Agence immobilière spécialisée pour expatriés

.

Aujourd’hui je vous présente une interview d’une société, une agence spécialisée dans l’aide aux expats qui arrivent en Chine: Maxxelli.

Personnellement, je n’ai jamais utilisé ce genre de services mais je sais que grands nombre d’entreprises font appel à ce genre d’agences pour faciliter la vie de leurs expatriés en Chine.

Cette agence a attiré ma curiosité et a répondu à mes questions sur leur activité, voici l’interview.

.

.

Pouvez-vous présenter votre entreprise, son staff et son activité?

.
maxxeliMaxxelli est une agence immobilière spécialisée dans la « relocation », c’est-à-dire que nous aidons les expatriés à s’installer en Chine, notamment par des solutions de logement. Nous proposons des services clé en mains et un service après vente 24/24 afin d’accueillir au mieux nos clients dans leur nouvelle ville de résidence : visite d’Ecoles Internationales, hôpitaux, installation internet, satellites,  etc.

.

Notre siège social est à Suzhou, et nous sommes présents dans 5 autres villes de 3e rang de Chine : Chengdu, Chongqing, Wuhan et Wuxi. Chacune de nos unités comprend une équipe de 30 personnes environ, aux nationalités diverses afin d’offrir une meilleure compréhension des attentes des expatriés tout en respectant les spécificités locales.

.

Nos clients peuvent consulter nos offres en ligne sur http://www.maxxelli.net. Nous cherchons à leur fournir l’offre la plus personnalisée possible, c’est pourquoi ils peuvent, dès leur connexion sur le site, sélectionner les critères qui conviennent à ce qu’ils recherchent.

.

Notre activité s’étend également à d’autres types de services, en B to B cette fois. D’une part, nous proposons aux propriétaires une gestion de leurs biens immobiliers s’ils ne disposent pas de temps ou de l’expérience suffisante pour le faire. D’autre part, nous fournissons des services aux entreprises pour trouver de nouveaux locaux, usines ou entrepôts.

.
problèmeQuels sont les grands problèmes que les expats rencontrent en arrivant en Chine?

.

Les grandes préoccupations qui reviennent souvent sont les questions de transferts bancaires, de couverture médicale, de l’école pour les enfants… Ce sont des  problèmes auxquels la plupart des expatriés peuvent être confrontés.

Mais en arrivant en Chine, les expatriés découvrent en général que le principal problème est linguistique. En effet, 90% de nos clients sont « débutants » en Chinois ! Sans un bagage correct en chinois ou sans interprète, il est par très difficile de négocier soi-même un bail avec une agence locale qui ne parle pas anglais…

.

Enfin, il y a des petits problèmes d’ordres quotidien (et pour lesquels la langue peut encore une fois représenter une difficulté) : comment recharger un téléphone, commander de l’eau potable, etc.

.


Quelles sont les solutions que vous offrez pour rendre service aux expatriés?

.

Notre équipe est entièrement anglophone et a une très bonne connaissance de la ville dans laquelle ils travaillent puisque 60% en sont natifs. Nous sommes toujours à la disposition de nos clients pour  les aider à traiter avec les services non anglophones que ce soit pour des visas, appareils de communication, transports, ou simplement pour répondre à leurs questions, soucis ou angoisses.

Nous fournissons non seulement un logement, mais proposons aussi des services pour aider les expatriés à s’adapter à la vie locale.  Notre service d’orientation permet par exemple aux nouveaux arrivants de découvrir les commodités des environs (supermarchés, Poste, …).

.

Nous mettons par ailleurs de nombreuses procédures en ligne, accessibles gratuitement depuis notre blog (http://www.maxxelli-blog.com , en anglais), comme les démarches à faire pour obtenir un permis de conduire chinois ou encore pour s’abonner à internet.

.baniere

.

De quelles nationalités sont vos clients?

.

Nos clients viennent principalement des Etats-Unis, mais aussi d’Europe (France et Grande Bretagne notamment).

.

.

Quelle est votre stratégie de communication pour vous faire connaître auprès de ce milieu?

.

Nous disposons de trois magazines (en anglais), More Chengdu, More Suzhou et More Hangzhou, qui traitent de la vie dans ces villes, avec des interviews d’expatriés, leurs expériences, leurs trucs et astuces… Nous écrivons aussi des articles sur les lieux touristiques, et proposons un guide des bonnes adresses.

.

Notre blog fait évidemment partie de cette stratégie de communication, dans une optique plus informative toutefois.

.

Chengdu_DailyNous publions des rubriques « aides aux expatriés » dans des journaux anglophones chinois, par exemple le Wuhan Yangzi ou le Chengdu Daily.

.

Nous avons de solides partenariats avec les entreprises multinationales hors de Chine qui envoient des expatriés. Ce sont souvent les directeurs des ressources humaines qui recommandent Maxxelli à nos clients avant leur expatriation.

.

Enfin, nous sommes en relation constante avec les consulats présents dans les villes où nous sommes implantés, qu’ils soient français, britanniques, ou encore allemands… Ceux-ci nous permettent d’avoir une assez bonne vision du « marché des expatriés » au niveau local.

.


Quels sont les conseils que vous pouvez donner aux entreprises qui souhaitent s’implanter sur le marché chinois?

.
Si vous venez en Chine, vous devez vous adapter à la culture chinoise. Que ce soit au sein de l’entreprise ou en dehors, la culture chinoise obéit à des règles strictes et il est vital de les comprendre le plus rapidement possible.
On ne traite pas avec des entreprises ou des employés chinois de la même façon que l’on pourrait le faire en France.

.guanxi

Au-delà de toute formalité administrative ou culturelle, il est très important de s’insérer dans le tissu d’entreprises sur place (étrangères et locales). En Chine, on ne peut pas faire l’impasse sur le relationnel (c’est ce qu’on appelle le « guanxi ») ! ça peut paraître une évidence, mais c’est réellement par cela qu’une entreprise peut développer ses partenariats et sa popularité.

voir plus d’informations sur le guanxi

.

Merci à Elodie Michaud, du service Marketing pour avoir répondu à mes questions, et je lui souhaite une bonne continuation.

.

.

Olivier VEROT

Marketing Chine