Aujourd’hui nous avons le plaisir d’interroger un entrepreneur chinois basé en France, Léo Sun.

Les réponses ont été traduites en Français, merci Ondine.

 

1/ Pouvez vous vous présenter ? votre parcours ? 

Je suis chinois, né à Shanghai, diplômé à Beijing en ingénierie, et doté d’une grande curiosité envers le monde. J’ai eu la chance de travailler pour Huawei, la grande compagnie  high-tech chinoise, lorsqu’elle en était encore à ses débuts sur le marché international.

J’ai été envoyé par Huawei en France en 2003 pour créer et développer le marché français, et j’ai été désigné PDG de Huawei France en 2007. En 2011, j’ai été désigné responsable des bureaux européens de Huawei à Bruxelles pour implanter la stratégie de l’entreprise en Europe. Quand j’ai quitté la France, Huawei France s’est développé jusqu’à devenir une entreprise avec un chiffre d’affaires de centaines de millions d’euros annuel et 650 employés. J’ai décidé de quitter Huawei et de revenir en France en 2014 après la fin de ma mission à Bruxelles, j’avais envie de faire quelque chose de différent.

 

02-SLIDER

2/ Pouvez vous présenter votre concept ? 

De par mon expérience de plus de dix ans en Europe, j’ai réalisé certains manques : tandis que les jeunes asiatiques découvrent l’Europe avec passion, les jeunes occidentaux auront de plus en plus besoin de découvrir l’Asie. Au delà des opportunités créées par la célèbre croissance économique chinoise, il y a beaucoup d’autres choses qui méritent d’être découvertes. Si je prends mon propre exemple, venir vivre en travailler en France et en Europe a complètement changé ma vie. Pas seulement d’un point de vue professionnel mais également d’un point de vue personnel : mentalité, style de vie, goût de la culture, des arts et de la beauté, philosophie, etc… Je sais que ce sera pareil pour les jeunes européens lorsqu’ils commenceront à découvrir l’Asie !

Pour découvrir une autre culture, la meilleure porte d’entrée est d’en apprendre la langue. Actuellement, quasiment tous les étudiants et jeunes adultes chinois investissement grandement sur l’apprentissage de l’anglais, du français, de l’espagnol et d’autres langues car ils savent très bien que cet investissement les enrichira et contribuera à leur apporter une vie différente (comme pour mon propre cas). Je crois fermement et espère que dans un futur proche, la majorité des jeunes européens maîtriseront au moins une langue asiatique, et le chinois s’impose naturellement comme choix logique. Ceci est la mission de LoginChinese : apporter la meilleure expérience d’apprentissage du chinois aux apprenants du monde entier à travers un enseignement de haute qualité et une vraie communauté d’apprenants !

Dragon

 

 

3/ Comment se différence t il des autres écoles classiques ? 

Nous avons étudié l’actuel marché de l’enseignement du chinois : il n’est ni mature ni organisé, et la manière d’enseigner n’est ni moderne ni vraiment professionnelle. À l’inverse du marché de l’enseignement de langues telles que l’anglais ou le français, les écoles de chinois souffrent d’un manque de méthodologie et de standardisation, tout reposant sur le professeur uniquement, et ces professeurs le sont bien souvent à temps partiel. Pour un apprenant, il est alors difficile de se construire un plan d’apprentissage clair : quoi apprendre, comment l’apprendre, combien de temps cela prendra… et il est très difficile dans ces conditions de garantir que les objectifs de l’apprenant seront atteints. Cette situation pose de nombreux problèmes, le majeur étant de donner du chinois une image de langue extrêmement compliquée à apprendre, ce qui est tout à fait erroné.

 

LoginChinese s’attache à aller à l’encontre de tous ces a priori : nous voulons démontrer aux apprenants que le chinois n’est pas forcément plus compliqué à apprendre que l’anglais ou le français, à partir du moment où l’on dispose d’une méthode moderne et efficace ! Nous avons donc mis en place toute une méthode, moderne et standardisée offrant un véritable plan d’apprentissage : un champ d’étude, une durée et un rythme d’apprentissage clairement définis en amont. Nous avons également recruté et formé des professeurs compétents et tous aptes à enseigner selon notre méthode. Ainsi, si les apprenants peuvent avoir des professeurs différents, ils sont assurés d’avoir à chaque fois la même qualité de cours.

Nous fournissons également une garantie de réussite qui correspondra aux objectifs de l’apprenant et pourra être mesurée selon différents standards.

 

En plus de tout cela, nous disposons des technologies d’apprentissage les plus avancées, ces technologies sont nouvelles en France et même en Angleterre ! Nous développons des contenus digitaux et interactifs. Une classe virtuelle en ligne d’apprentissage à distance sera lancée courant septembre, et un service de e-learning sera disponible en fin d’année. Peut-être parce que je viens du secteur des technologies de l’information et de la communication, je pense que la combinaison d’un enseignement moderne et des nouvelles technologies est la bonne manière de faire évoluer l’enseignement. Nous continuerons à investir dans ce domaine pour améliorer sans cesse l’expérience d’apprentissage proposée par LoginChinese !

Leur site : www.loginchinese.com

facebook.com/loginchinese

@LoginChinese

login-brochure

 

4/ Comment vous est venu cette idée ? 

