En Chine, de nombreuses marques de luxe ignorent les demandes d’e-commerce Lambert Genin

Alors que de nombreuses marques de luxe en Chine ont hésité à plongée à corps perdu dans le marché de l’e-commerce en raison des besoins en infrastructure, de la qualité et des problèmes de distribution, un nouveau rapport soutient que les entreprises qui ne sont pas encore entrer dans le marché manquent une formidable opportunité.

Ces derniers temps, nous avons vu beaucoup de nouvelles statistiques et de nombreux rapports sur l’e-commerce en Chine car la Chine a une très forte croissance dans ce domaine la, une étude réalisée par China Business Solution montre que le secteur se concentre spécifiquement sur le marché du luxe.
Selon le rapport, le marché e-luxe en Chine a « explosé » depuis 2011 et est en hausse de 71% à hauteur de 18,9 milliards de RMB en 2012. En 2015, la société estime que ce nombre va augmenter à 45,3 milliards de RMB.http://radmilovitch.files.wordpress.com/2012/06/ecommerce-luxe.jpgLe rapport est clair en affirmant que les marques de luxe ne doivent pas hésiter à entrer dans le marché et ce, pour plusieurs raisons.
Tout d’abord, si vous ne vendez pas votre marque en ligne, quelqu’un d’autre va très certainement le faire à votre place sur des plate-formes de vente C2C comme Taobao,que ce soit de vrais produits … ou de la contrefaçon.

Comme le rapporte l’auteur du rapport Julia Zhu auprès du Jing Daily, « le marche e-luxe de la Chine a commencé à partir des marchés en ligne de type C2C et de nos jours, cela représente encore plus de la moitié des transactions e-luxe en Chine ».
Selon elle, le C2C domine le marché du luxe en raison des énormes demandes non satisfaite; les marques de luxe doivent donc être en ligne afin de gagner cette partie du marché.

Exemple avec la marque Cartier sur Taobao

Dior Cartier

Toutefois, les marques ne peuvent pas simplement se jeter dans la vente en ligne et s’attendre à des bénéfices immédiats, elles doivent d’abord comprendre leur clientèle et mettre en place des stratégies intelligentes en ayant des offres pertinentes (produit, service client …) afin de se démarquer et d’attirer les potentiels acheteurs chinois.

Selon le rapport, une question est source d’une principale préoccupation, c’est le fait que 48,3% des consommateurs chinois sont inquiets sur l’achat de biens non authentiques en ligne.
Pour parfaire cela, les e-commerçants doivent  « fournir un service sur mesure afin d’atténuer les préoccupations des clients au sujet de l’authenticité du produit et de sa qualité. »
Ces efforts doivent inclure des présentations informatives de haute qualité pour les produits ainsi que des services proposés à la clientèle.
Il ne faut pas oublier non plus des options comme les facilités de paiement, des options sur la livraison (express …), des retours de produits …
Les clients doivent également être bien conscients de l’héritage de la marque avant de cliquer pour faire leur achat, cela augmente la reconnaissance et la confiance lors de l’achat sur internet, il faut donc qu’elles travaillent au mieux leur e-réputation.

Lire aussi Le Marketing Digital du Luxe en Chine

Marketing Chine