Quelles sont les Startups Chinoises géantes? Voici les 12 principales licornes Chinoises. 

 

Rappel : le terme « licorne »était utilisé pour désigner une startup dans la Sillicon Valley valorisée à plus d’un milliard de dollars.

 

 

 

Le terme a été inventé par une spécialiste américaine du capital-risque Aileen Lee en 2013.

Le mot licorne est parfait selon elle car il renvoie à quelque chose de rare appartenant à l’univers de l’imaginaire et de l’héroïque fantasy, une culture compatible avec les geeks.

Le terme est aujourd’hui repris pour désigner les startups qui atteignent une valorisation d’au moins 1 milliard de dollars en basant leur modèle économique sur une croissance rapide financée par des investisseurs privés qui misent des sommes colossales sur ces entreprises, leur faisant atteindre des niveaux de valorisation sans commune mesure avec les profits qu’elles génèrent.

En Août 2015, le magazine Fortunes listait 140 licornes dans le monde, aujourd’hui elles sont plus de trois cents dont 36% chinoises contre 41% américaines.

Alors qu’en 2013 les États-Unis totalisaient 75% des licornes dans le monde contre 0% pour la Chine, la tendance s’est inversée ces dernières années.  

Deux tiers des startups chinoises ont moins de 3 ans et le secteur des services Internet est le plus représenté, suivi du e-commerce puis de la FinTech.

Parmi elles, des noms déjà bien connu comme Didi, le Uber chinois, deuxième startup la plus valorisée au monde derrière son concurrent américain. D’autres encore ne sauraient tarder à se faire connaitre sur la scène internationale si ce n’est pas déjà le cas.

 

Didi Chuxing : le Uber chinois, deuxième startup la plus valorisée du monde

 

 

Entreprise technologique chinoise proposant un service de véhicules de tourisme avec chauffeur sur application mobile crée en 2012 par Cheng Wei.

Didi Chuxing est issue de la fusion de Didi Dache et Kuaidi Dache en 2015, respectivement soutenues par Tecent et Alibaba. La société est présidée par Jean Liu, la fille du fondateur de Lenovo, Liu Chuanzhi.

En mai 2016, Apple investit un milliard de dollars dans Didi.

En 2017, Didi Chuxing affirme contrôler 90% du marché des VTC en Chine et lève 5,5 milliards de dollars pour devenir la startup la plus cher du monde, après Uber.

 

Meituan-Dianping : la quatrième entreprise technologique du monde

 

 

Site Web d’achat en groupe chinois pour les services de livraison alimentaire, les produits de consommation et les services de vente au détail offerts localement.

Fondée en 2010 par Wang Xing, le site Meituan.compropose des offres du jour en vendant des bons d’achat sur les services et divertissements locaux. En mai 2014, l’entreprise comptait 5 000 employés.

En 2015, Meituan fusionne avec Dianping pour devenir « Meituan-Dianping ».

Dianping.comhéberge des avis de consommateurs sur les restaurants, similaires à Yelp et TripAdvisor, et propose également des achats en groupe comme Groupon.

Meituan-Dianping est l’une des plus grandes plateformes de diffusion en ligne et à la demande au monde, avec plus de 290 millions d’utilisateurs actifs par mois et 600 millions d’utilisateurs enregistrés en avril 2018.

Aujourd’hui, Meituan Dianping est la quatrième entreprise technologique la plus importante au monde, avec un chiffre d’affaires de plus de 28 milliards de dollars.

 

Cambricon : La puce-processeur qui permet d’apprendre

 

Cambricon est une startup fondée en 2016 à Pékin. Elle est en train de mettre au point une puce-processeur inspirée du cerveau qui simulerai des cellules nerveuses et de synapses humaines pour réaliser un apprentissage profond.

Si la puce est un succès, elle sera le premier processeur à effectuer un apprentissage approfondi en simulant les nerfs humains.

Avant ça, l’entreprise avait lancé en 2016 une puce A1 pour les smartphones et la surveillance de sécurité pour les véhicules de conduite autonome et les avions sans pilote.

L’entreprise, fondée par les frères Chen Yunji et Chen Tianshi, compte six investisseurs, dont le géant chinois du commerce électronique Alibaba.

Elle est estimée à plus de 980 millions de dollars.

