Introduction :

Les investisseurs chinois augmenteront probablement leurs investissements dans des produits à revenu fixe au cours des cinq prochaines années, tandis que l’allocation aux actions restera relativement faible, selon John Ott, associé basé à Shanghai chez Bain.

Désormais, les investisseurs fortunés du pays préfèrent les fonds privés aux actions, selon les gestionnaires de fonds.

 

I) Le marché des actions de la Chine en baisse

Aujourd’hui, les actions restent au bas de la liste de popularité pour les investisseurs chinois, tandis que les fonds privés jouent un rôle plus important sur le marché de la gestion d’actifs du pays.

Le marché nord-américain reste malgré tout le plus important, s’élevant à 37,4 milliards de dollars. Cependant, la Chine a bondi de la huitième à la quatrième place en seulement cinq ans, et les analystes s’attendent à ce que les actifs chinois sous gestion triplent d’ici 2025 pour devenir le deuxième plus grand marché.

II) Un marché chinois différent de son homologue américain

La composition de l’investissement en Chine semble très différente de celle des États-Unis. Alors que les actions représentent une grande partie des portefeuilles américains, les investisseurs chinois vont préférer l’immobilier au marché boursier national volatil.

A mesure que les investisseurs chinois deviennent plus sophistiqués, les services financiers locaux se concentrent davantage sur le développement de produits à revenu fixe et de capital-investissement.

 

a) Les fonds du marché monétaire mobile encore majoritaires

Sur le marché de masse, les fonds du marché monétaire mobile dominent. La catégorie représente 60% des investissements dans les fonds publics chinois.

Par exemple, le fonds principal du marché monétaire sur Yu’e Bao, un service d’investissement mobile géré par Ant Financial et affilié à Alibaba, est devenu le plus important fonds de ce type en quatre ans.

La forte allocation aux investissements privés est logique dans un pays où de nombreuses jeunes entreprises à croissance rapide vont bientôt entrer en bourse ou se faire acquérir.

b) L’investissement à revenu fixe

Il est cependant prédit que l’allocation aux fonds du marché monétaire tombera à environ 50% au cours des cinq prochaines années, tandis que la proportion de l’investissement à revenu fixe passera de 15% à 20%.

Les investisseurs chinois à valeur nette élevée mettent également plus d’argent dans les fonds immobiliers tel que les maisons, et les fonds de couverture plutôt que les actions individuelles, selon Yue Zhang, vice-président senior chez CreditEase, un gestionnaire de fortune chinois majeur. De plus en plus de ces investisseurs fortunés allouent des actifs à l’étranger, a-t-il ajouté.

c) Les investisseurs étrangers attirés vers le marché chinois

Des entreprises occidentales comme UBS et BlackRock ont également été attirées par les opportunités de croissance, et une enquête de PwC auprès de 126 PDG mondiaux de la gestion d’actifs a révélé que 40 % des dirigeants non chinois se tournent vers la Chine cette année.

Mais le développement futur de l’industrie chinoise de la gestion d’actifs dépend toujours de la réglementation gouvernementale. Pékin tente d’encourager des investissements plus stables sur le marché boursier, y compris de la part d’étrangers, et d’accroître la surveillance des entreprises financières dans leur ensemble.

« Bien que la richesse privée s’accroisse sans doute plus rapidement que partout ailleurs, et que le gouvernement prenne des mesures pour ouvrir le marché de la gestion d’actifs, de sérieux obstacles demeurent », peut-on lire dans le rapport de PwC.

 

Conclusion :

Pourquoi choisir d’investir en Chine :

  • La Chine est le plus grand marché intérieur du monde avec 1,3 milliard de clients potentiels, dont une classe moyenne en plein essor ;
  • Un secteur productif très développé (secteurs manufacturier et industries lourdes) ;
  • Une situation géographique favorable (proximité des marchés asiatiques émergents, du Japon, façade maritime) ;
  • Même si la situation évolue assez rapidement, les coûts salariaux demeurent relativement faibles ;
  • Développement d’un nouveau réseau d’exportation (réseau de la Route de la Soie).

BESOIN D’UN PARTENAIRE EN CHINE?

Nous sommes des marketers en Chine (une équipe de 70 personnes) .

Si vous avez des questions ou souhaitez plus d’informations, contactez-nous.

 

Contactez nous par email