ODC Marine: Constructeur de Bateaux du futur

.

.

Aujourd’hui, je vous l’avais annoncé, je vais vous présenter une interview de Gildas Olivier, directeur associé de ODC Marine, l’entreprise qui a remporté le prix entrepreneur 2009 en Chine, après avoir remporté le 2e prix de la PME la plus dynamique de Chine en 2008.

.


bateau

.


Il va nous en dire un peu plus sur son activité et les raisons pour lesquelles il a remporté son prix. Si vous avez l’occasion de passer à Dalian, c’est une personne avec qui vous pouvez parler très facilement, et qui parle avec beaucoup d’enthousiasme de sa passion des bateaux. Il fabrique des bateaux en Aluminium, qui ont pour avantage grâce à leur légèreté de pouvoir fonctionner avec un moteur électrique.

.


.


Bonjour Gildas,


Bonjour Olivier, merci de m’accorder cette interview et félicitations pour ton site qui rencontre un grand succès.


.

Merci à toi d’avoir répondu!


.

Pourrais-tu te présenter et nous présenter ton entreprise? (activité, situation, employé…)



L’entreprise ODC Marine a été créée en 2006. Il s’agit d’une entreprise à capitaux 100% étrangers installée en Chine. Nous avons commencé avec 5 employés en 2006, nous sommes maintenant plus d’une trentaine.

Nous sommes installés dans la ville de Dalian qui se révèle très accueillante et qui a beaucoup d’atouts car c’est une cité balnéaire où la pollution est très faible.

.

.

.

Nous produisons des bateaux en aluminium pour la plaisance et les professionnels, par exemple pour le transport à passagers.

.

Bateau ODC.

Pour ma part, je suis arrivé en 2005 pour un contrat VIE comme responsable de filiale (Ades Technologies), j’ai ensuite travaillé 6 mois sur un projet de machine de polissage avant de m’associer avec deux Français pour créer l’entreprise. A ma sortie de l’INSA (école d’ingénieurs), le marché du travail était très calme et s’expatrier en Chine était une superbe opportunité. Une fois sur place, on trouve très facilement des débouchés car c’est un pays en pleine croissance et ou l’entreprenariat est bien considéré.

.

.

Pourrais-tu nous décrire la spécificité de tes bateaux?

.

..

Nous avons commencé le chantier avec une production de bateaux à propulsion classique diesel ou hors bord. Dans le cas des bateaux professionnels, ils suivent les réglementations des affaires maritimes françaises et sont inspectés par le bureau Veritas en Chine.

.

bateau aluminiumLe matériau de construction choisi est l’aluminium marine. Il garantit la longévité du bateau et permet une construction sur mesure correspondant exactement au désir du client. Il a la chance de se recycler et a de nombreuses qualités pour la construction navale : poids, solidité…

.

Nous avons construit cette année un bateau électrique à batteries lithium.

.

Notre idée était de faire un bateau professionnel à un prix comparable aux bateaux diesels et avec des performances similaires. Notre implantation en Chine a permis de nouer des liens privilégiés avec des fournisseurs locaux qui peuvent bénéficier de nos produits pour se faire connaître au niveau international.

.

.

Voici une vidéo de mise en mer d’un bateau

.

.

.

Récemment tu as remporté le prix « entrepreneur de Chine », félicitations!

.

Pourrais tu nous expliquer les raisons du jury pour vous décerner ce prix?

.

.

Merci et merci aussi au jury pour sa confiance. Nous avons gagné dans la catégorie « entrepreneurs » car nous n’avons créé notre activité depuis la Chine. Tout d’abord je pense que c’est notre développement sur 3 ans qui a été apprécié.

.

Dans la situation de crise économique, nous avons constamment cherché de nouvelles idées de développement. Récemment nous avons été nommés distributeur Bénéteau. En distribuant ces bateaux on peut enfin s’appuyer sur une marque reconnue et proposer une gamme mature à des clients qui n’ont pas spécialement l’expérience de la plaisance.

.

.

cci-havreVivant en Chine depuis plusieurs années nous avons souhaité avoir aussi un rôle de représentation de la France et nous avons été choisis par l’Association « Le Havre Dalian » comme représentant local à Dalian.(ce PDF parle de cela)

.

Plusieurs actions sont en cours et nous souhaitons nous impliquer activement dans les échanges entre les deux villes. On critique aussi souvent notre création d’entreprise en Chine mais, indirectement, nos bateaux ont permis de créer ou de maintenir plusieurs emplois en France car les armateurs bénéficient de coûts moindres à l’achat pour renouveler leurs bateaux.

