Pourquoi le digital en Chine?

En 2018, le marché de la publicité mobile mondiale restera largement dominé par les États-Unis avec plus de 57,5 Milliards de dollars mais sera alors talonné par la Chine, qui aura à elle seule 40,6 Milliards de dollars.

En 2019, le marché mondial de la publicité mobile dépassera la barre des 70% des investissements digitaux (contre un « faible » 40% en 2015). D’après eMarketer, cela reviendra à une somme de proche de 200 milliards de dollars. Ce qui est tout bonnement impressionnant !  D’autant que cela compte pour près de trois fois sa valeur de 2015 (à 67,7 Milliards de dollars).

 

Le marché mondial de la publicité mobile dominé par les USA et la Chine

 

3:4 chinois mobile 1
Selon ces mêmes estimations, d’ici deux ans, en 2018, le marché de la publicité mobile restera dominé par les États-Unis à 57,5 milliards de dollars mais sera talonné par la Chine, qui s’affirme dès lors comme un sérieux prétendant au titre mondial, même si pour l’instant, l’Empire du Milieu reste le deuxième pays mondial de la publicité mobile avec plus de 40 milliards de dollars. Avec l’essor de WeChat, la Chine peut miser beaucoup là dessus en terme de publicités digitales !

Le marché de la publicité au Royaume-Uni : 10 fois plus large qu’en France.

service account

Pour rappel, ne serait-ce qu’en 2013, il fallait multiplier par dix la valeur du marché chinois pour atteindre celle des Etats-Unis. L’étude nous indique également que d’ici deux ans, le premier marché européen sera celui du Royaume-Uni. Il représentera le troisième marché mondial, avec un chiffre estimé à plus de 11,1 milliards de dollars.

Par comparaison, le chiffre du Royaume-Uni vaudra alors presque dix fois celui de la France, qui sera alors évalué à 1,9 milliards de dollars en 2018. La France sera alors classée après pays tels que la Corée du Sud, le Canada, ou bien encore l’Australie.

 

Les tableaux :

1tab

 

2tab

source emarketer.com

 

En lire plus :