Ouverture de la Chine aux entreprises françaises par Alibaba.

Afin d’honorer et renforcer les accords Franco-Chinois concernant les entreprises, le ministère des affaires étrangères, Laurent Fabius a effectué une visite de la Chine afin de promouvoir les entreprises françaises et leur arrivée sur le Web chinois, enjeu majeur dans sa politique économique.

En effet, le groupe Alibaba est un acteur majeur de son secteur : la vente en ligne. Son patron, Jack Ma est le centre de l’attention de tout le monde financier. L’entrée en bourse de son groupe tentaculaire a encore renforcé cela.

Les termes d’un accord signé entre M.Fabius et M.Ma sont les suivants :

Alibaba s’engage à aider les entreprises françaises pendant trois ans en les aidant à accéder à Tmall, site de vente en ligne destiné aux marques bien établies permettant ainsi aux français d’accéder au site ayant le plus de confiance de la part des utilisateurs chinois contrairement à  son autre site du même genre, Taobao qui jouit lui d’une réputation moindre avec un standing moins élevé.

Tmall

En plus de cela Alibaba mettra en place une campagne de pub pour renforcer l’image française grâce à une campagne de promotion nommée « Elégance de France » qui a débuté le 19 mai.

Ensuite le groupe s’engage également à fournir des services personnalisés et à les exempter de frais d’inscription qui pourrait freiner les PME dans leur élan pour prendre part à cette campagne.

Selon les experts, l’intérêt pour Alibaba est de monter en gamme et ainsi mieux se positionner dans le haut de gamme et l’image de l’excellence.

A qui profite vraiment cet accord ?

Il est légitime de ce poser cette question lorsque l’on sait que la contrefaçon est un véritable fléau en Chine. Exemple : Ikea qui peu de temps après s’être installé en Chine, a vu les marchands de contrefaçon vendre leur meubles IKEA contrefait en face de la vitrine du magasin.

Bien que la contrefaçon soit difficile voir impossible à enrayer, le groupe chinois a pris des mesures pour pouvoir améliorer la sécurité du site et distinguer les sites de confiance du reste.

Le géant emploi en effet 2000 personnes dans sa lutte contre la contrefaçon.

Alibaba quand à lui bénéficie d’avantages qui ne peuvent être ignorés :

Alibaba sera le partenaire privilégié pour étayer l’offre touristique pour les chinois en France conformément à des propositions faites par le quai d’Orsay et l’AFII (Agence Française pour les investissements internationaux.)

Ces propositions, qui prendront effet dès l’an prochain, ont pour objectifs de faire de la France un « hub » en Europe, très pratique pour pouvoir faire transiter ses marchandises à travers l’Europe.

Pour la France c’est également une situation gagnante, en effet une partie importante des touristes étrangers est chinoise, et ne cesse d’augmenter. Avec des habitudes très particulières et des acteurs méconnus pour l’instant méconnus hors de Chine, la France profite de ce qui est déjà là. C’est donc ainsi que le 17 mai a été signé un accord avec Ctrip.com, spécialiste du voyage qui cumule à lui seul près de la moitié des achats de voyage sur le Web chinois afin de proposer une encore plus grande diversité de voyages.

Un marché changeant implique une stratégie adaptative.

travelers1

Dans ce cas, il s’agit de rester compétitif et d’être capable de répondre a une demande en transformation de la part des touristes qui préfèrent de plus en plus partir seul plutôt que d’adopter la visite guidée plus classique. La faible qualité de service et le manque de diversité de l’offre dans ce domaine ne font que jouer en faveur de ce nouveau comportement.

Avec un nombre de visa individuel ayant doublé sur l’année 2013, il est temps pour le gouvernement français de saisir la balle au bond pour continuer à profiter de l’argent du tourisme chinois. D’après Le monde

Jack Ma voit un large potentiel dont son nom et sa réputation peuvent en faciliter l’exploitation.

L’utilisation des réseaux sociaux ou la diffusion de contenu multimédia sont quelques un des outils de choix pour séduire cette clientèle.

Vous voulez savoir comment créer des stratégies efficaces pour votre marque ou ouvrir une boutique sur Tmall ?

N’hésitez pas à nous contacter 😉

 

Marketing Chine