Tencent, le géant de l’industrie technologique chinoise vogue vers de nouveaux horizons. Après s’être attaqué aux réseaux sociaux, à la messagerie instantanée et même à la finance, Tencent souhaite se diriger vers un chemin plus « gourmet ». En effet l’entreprise Internet a récemment fortement investi dans la start-up Meican, spécialisée dans la livraison de nourriture.

Dianping également partenaire

1112

Dianping, l’homologue chinois de Yelp (accessoirement détenu à 20% par Tencent) a également investi dans la société de plats à emporter, Meican. Meican reste une entreprise relativement petite, ne générant pas encore de bénéfices suffisant à sa pérennité. Leur système de marge se base sur les commissions touchées lors de commandes chez les restaurants partenaires.

Le concept de vente alimentaire à emporter connait un grand succès en Chine. Dianping et Tencent ne cessent de montrer leur volonté de dominer ce marché. A l’instar de l’investissement fait en 2014 en faveur du plus grand site chinois de nourriture à emporter Ele.me

Tencent investi en masse

dianping-1024x440

Tencent veut s’imposer et le montre ! L’entreprise effectue des investissements à destinations de nombreuses start-ups du secteur. La société de livraison d’aliments, Line0, a pu bénéficier de cet investissement et ainsi améliorer son taux de couverture en passant de 5 villes couvertes (Nanjing, Shanghai, Shenzhen, Suzhou, Wuhan) à 20 villes où le service est disponible. Tous les investissements opérés par Tencent montrent la volonté de verrouiller le marché afin de l’occuper en plus grande partie.

La demande en repas préparés à livrer

2877212845_fdcab14d15_b-770x513

 

La demande en repas livrés se fait de plus en plus importante et est notamment grandissante auprès des jeunes et des jeunes professionnels, manquant probablement de temps. L’essor de ce marché est extrêmement profitable aux petites et moyennes structures n’ayant pas les capacités financières pour mettre en place leurs propres systèmes de livraison.

De plus les stratégies Online to Offline (O2O) sont en constant développement en Chine et fonctionnent à merveille auprès des consommateurs chinois.

Des restaurants destinés à la vente à domicile

Liu, CEO and founder of China's e-commerce company JD.com, crosses a street on an electric tricycle during a delivery run in Beijing

Il y’a quelques temps nous assistions à l’émergence d’un tout nouveau service à Beijing appelé « Call a Duck », qui n’est ni plus ni moins qu’un service de repas livré à domicile, mais spécialisé dans la préparation de canard. La province du Sichuan, réputé pour sa cuisine, a lancé l’offensive en lançant « Call a Chicken », ayant reçu près de 2 millions de dollars d’investissement, la start-up semble bien partie. La particularité de ces deux modèles est que les commandes se font à travers WeChat, la célèbre application de Tencent.

Ces 2 restaurants n’ont que faire de l’établissement d’un véritable site internet. En effet, la stratégie est pertinente, si les jeunes sont les principaux consommateurs de ce type de cuisine, alors il est normal d’aller les chercher là où ils se trouvent, les réseaux sociaux.

Le marché de la livraison à domicile est promis à un grand avenir en Chine, et séduit même d’importants acteurs de l’économie chinoise, comme Tencent. Business et Social Media semble être une stratégie gagnante. En Chine, les plateformes telles que Sherpa sont de véritables succès et le fait que de grandes entités telles que McDo se mettent à livrer à domicile témoigne de l’importance du marché.

Source :

Tencent

découvrez qui se cache derrière Marketing Chine

plus d’informations sur nos actualités sur Googleplus.