Chine : une croissance économique en baisse

 

 

Une récente étude a démontré que seulement ¼ des entreprises européennes installées en Chine sont confiantes pour leurs perspectives futures.

Depuis 2004, ce niveau de confiance n’avait jamais été aussi bas et pourtant un sondage montre que seulement 29% des entreprises sont optimistes sur leurs chances de faire des bénéfices alors que l’an dernier la Chambre de commerce de l’Union européenne en Chine avait effectué un relevé de 34%.

Dans un communiqué Davide Cucino (le président de la chambre européenne a affirmé que « Les résultats financiers se dégradent et l’espoir de faire des profits est au plus bas ».

L’étude qui a été menée en mars a démontré que 64% des sondés ont réalisé des bénéfices en 2012 contre 73% l’année précédente.

Cette chute a surement été provoquée par l’augmentation du cout de travail en chine.

Le secrétaire général de la chambre européenne Adam Dunnett a rejoins Davide Cucino concernant le ralentissement économique en Chine, il cite :

« Les chiffres publiés par le Bureau national des statistiques montrent que la route sera longue. Je pense que certains ont été surpris que la reprise ne soit pas plus rapide »

Adam Dunnett pense que la concurrence est de plus en plus rude et que la ralentissement de économie mondial sont deux facteurs importants à prendre en compte dans ce ralentissement général.

Selon Davide Cucino, la Chine impose des restrictions d’accès aux entreprises étrangères sur son marché et un cadre réglementaire parfois discriminatoire ce qui aurait entraîné 17,5 milliards d’euros de pertes l’an dernier.

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé qu’il allait abaisser de 8% à « environ 7,75% » sa prévision de croissance pour la Chine en 2013.
Le pays a connu l’an dernier sa croissance la plus faible en 13 ans à 7,8%.

Récemment, des experts ont conclu que la croissance en Chine continuait à ralentir, après l’annonce par Pékin d’un tassement de la progression des investissements au mois d’avril.

Marketing Chine