a déclaré que l’enthousiasme du marché pour les jouets électroniques ou connectés à Internet peut contribuer à transformer les fabricants et les exportateurs chinois.

Pendant une très longue période, l’étiquette « made in China » en est venue à signifier des produits bon marché et de faible valeur », a-t-il déclaré.

« Avec la technologie qui améliore les jouets électroniques et digitaux, le marché mondial pourrait avoir une nouvelle vision des produits chinois.

« Les entreprises peuvent profiter de la demande croissante pour se concentrer sur d’autres produits de haute technologie et à valeur ajoutée. La compétitivité des fabricants de jouets nationaux se reflète non seulement dans leurs étiquettes de prix actuelles, mais aussi dans leur capacité de développement ainsi que dans l’innovation intellectuelle ».

 

VI. L’industrie du jouet boosté par les dessins animés et les films d’animation

 

Zhao a déclaré que le marché intérieur, et l’industrie mondiale du dessin animé et de l’animation, peuvent offrir un plus grand potentiel de marché pour stimuler les ventes de jouets du pays.

La formation de partenariats avec des sociétés d’animation à Shanghai, Shenzhen, Tokyo, Séoul et Los Angeles peut contribuer à faire connaître leurs marques et à vendre des produits de jouets connexes, a-t-il déclaré.

 

VII. Le développement des jeux éducatifs

La prochaine étape devrait consister à déployer davantage de ressources dans le développement de jouets et de jeux créatifs, afin de mieux concurrencer les concurrents établis au niveau mondial.

C’est important car de nombreux parents pensent que les jouets et les jeux créatifs peuvent aider leurs enfants à développer leurs capacités mentales et à s’amuser davantage, a déclaré Zhao Ying, chercheur à l’Institut d’économie industrielle, qui fait partie de l’Académie chinoise des sciences sociales à Beijing.

« Les recherches ont également montré que les enfants qui jouent souvent à des jeux nécessitant de l’imagination et un travail créatif sont mieux à même d’adapter leur humeur et de résoudre des problèmes », a-t-il ajouté.

Les scénarios de jeux où les enfants s’imaginent être des adultes dans certaines carrières pourraient stimuler leur intérêt pour la musique, les logiciels, les sports, les arts du spectacle ou les beaux-arts, et peuvent mieux façonner leur personnalité, a-t-il dit.

 

Pour Finir 

  • Le marché du jouet est en plein essor en Chine.
  • Que ce soit en entra ou extra, les jouets font un véritable carton dans l’empire du milieu.
  • Le Made in China redore son blason avec des jouets électroniques et digitaux ultra tendance et à la pointe de la technologie.

 

Besoin d’aide pour entrer sur le marché chinois du jouet?

N’hésitez pas à nous contacter

On comprend le marché et on vous appelle gratuitement