 

Mogujie : e-commerce et réseau social dans la mode

 

 

Mogujie est un mélange entre le réseau social et une plateforme d’achat en ligne, spécialisé dans le secteur de la mode. L’application vend des vêtements, chaussures, sacs, accessoires et maquillage pour les femmes.

Les utilisatrices interagissent entre elles en publiant des photomontages des produits qu’elles aiment.

Mongujie a été lancé en 2011 et est basé à Hangzhou. L’application souhaite également s’adresser aux femmes occidentales, c’est pourquoi elle s’est implantée sur le marché américain et européen en 2015.

Le site compte 130 millions d’utilisateurs dont 8 millions actifs quotidiennement, elle est évaluée à 1,27 milliard de dollars.

 

Xiaomi : Troisième startup du monde

 

 

 

Depuis sa sortie en Août 2011, Xiomi est devenu le cinquième fabricant mondial de smartphones. L’entreprise conçoit et développe des ordinateurs portables et des applications mobiles.

Avant d’être dépassé par Uber, Xiaomi a brièvement été la startup la plus précieuse du monde avec une évaluation à plus de 30 milliards de dollars.

Aujourd’hui elle est la troisième startup du monde après Uber et Didi.

 

SenseTime : Service de reconnaissance faciale pour les entreprises et le gouvernement chinois  

Fondée en 2014, SenseTime est une entreprise qui travaille dans le secteur de l’intelligence artificielle en fournissant des services de reconnaissance faciale. Elle apporte des solutions aux sociétés de services financiers, celles de sécurité dans l’internet mobile et depuis peu : pour le constructeur automobile Honda.

 

 

Cette technologie est également utilisée par les autorités chinoises pour identifier les suspects à l’aide de caméras dans les lieux publics, aéroports et festivals.

En Juillet 2018, SenseTime est évaluée à plus de 4,5 milliards de dollars.

Dans un avenir proche la startup devrait se développer à l’étranger.

 

NIO : la startup de la voiture électrique  

Basée à Pékin NIO (anciennement connu sous le nom de NextEV) fabrique des véhicules intelligents, électriques et autonomes. Ces voitures sont conçues pour l’autonomie et mettent davantage l’accent sur l’expérience du passager.

L’an dernier, la nouvelle NIO a présenté les prouesses de l’EP9 à Austin sur le Circuit des Amériques, qui accueille des courses de Formule 1. Elle a atteint 170 mi/h et doublé le circuit en 2 minutes 11h30, un record pour les voitures de série légales sur route.

 

 

Nio EP9 : la nouvelle Testla chinoise

La start-up auto-tech a été fondée par William Li en 2014, et sa valeur s’élève aujourd’hui à 6,4 milliards de dollars, avec le soutien de 24 investisseurs principalement chinois.

 

NetEase Cloud Music

Lancée en 2013 en tant que service de streaming musical qui permet aux utilisateurs de créer des listes avec leurs chansons et vidéos préférées, l’application a ensuite ajouté un aspect media social à ses services qui encourage les éditeurs à apprendre davantage sur leurs musiques et artistes favorits tout en engageant leurs amis.

En 2017, NetEase Cloud Music comptait 400 millions d’utilisateurs qui avaient créé environ 600 000 listes de lecture. La startup basée à Pékin est maintenant évaluée à plus de 1,1 milliard de dollars.

 

Zhihu : Le site questions – réponses pour accroître sa culture générale

 

En chinois, « Zhīhū » (知乎) veux dire « Do you know? ».Le site a été lancé en 2011, en tant que site de questions-réponses où les utilisateurs pouvaient créer, répondre et éditer toutes sortent de questions.

Aujourd’hui il réunit une véritable communauté d’utilisateurs de 65 millions de personnes dont 18,5 millions actifs quotidiennement, désireux d’augmenter leurs connaissances sur des sujets et des idées variés et spécialisés.

Début 2017 la société a été évaluée à plus de 980 millions de dollars. plus d’informations sur Zhihu

 

VIPKID : Le site d’éducation pour apprendre l’anglais en ligne

 

VIPKID a été fondé en 2013 par Cindy Mi, une ancienne professeure d’anglais. Après avoir fait le constat que la manière d’enseigner n’avait pas évolué depuis 200 ans elle a voulu réinventer la classe pour les étudiants chinois qui apprenaient l’anglais.