Je recherche toujours à rapprocher les cultures européennes et la culture chinoise, puisque je suis convaincu que ce rapprochement serait très enrichissant pour tout le monde. Aussi, depuis que j’ai quitté mon précédent job, j’ai enfin eu le temps d’apprendre le français, ce que je voulais faire depuis longtemps. Etant donc moi-même apprenant, j’ai constaté qu’il existe tout plein de méthodes très modernes et attrayantes pour apprendre le français, mais les français qui souhaitent apprendre le chinois sont loin de disposer de tout cela. J’ai pensé qu’il fallait que cela change!

 

 

 

5/ Quels sont les 3 grands challenges d’un  entrepreneur chinois en France ? 

C’est un peu dur à définir car il y a assez peu d’entrepreneurs chinois en France, et particulièrement dans les nouveaux services ou les produits qui créent de nouvelles valeurs.

Mais en général, le marché français a du mal à accepter les nouveaux produits. Ce marché est très exigent et sélectif, donc si l’on est pas prêt à faire les choses sérieusement et en fournissant la meilleure qualité possible, la France restera un marché inatteignable.

 

Deuxièmement, le marché français n’est pas comparable au marché chinois en termes d’échelle, et les coûts sont beaucoup plus élevés. « Coûts » ne signifie pas seulement le prix des différentes dépenses, mais également le coût de la lenteur. En Chine les choses peuvent être faites en semaine, tandis qu’elles prendront des mois en France.

 

Enfin, il y a évidemment une différence culturelle, la manière de manager les équipes et d’interagir avec les clients est très différente !

 

 

 

6/ Quelles sont les Grandes différences dans l’approche business entre la France et la Chine ? 

Les entreprises chinoises sont très innovantes en termes de stratégies et d’idées. Une fois qu’elles ont les idées (parfois trop d’idées), elles se concentrent généralement sur les résultats et ne se demandent pas suffisamment si chaque nouvelle étape a du sens ou non. Les équipes françaises, quant à elles, considèreront les mêmes idées sous tous leurs aspects, chaque étape devra être évaluée et approuvée, et bien organisée. Ainsi, les chinois échouent souvent à appliquer de bonnes idées, tandis que les français tuent beaucoup de bonnes idées dans l’œuf.

 

 

7/ Pourquoi parler mandarin est un atout en 2015 ?  

C’est évident en termes de business : car l’économie chinoise est toujours en progression, le niveau d’investissement de l’Europe vers la Chine ou de la Chine vers l’Europe est encore faible comparé par exemple à celui de l’Europe vers l’Amérique du Nord ou encore vers d’autres pays ou continents. Parler chinois signifie plus d’opportunités d’emploi, un nouveau marché potentiel (qui est souvent le plus gros marché au monde), de nouveaux investisseurs, de nouveaux fournisseurs… tellement de possibilités !

Mais surtout, il y a d’autres avantages moins évidents : La Chine évolue en termes de société, de comportement, de système politique, d’opinions, d’idées, d’arts et de culture… parler chinois permet d’avoir accès à une multitude de nouvelles informations en parlant aux gens, en suivant les réseaux sociaux, en lisant des livres ou des sites internet, en regardant des films chinois, en lisant des livres ou en écoutant de la musique chinoise. Tous ces supports sont aujourd’hui d’excellente qualité. Ces connaissances atypiques peuvent être de grands atouts pour les européens pour appréhender une économise globalisée.

Cela ne sera peut-être pas perceptible immédiatement, mais petit à petit, 2020 arrive et la différence entre les personnes qui parlent chinois et celles qui ne le parlent pas commencera à peser lourd dans la balance.

 

 

8/ Quelle va etre votre stratégie Marketing pour acquérir des clients ? 

Nous ciblons essentiellement les jeunes de 14 à 45 ans !

Nous essayons de saisir leurs besoins et la bonne manière de communiquer auprès d’eux. Aussi, nous adaptons nos produits et notre marketing pour différents types de profils tels que les lycéens, les étudiants en université ou en école de commerce, les jeunes professionnels, les expatriés, les managers senior et d’autres types de profils business. Chacun de ces segments a des besoins très différents et nécessite une manière différente de communiquer. Bien sûr aujourd’hui le marketing digital nous aide à approcher ces gens de manière plus précise. Mais je crois que la méthode de communication la plus efficace pour nous restera le bouche à oreille entre nos clients ! Ils savent très bien qui dans leur entourage souhaite apprendre le chinois et s’ils sont satisfaits de notre service, ils deviendront nos ambassadeurs, naturellement.

 

 

9/ Quels conseils donneriez vous aux entrepreneurs chinois en France ? 

Si vous souhaitez créer un business en France, aimez ce pays, n’ayez pas peur d’ouvrir votre esprit pour comprendre comment les français vivent et pensent, aimez leur qualités et leurs défauts, ne vous plaignez pas, ou alors comme un français !

Et tout cela, faites-le au long-terme, avec persévérance.

 

10/ La France est il un pays intéressant pour les start ups ? 

Pour être honnête, pas vraiment, il faut avoir beaucoup de courage te une grande motivation car le marché français est très difficile et le contexte est difficile. Je l’ai fait avant tout car j’aime la France, alors ainsi soit-il !

 

 

 

Voir d’autres interviews d’entrepreneurs 

Marketing Chine