Le chinois Suning acquiert près de 70% de l’Inter Milan

Suning Commerce Group, le groupe de distribution chinois par excellence, va acquérir près de 70% de l’Inter Milan pour 270 millions d’euros. Le grand Inter Milan, qui a vu passer de nombreuses stars telles que Ronaldo, Zlatan Ibrahimovic ou encore Kongdogbia, devient donc le premier club de football européen de grande envergure à être racheté en majorité par un actionnaire chinois.

Lors d’une conférence de presse commune avec des responsables du club italien qui s’est tenue à Nanjing lundi, Suning a confirmé l’accord. Le président et actuel actionnaire majoritaire de l’Inter de Milan est le magnat indonésien Erick Trohir.

Une source bien informée aurait indiqué que Suning prendrait une part aux alentours de 68,55% (précisément !). L’ancien président Nerazzurri, Massimo Moratti, cède donc l’ensemble de ses parts dans le club, soit un peu moins de 30%, alors que dans le même temps, Erick Thohir réduit les siennes à 31%.

Dans un communiqué, l’Inter Milan a bien confirmé que celui-ci resterait président du club et deviendrait ainsi son unique actionnaire minoritaire, puisque Suning contrôlera le solde restant.

Suning a la folle ambition de créer un empire mondial du sport allant de la possession de clubs à la diffusion d’événements en ligne. Cela traduit donc une réelle poussée du e-commerce en Chine et une croissance ininterrompue du chiffre d’affaires des cadors en la matière telle que JD.com ou encore Tmall.

• Liverpool annonce un partenariat avec un géant chinois de la vente en ligne

Les Nerazzurri se mettent à l’heure asiatique

Italian Soccer Serie A - Torino vs Inter - Torino - Stadio Olimpico - 08/11/2015 Geoffrey Kondogbia - inter - fotografo: Fabrizio Forte

Le rachat des Nerazzurri, club champion d’Europe en 2010, par Suning en fait le premier groupe de Chine continentale à contrôler un grand nom du football européen.

Quelques investisseurs chinois possèdent déjà des actions minoritaires chez Manchester City et l’Atletico Madrid par exemple. Deux autres clubs de second rang, l’Espanyol en Espagne et Aston Villa en Angleterre, sont déjà contrôlés par des sociétés chinoises.

L’AC Milan, l’éternel rival de l’Inter, est également en négociations avec des investisseurs chinois. Ces deux clubs, qui évoluent dans la mythique enceinte de San Siro, pourraient donc se voir encore liés par la nationalité de leurs actionnaires, bien que sur le terrain ils soient de féroces rivaux.

L’ambition chinoise de rivaliser avec les grandes nations du football

Suning possède un chiffre d’affaires annuel impressionant. Cela correspond à quelques 18 milliards d’euros !! Le groupe possède déjà des parts dans le monde du football. Le groupe possède un club local, le Jiangsu Suning, et a dépensé des millions pour faire venir des joueurs comme les Brésiliens Alex Teixeira et Ramires.

Il y a des contacts avec le FC Barcelone, tout récemment intronisé champion d’Espagne, et Liverpool FC, et a aussi une participation dans la plate-forme numérique chinoise PPTV, qui diffusera les matches de l’Euro 2016 dans quelques jours.

• Pourquoi les Chinois s’intéressent tant au football?

Cela correspond à l’ambition du président chinois Xi Jinping de développer l’industrie du sport en Chine et bien évidemment le football. Le chef de l’Etat, lui-même fan de football, veut voir la Chine accueillir un jour – et remporter – la Coupe du monde de football. Un défi réalisable selon vous ?

Les chinois sont des fans inconditionnels du football européen. N’hésitez pas à nous contacter pour faire connaître davantage votre marque de sport en Chine. Vous y gagnerez beaucoup à rencontrer une large audience chinoise. Vous gagnerez des fans et votre popularité en Orient explosera en un instant !

En lire plus :

• Chine, une réduction maximale des smogs et de la pollution des eaux est prévue

 • Décryptage de 10 campagnes de marques sur les réseaux sociaux chinois !

• • Quelle est LA différence entre Taobao et Tmall ?