Wechat, l’application de Tencent, fait de l’ombre à Weibo

 

L’application Wechat, ou Weixin en chinois, ne gagne pas encore d’argent, mais selon son rival Sina, à qui appartient Weibo (le twitter chinois), l’application accapare déjà des utilisateurs à ses concurrents.

weiboweixin

Selon le président de Sina, Charles Chao, le temps passé par les utilisateurs sur Weibo décline lentement, due notamment à la rude concurrence de wechat.

Lancé seulement début 2011, Wechat a en effet déjà 400 millions d’utilisateurs, dont 200 millions en Chine, ce qui a notamment aidé Tencent à récupérer des utilisateurs des classes moyennes et hautes qui n’utilisaient pas QQ, autre application de Tencent pour chatter. Or les utilisateurs de Sina Weibo sont plutôt des Chinois de la classe haute, bien que cette application compte 400 million d’utlisateurs enregistrés, dont 54 millions qui se connecte au site chaque jour.

weixin2

Monsieur Chao a pourtant rappelé la différence entre Weibo et Wechat : Weibo est plutôt un réseau public, où les utilisateurs partagent des informations publiquement, car vus par tout le monde, tandis que wechat est plutôt un réseau privé, où les utilisateurs partagent des informations avec des gens qu’ils connaissent, et les utilisateurs se connaissent entre eux.

Monsieur Chao a ajouté qu’il allait permettre aux utilisateurs de Weibo de partager des informations de manière privée, mais qu’ils restaient surtout concentrés sur l’activité principale du site, qui permet aux personnes de partager des blagues, photos et informations publiquement. Ce qui est plus intelligent que d’essayer de contrer Tencent qui a prouvé ces dernières années qu’il était le leader sur les messageries instantanées.

Regardez cependant l’article qui montre comment Weibo copie Wechat !

weibo2

Wechat du groupe Tencent !

De plus, Tencent possède 3,7 milliard de dollars en cash, ce qui est nettement plus que Sina avec ses 700 millions. Avec ses revenus du gaming (wechat se rémunère sur les jeux tandis que Weibo se paye avec la publicité), il est plus apte que Sina à résister au déclin des revenus publicitaires dus au ralentissement de l’économie chinoise.

Il faut noter que ce n’est que le début du développement d’internet sur les mobiles, et que ce n’est donc que le début de la bataille entre les deux entreprises pour récupérer des utilisateurs.

Concernant les entreprises de téléphonie mobile, China Unicom a révélé qu’elle allait lancé une carte SIM incluant un package pour wechat, ce qui rejoint ce que ferait China Telecom, reservant 2G de données pour Wechat et Sina Weibo, pour seulement 1 dollar par mois.

 

En effet, au vu du fait que Wechat a remplacé les SMS chez beaucoup d’utilisateurs, l’application attire de plus en plus d’entreprises de téléphonie mobile. Pourtant China Telecom annonçait que Wechat, ou plutôt Tencent, aurait à payer dans le futur des contributions aux trois opérateurs téléphoniques.

Pour l’instant China Mobile est le seul opérateur téléphonique en Chine à lutter contre le pouvoir de Wechat, puisque l’entreprise a récemment renforcé sa propre application de chat pour la contrer.

Mais il ne faut pas oublier dans cette guerre entre Wechat et weibo, que Sina a maintenant un partenariat avec Alibaba, permettant à ses utilisateurs d’acheter et vendre sur Weibo directement. Sans oublier que le renouvellement et la mise à jour dans le gaming sur wechat  demande beaucoup d’investissement et de temps à Tencent. (voir l’article Reuters sur le sujet)

 

weibo

La guerre entre Sina et Tencent est donc loin d’être terminée !

 

Marketing Chine