Victoria’s Secret est entré sur le marché chinois en vendant seulement des accessoires, mais une demande importante de la part des jeunes consommatrices de lingerie a vite émergé dans le pays. C’est ainsi qu’en 2015, la marque a ouvert son premier magasin physique à Shanghai, le premier d’une longue série. Nous allons donc revenir sur le succès de la marque sur le marché chinois.

 

Ne rien laisser au hasard

Sur 2 500 mètres carrés de surface bordée d’une façade rose fuchsia, le magasin n’a pas tardé à proposer de plus en plus de créations diverses et variées pour les jeunes amatrices de sous-vêtements tendances. Elle se situe sur Huaihai road près de Xintiandi ; le lieu d’implantation n’a pas été laissé au hasard puisque cette zone est réputée pour le shopping.

Des dessous pour toutes

La marque propose des centaines de modèles variés, allant de certains très sexy et sensuels à d’autres plus neutres et confortables. On y trouve également des accessoires et des pyjamas, de quoi satisfaire la demande chinoise et s’adresser à toutes les femmes modernes. La marque se positionne donc sur le segment haut-de-gamme et tout laisse à penser que les jeunes femmes chinoises sont prêtes pour des modèles plus sophistiqués à des prix plus élevés.

Un renouveau dans les attentes des chinoises

La mondialisation et deux décennies de croissance accrue ont quelque peu changé les manière de penser des jeunes femmes, qui sont de plus en plus en recherche de lingerie délicate leur permettant de s’affirmer et d’accepter leurs corps. Le goût des jeunes chinoises pour les styles occidentaux ne cessent de croître. Elles sont en effet de plus en plus exigeantes et en recherche de nouveauté et d’originalité, jusqu’au choix de leur lingerie. Le responsable retail du magasin de Shanghai Joey Chio affirme ainsi :

“Il y a un désir de suivre le rythme de la mode internationale” – Joey Chio

 

La communication comme facteur de succès

Le succès de la marque passe aussi par sa communication ; pour recréer l’ADN de Victoria’s Secret et l’adapter à la Chine, la marque a choisi les actrices chinoises Zhou Dongyu et Yang Mi comme nouvelles ambassadrices.  Une série de campagnes au message « Sexy like this » a ensuite été créée pour redéfinir la femme contemporaine en trouvant le juste milieu entre sexy et confort.

Un show mémorable

Ming Xi Victoria's Secret

La concrétisation de ce succès s’est soldé par l’organisation du Victoria’s Secret Fashion show en 2017, qui fut un véritable succès. Cet évènement a été le théâtre d’un buzz involontaire lorsque la modèle chinoise Ming Xi a perdu l’équilibre et est tombée en plein show. Elle a su se relever tout en souriant et a repris son défilé avec une classe qui n’a laissé personne indifférent. Plus encore, des milliers de chinois ont salué son professionnalisme sur Weibo, faisant une publicité intéressante à la marque elle-même.

Déjà une vingtaine de boutiques en Chine

Aujourd’hui la marque compte bien étendre son empire en ouvrant de nouvelles boutiques dans le pays pour satisfaire la demande partout en Chine. Le marché de la lingerie en Chine représente une valeur totale s’environ 30 milliards de dollars, plus du double du marché américain ; la demande est donc croissante et pourrait bien représenter une opportunité pour d’autres marques qui souhaiteraient conquérir le marché chinois.

victoria secret mannequin

C’est le moment de pénétrer le marché chinois pour les marques de lingerie ! La lingerie monte doucement et de plus en plus de femmes portent de l’attention à ce marché. La concurrence n’est pas encore très forte, c’est donc le moment propice pour espérer lancer sa marque de lingerie en Chine.

 

Ne pas oublier la promotion

Les réseaux sociaux comme meilleure arme pour se faire une réputation

Si vous souhaitez vous lancer, il ne vous est pas nécessaire d’avoir une boutique physique comme Victoria’s Secret. Vous pouvez choisir de vous lancer sur une platforme de e-commerce chinoise, comme par exemple TMall, Taobao qui fonctionne bien pour la lingerie, ou encore JD.com.

Vous pouvez choisir de vous lancer sur XiaoHongShu (Little Red Book), particulièrement populaire auprès des jeunes chinoises pour les marques fashion. Si vous êtes une marque de luxe, tentez d’intégrer le Luxury Pavilion de TMall ! Une fois que vous avez sélectionné la plateforme qui vous convient, créez-vous un compte officiel sur WeChat et Weibo pour construire votre communauté et intéragir avec vos clients et ainsi les rendre fidèles sur le long-terme.

Promouvoir votre marque de lingerie grâce au digital

Notre team d’experts étudient sans cesse les dernières tendances et les best practices des marques pour offrir la meilleure expérience possible à nos clients. Nous pouvons vous aider à réussir en Chine grâce à votre propre stratégie de marketing digital, des réseaux sociaux chinois à la gestion de la réputation. Contactez-nous sur notre site internet pour parler à un professionnel.

 

En savoir plus sur Victoria’s Secret et la lingerie en Chine :