.

Enfin, nous avons aussi orienté notre stratégie vers le développement durable car c’est un domaine qui nous tient à cœur et nous voulions proposer des produits « verts ».

.

Tous ces points ont dû jouer en faveur de notre dossier. C’est une réelle reconnaissance par nos pairs.

.

Nous concrétisons notre rêve : « entreprendre » dans un secteur qui nous passionne et dans un pays qui est en pleine ébullition ce qui nous place dans un contexte très favorable.

.

Cependant, il faut garder les pieds sur terre et nous avons chaque jour de nouvelles difficultés à surmonter et des challenges à relever. Nous sommes loin de pouvoir nous reposer sur nos lauriers. Ce prix doit plus être considéré comme la marque d’une étape, on ne parle plus de notre projet mais de notre entreprise. A présent, nous devons définir une nouvelle stratégie pour le long terme à la suite de cette phase de création.

.

.

Vous avez choisi d’orienter votre entreprise vers le développement durable, pourrais tu nous quelles actions avez vous menées ?

.

catamarran ODCmarineEn plus du bateau électrique dont j’ai parlé avant, nous avons aussi mis en place des actions en Chine. Nous avons offert à la ville de Dalian un catamaran pour ramasser les déchets sur les plages. La ville du Havre qui est jumelée à Dalian a apporté son soutien à ce projet en offrant les moteurs du bateau. Lors de la remise des clefs en début d’année prochaine, nous organiserons une journée développement durable. Avec des écoles et entreprises étrangères de Dalian, nous essaierons de montrer un comportement citoyen en ramassant les déchets sur les plages et les parcs de la ville. Nous espérons aussi le soutien de grandes entreprises françaises qui souhaitent elles aussi montrer leur implication pour les « actions vertes ».

.

En interne, il y a plusieurs actions que nous sommes en train de mettre en place. Nous profitons de la jeunesse de l’entreprise pour instaurer dès maintenant les bonnes reflexes.

.

.

.

developpement durableA mon avis, le développement durable dans une entreprise doit s’appuyer sur plusieurs thèmes, les produits proposés, la communication de l’entreprise, les actions internes, une politique sociale liées à ces idées.

.

Par exemple, nous utilisons de moins en moins de solvant pour la peinture des bateaux, protégeant de la même façon les ouvriers.

.

De nombreuses autres actions sont prévues et nous espérons un coup de pouce financier du gouvernement chinois pour les mettre en place. Nous présenterons un plan d’action lors de la remise des clés du bateau de nettoyage afin de donner une dimension solennelle à notre action.

.

.

Dans quelle situation le secteur de la construction navale se trouvetil actuellement?

.

.
Ce secteur a été très fortement touché par la crise économique. La plaisance est très liée à l’humeur du consommateur qui aura tendance à réduire les dépenses dans ce domaine en priorité.
construction navale

.

Dans le cas de navires professionnels, le besoin est constant car les flottes doivent être renouvelées. A cause de la crise, les Français ont beaucoup voyagé en France et nos clients de bateaux de transport à passagers ont fait une excellente saison, cependant notre secteur dépend beaucoup du soutien des banques et c’est souvent là que les projets bloquent.

.

C’est un secteur où il faut être très patient et réactif par rapport aux commandes et produire en urgence une fois la commande lancée car les délais sont très importants.

C’est donc relativement stressant et je suis admiratif des entreprises françaises qui travaillent dans ce secteur.

Je pense que la passion pour les bateaux nous permet de supporter cette pression.

.

.
Quels sont vos projets de développement pour la Chine?

.

  1. Développer les ventes de Bénéteau à Dalian.
  2. Développer une gamme plaisance pour la Chine, adaptée aux besoins locaux, dont une partie électrique.
  3. Nous avons aussi en projet un catamaran de croisière.

.

.

construction bateau aluminium dalianQuelles sont à l’heure actuelle vos principaux atouts dans ce secteur?

.

.

Pour le marché chinois, notre avantage principal est que nous pouvons produire directement sur place. Il n’y a donc pas de taxes d’importation à payer.

.

Nous avons en plus l’expérience de la plaisance et pouvons assurer l’entretien des bateaux.

Avec le groupe Bénéteau pour les produits importés, nous bénéficions d’une image reconnue et nous pouvons répondre à la plupart des demandes du marché local.

.

.

