La jeune génération chinoise adore les « selfies » (autoportrait capturé avec l’appareil photo situé sur la face avant de son téléphone) et plusieurs applications existent afin d’apporter des améliorations au concept. Il existe déjà des applications qui se concentrent sur le visage et qui permettent d’agrandir les yeux, blanchir la peau, ou encore changer la forme du menton. Avec l’arrivé de deux nouvelles applications de selfie en Chine, les utilisateurs peuvent montrer le visage mais aussi les habits qu’ils portent.


nice2

Selon Digitech  ces deux nouvelles applications nommées Pinco et Nice permettent de taguer la marque des vêtements qu’ils portent et les partager avec la communauté d’utilisateurs des applications. Pendant que ces applications tardent à se faire connaître en Occident, elles font un carton en Chine.

Elles furent lancées en Mars et en Avril, et la page Weibo officielle de Pinco compte déjà 27500 fans et Nice, 1.483 millions ! Les deux applications sont développées en Chine, mais Pinco est spécifique à la Chine et ne permet le partage que sur Weibo et Wechat. Nice, pour sa part, adopte une approche plus internationale et autorise le partage sur Facebook et Instagram.

nice

Lorsque les utilisateurs postent leur selfie, il peuvent l’améliorer avec des filtre, puis peuvent identifier les marques qu’ils portent, qui peuvent aller du sac Gucci au café de chez Starbucks. Ils peuvent aussi découvrir les produits similaires à ceux que l’on voit sur une photo publiée en appuyant sur le tag et ils se retrouvent ainsi sur la page non officielle de la marque en question. Ainsi, ils peuvent voir les habits que portent les autres et comment ils les portent.

 

Opportunités pour les marques

L’identification des marques représente une réelle opportunité pour les créateurs de mode pour communiquer sur leurs produits et fidéliser les clients. Selon Business Insider, Nike a commencé à utiliser la nouvelle fonction d’Instagram afin d’identifier les marques des athlètes directement sur leurs comptes personnels. D’autres, comme le site de mode chinois Bomoda, ont crées une application semblable à Pinterest permettant d’identifier les marques en utilisant les leader d’opinions bien connus en Chine, les KOL (Key opinion leaders) afin de faire la publicité de leurs produits.

 

Notons  que pour le moment, ces applications ne comportent pas de publicité, mais que cela ne tardera pas avant que les marques se rendent compte du potentiel de promotions que ces applications offrent. Les applications offrent une réelle opportunité de faire d’argent en permettant aux marques de créer des comptes officiels. Sur Pinco, les utilisateurs ont tendance à mélanger des grandes marques avec des marques plus accessibles. Par exemple, Gucci fut identifiée par près de 282 personnes, alors que Zara a été mentionnée 780 fois, faisant de l’application une référence la nouvelle passion des chinois pour les photos d’eux à travers leurs marques.

Lire aussi