Elle a alors créé VIPKID : une startup éducative basée à Pékin. VIPKID permet aux élèves chinois âgés de 12 à 15 ans d’avoir accès à des cours d’anglais dispensés par des professeurs d’anglais depuis les États-Unis sans quitter leur salle de classe en Chine, grâce à des sessions vidéo individuelles.

Cette école virtuelle mondiale compte aujourd’hui 200 000 élèves pour 30 000 étudiants et est évaluée à 3 milliards de dollars en 2018.

les experts de l’éducation en Chine prédisent tous une croissance de 4 000 à 5 000 étudiants par mois en 2019 et jusqu’à dix millions d’étudiants d’ici une dizaine année.

Lire aussi

 

Tujia : le AirBnB chinois avec des petits plus

 

  • Tujia, le rival de Airbnb en chine, a été lancé en 2011. C’est une plateforme mondiale de partage et de réservation d’hébergement.
  • Tujia offre des services d’hébergements diversifiés, luxueux et distinctifs tout en garantissant leurs droits et des bénéfices aux propriétaires.
  • Des services de nettoyages réguliers sont mis en place et un service de location d’articles et de véhicules, comme des bicyclettes, sont également à disposition des voyageurs pendant le séjour.
  • Tujia dispose d’un réseau de 345 destinations en Chine et 1037 à l’étranger avec plus d’un million de maisons résidentielles en ligne comprenant des appartements, des villas avec major d’hommes et aussi des familles d’accueil.

Le client peut réserver directement en ligne, depuis l’application ou par WeChat.

En tant que première plateforme de partage de logement en Chine, Tujia a signé des contrats avec 218 instituts gouvernementaux et a atteint la collaboration stratégique avec la plupart des 100 plus grandes entreprises immobilières en Chine.

Le dernier tour de financement a permis de collecter 300 millions de dollars, portant la valeur estimée de Tujia à 1 milliard de dollars.

 

 

ByteDance

ByteDance est une startup qui s’est fait connaitre surtout grâce à Douyin (TikTok) et Toutiao , une sorte de Newfeed. l’année passé Bytedance avait réalisé une levée de fonds de  3 milliards de dollars ce qui en fait la startup la plus valorisée au monde, (USD 75 milliards). La particularité de cette plateformes de distribution de contenus c’est l’IA, l’apprentissage automatique, et les suggestions de contenu.

Son principal original est Jinri Toutiao (« les Grands titres du jour »), un Feed de contenus personnalisé comptant plus de 100 millions d’utilisateurs.

La grande réussite est Douyin, TikTok, mini vidéo super populaire en Chine et dans le reste du monde.

Elle possède également les services musical.ly et News Republic. (source)

 

 

 

 

 

Questions ouvertes

Qui êtes vous ?

Une Agence en croissance ( 😉 )

Nous sommes spécialisés sur le Digital Marketing en Chine, depuis 2012. (à l’époque où il n’y avait que Baidu)

Nous aidons les sociétés à performer en Chine, avec 4 domaines de compétences

  1. E-Commerce
  2. Lead generation
  3. Branding
  4. Et la Distribution

 

Et une belle photo de Shanghai avec notre logo pour nous symboliser.

Alors GMA êtes vous une startup?

Oui dans la définition entreprise dans la tech à forte croissance. (+100%)   notre histoire ici

Non, nous restons une société de services qui propose des prestations basées à partir d’humains. (pour l’instant 😉 )

Non, il nous manque le milliard de valorisation.

 

Est ce que vous aidez les startups en Chine? 

Oui bien sur, nous avons déjà aidé des petites startups à leur lancement en Chine, et des plus grosses pour de l’acquisition d’utilisateurs d’app.

 

Avez nous travaillé pour Google, Facebook Amazon ou Uber?

Et non…

mais nous avons travaillé avec 700clients (une liste partielle ici)

 

Les startups occidentales ont elles des chances de réussir en Chine?

Cela reste très difficile. Il faut être capable de se déployer très vite en Chine, et de faire face à une concurence féroce, qui copie améliore et va plus vite.

Il faut s’adapter très rapidement, être hyper agressif et avoir plusieurs partenaires locaux solides.

Ce n’est pas impossible, mais compliqué. Il est préférable au début de cibler des niches plutot que le mass market, le haut de gamme plutot que le bas de gamme.