Chanel en Chine

Chanel a une stratégie particulière en Chine, il est intéressant de s’intéresser à ce cas particulier.

Les « happenings »

Tout d’abord, dans cette stratégie, on trouve une présence de Chanel en Chine ponctuée par des « happenings », tels que « Culture Chanel »  en 2011, puis la présentation de la collection croisière 2014 à Singapour, et enfin l’exposition « la petite veste noire » THE LITTLE BLACK JACKET》香奈儿小黑外,qui dans son tour du monde s’est arrêtée à Pékin puis à ,Shanghai.

Je vous invite à lire les tendances du luxe en Chine.

Cette exposition présente des photos de célébrités mondiales faites par Karl Lagerfeld lui-même, et mises en scène par Carine Roitfeld, ancienne rédactrice en chef de Vogue Paris. Toutes ces célébrités ont revêtu cette pièce iconique du vestiaire de Chanel. Cela a donné des soirées très privées avec des invités triés sur le volet, ainsi que très médiatisées.

Au cours de ces soirées, ont été vues des stars chinoises, françaises et internationales telles que Virginie Ledoyen, Zhang Ziyi, Tilda Swinton pour ne citer qu’elles, ainsi qu’un concert privé des Klaxons à Pékin. Pour ces arrêts à Pékin et Shanghai, Karl Lagerfeld avait ajouté 21 nouveaux portraits dont ceux de sept célébrités chinoises et maîtres du style. Ces évènements sont relayés par les médias chinois tels que JingDaily.com, spécialiste du luxe en Chine.

exhibition little black jacket in Beijing

Little black Jacket Zhang ZiyiUne stratégie prudente

Ensuite, la stratégie Chanel en Chine privilégie le long terme et l’exclusivité, en conservant un « esprit mode » pour ne pas seulement être vu comme un vendeur d’accessoires. Ils limitent  donc par exemple le nombre de magasins localement. *

Il existait en effet 10 magasins Chanel en mai 2013, et la stratégie est d’analyser attentivement le marché et ce qu’il peut supporter avant d’en ouvrir d’autres, avec une croissance du nombre de magasins relativement lente. Bruno Pavlovsky, président de Chanel mode, est cependant confiant sur le fait que Chanel est numéro 1 en Chine dans le prêt-à-porter.

 

La situation actuelle de Chanel en Chine

Concernant la situation de Chanel en Chine, on peut noter que, malgré un recul de croissance pour certaines marques de luxe telles que Tods, LVMH et Gucci, qui connaissent actuellement une croissance molle, et un recul des ventes chez Tiffany et Malburry, « Aux yeux des consommatrices chinoises, Prada, Chanel ou Hermès ont une désirabilité beaucoup plus forte, ce sont des marques qui ne se dénaturent pas »,affirme Alexis Karklins-Marchay, associé d’Ernst & Young.

Olivier Abtan, directeur associé du Boston Consulting Group, quant à lui, note que cela est du également à une évolution des goûts des Chinois. En effet il affirme que : « La sophistication de la demande dans le luxe se fait à vitesse grand V dans les pays émergents  Il existe désormais une génération de Chinoises qui achètent des marques pour elles-mêmes, pas pour être vues. »

Enfin, une enquête a été menée dans vingt villes chinoises par « Trends Media Group », et celle-ci montre que 43% des clients chinois achètent des marques de créateurs et Chanel arrive à la première place du classement au niveau de la consommation, aussi bien en mode qu’en cosmétique.

voir aussi le site de Chanel

Voir aussi une étude complète sur le luxe en Chine

 

Et vous voyez vous une augmentation de la popularité de Chanel en Chine , en ce moment ?

 

Marketing Chine