« Lei Jun le Steve jobs chinois » ma chronique sur Atlantico

.

Je vous présente aujourd’hui ma chronique sur le journal Atlantico: « Le Steve Jobs chinois est-il capable de concurrencer l’iPhone 5 avec son Xiaomi 2 »

.


.

Lei Jun, est une personnalité désormais célèbre en Chine. Ce millionnaire chinois est un des plus talentueux de sa génération, souvent la presse l’a comparé à Steve Jobs. Sa popularité n’a fait que monter ces deux dernières années

,

XiaoMi est la Start Up montante en Chine, elle propose des smartphones et ne s’est pas cachée de vouloir suivre les traces d’Apple. Pour créer un smartphone de qualité, Lei Jun a même traqué les mêmes fournisseurs et a utilisé les mêmes composants que la firme de Cuppertino

,

Tout comme Apple, Xiaomi a pratiqué la « stratégie de la faim » : ils ont lancé une grande opération de communication, des prix attractifs et n’ont pas mis volontairement assez de produits en vente sur le marché, provoquant une insuffisance.

Des marges normales : la société est alors très agressive et communique sur le prix faible de leur produit, en clamant haut et fort que  Xiaomi  fait des marges « normales ».

La Chine est un grand marché du low cost, le faible pouvoir d’achat de la population, ajoutée au faible coût de la main d’œuvre, rend la compétition par les prix toujours très active.

,


,

Xiaomi a su s’intégrer auprès de la jeune communauté des geeks chinois, des jeunes hommes souvent nationalistes, qui rêvent de voir des sociétés chinoises concurrencer les plus grands.

Aujourd’hui il s’appuie sur une grande communauté qui l’aide à propager la bonne parole à travers le pays.

,

,

Grâce au large réseau de distribution et  aux partenariats établis avec les deux géants de la téléphonie mobile, China mobile et China Telecom, Xiaomi a permis de vendre 3.5 millions d’unités de leur premier smartphone sur le marché chinois

Lire la suite sur Atlantico

.

Olivier VEROT

Marketing Chine