Tu as participé récemment à une course de voile, pourrais tu nous en parler?

.

Quelle a été votre résultat?

.

On a participé à la China Cup à Shenzhen. Cette course se fait en partenariat avec Bénéteau. Nous avons eu la chance de naviguer avec des amis de Qingdao qui montent l’entreprise CAPE 10 (activité nautique et vente de produits Bénéteau). Nous avons fini en milieu de tableau mais dans une ambiance de folie. Cela nous a permis d’initier des Chinois à la voile.

J’espère que de nombreuses courses de ce type vont se lancer en Chine.

.

coupe shenzhen voile équipe ODC

.

.

.

Quelles sont les principales difficultés qu’un entrepreneur peut rencontrer en Chine?

.

.

ODC Marine

Il y a des difficultés pour tout entrepreneur en Chine ou ailleurs. Notre projet était basé sur une association entre plusieurs actionnaires directeurs. Cela oblige des concessions et un esprit d’équipe mais c’est surtout un atout énorme pour surmonter les difficultés.

Par exemple avec Stéphane Gonnetand, mon associé, nous sommes très complémentaires.

Sa rigueur et son sens de l’organisation, qualités que je n’ai pas, sont essentiels pour travailler avec le gouvernement chinois.

Sinon la plupart des problèmes en Chine viennent de soucis de communication ou de différences culturelles.

C’est pourquoi nous préférions créer une structure 100% capitaux étrangers.

.

Ensuite le travail, c’est sur du long terme et comme partout, il faut choisir les bons employés, partenaires et fournisseurs.

Nous avons rencontré beaucoup de difficultés depuis 3 ans mais un des avantages de ce pays est que malgré le nombre de problème, on a très rapidement des solutions.


.gildas Olivier

.

.

Un petit mot sur la ville de Dalian?

.

.

Malgré un hiver froid, c’est une des villes les plus agréables de Chine. C’est une ville très « propre », très aérée, avec de nombreux parcs. Dalian a une histoire récente mais en peu de temps elle a réussi à s’imposer comme une des villes clés du Nord-est de la Chine.

.

Récemment, la ville a accueilli pour la deuxième fois le Summer Davos, cela est une vraie preuve du dynamisme de cette ville.

Les autorités locales nous ont soutenues dans notre projet. On a de plus la chance de travailler en bord de mer, pour un Breton d’origine comme moi ça vaut de l’or.

.

.

Merci Gildas pour cette interview riche en informations. 🙂

.

.

Conclusion:

.

Dans les entreprises pro-développement durable, pour moi il y a deux sortes, il y a celles qui communiquent et il y a celle squi agissent.

.

Le green washing on le voit partout, ces entreprises qui se disent protéger environnement et qui font parler d’elle alors que ce n’est qu’une façade.

.

Et puis il y a les entreprises qui agissent, qui innovent… le cas d’ODC Marine.

.

Comme le titre de mon article l’indique, ces bateaux sont donc des bateaux de nouvelles générations, leur légèreté leur permet  de fonctionner avec des moteurs électriques et donc d’être non polluants

.

Et peut être que les  grands constructeurs automobiles devraient s’inspirer des propriétés de ce matériau pour produire enfin une voiture écologique.

.

On peut les critiquer c’est sur, mais je crois que leur prix est une juste récompense d’un état d’esprit, aimer la mer et vouloir la protéger de la pollution.

.

En plus, si on s’est déjà baigné à Dalian, on sait que les bords de mers sont vraiment remplis de détritus en tout genre et les bateaux « poubelle » comme ils les appellent, ce serait un bon moyen de ramasser ces ordures qui gâchent le séjour à la plage de nombreux touristes.

.

Je connais plutôt bien l’équipe ODC et  je vais vous faire une petite confidence sur les gérants de ODC Marine, ils travaillent 7 jours sur 7, ils commencent tôt le matin et finissent très tard le soir, et oui le succès cela ne vient pas tout seul.

.

Mais leur grande force selon moi, c’est leur mentalité réseau, vous savez… cette capacité de faire des rencontres partout où l’on va et qui permet d’ouvrir des portes et,  en Chine particulièrement, d’éviter les ennuis.

.

.

Quant à moi il faudrait que je vous prépare un article sur la ville de Dalian. Il sera normalement très complet avec tout ce qu’il faut savoir sur cette magnifique ville… dans laquelle j’ai passé deux ans de ma vie. :roll:
.
.
Olivier VEROT
Marketing Chine
.