L’épidémie de Covid-19 a eu un impact négatif sur de nombreuses industries différentes en Chine et dans le monde, mais ce n’est pas vraiment le cas de la mode. En effet, la crise a permis une transition directe vers le numérique en Chine pour l’industrie de la mode. La Fashion Week automne-hiver 2020 de Shanghai a dû être annulée et s’est finalement déroulée entièrement en live-streaming en direct sur la plateforme chinoise TMall, un succès inattendu.

La Fashion Week de Shanghai, une notoriété en plein essor

La notoriété de la Fashion Week de Shanghai étant déjà en plein essor, cette édition numérique a permis à la ville de Shanghai d’être pionnière dans ce domaine, l’événement ayant rencontré un franc succès. Comme les autres éditions, la Fashion Week a permis à de nombreux créateurs indépendants de se faire connaître et d’accroître leur notoriété en Chine et à l’international.

2,5 millions d’utilisateurs connectés en 3 heures

Le système de la Fashion Week est très complexe et son annulation soudaine a immédiatement permis de repenser son système. En utilisant des outils comme le SNBN ou « See Now, Buy Now« , une technologie qui permet aux utilisateurs d’acheter les créations des designers présents pendant le show en quelques clics. Ainsi, plus de 1 000 produits de quelques 150 designers différents étaient disponibles et plus de 2,5 millions d’utilisateurs étaient connectés en 3 heures. L’édition a donc été un grand succès qui nous amène à se demander si les prochaines éditions ne devraient pas suivre ce mouvement digital.

Le digital comme nouvelle voie pour les Fashion Weeks

L’annulation de la Fashion Week a provoqué d’énormes pertes financières dans le monde pour les éditions Milan, Paris ou encore New York (à titre d’exemples) et l’épidémie a été le déclencheur d’une toute nouvelle prise de conscience pour les professionnels du secteur. L’événement est en effet particulièrement désastreux en termes d’éco-responsabilité et cette édition en live streaming a permis d’utiliser de nouvelles technologies, comme l’indique Mike Hu, chef du département mode et luxe de TMall :

« Pour cette édition de la Fashion Week de Shanghai, nous avons intégré certains des outils technologiques les plus avancés d’Alibaba pour offrir une expérience supérieure à nos clients. » – Mike Hu

 

Penser à une nouvelle façon de faire des événements semble la prochaine étape logique, avons-nous vraiment besoin d’autant de Fashion Weeks, générant beaucoup de déchets et d’émissions de CO2 ? Le simple fait de faire voyager des milliers de personnes du monde entier en avion pour seulement quelques jours semble incongru. Une FW digitale comme initiée par la Chine apparaît alors comme la solution parfaite. Avec un peu plus de temps de préparation, une toute nouvelle édition en live de la Fashion Week pourrait devenir une nouvelle norme mondiale pour l’avenir.

Le monde est-il prêt pour le 100% digital?

Malheureusement, de nombreux pays ne sont pas prêts à passer au 100% digital, en particulier dans l’industrie du luxe qui implique storytelling, émotions et exclusivité du rêve. Le marché chinois est le seul à avoir pu initier ce concept grâce à son contexte digital unique. L’édition de la FW de Shanghai ayant été préparée en très peu de temps, l’opportunité de surfer sur la tendance digitale pourrait cependant pousser certaines marques avant-gardistes à rejoindre le mouvement. Une nouvelle édition dont le temps de préparation serait plus confortable pourrait être envisagée à l’international pour des résultats encore meilleurs dans le futur.

 

Élaborez votre propre stratégie digitale en Chine

Gentlemen Marketing Agency se spécialise entre autres dans le domaine du luxe et de la mode en Chine. Contactez-nous pour créer votre stratégie de marketing digital sur-mesure et augmenter votre brand awareness et votre réputation en ligne sur le marché chinois. Notre équipe de spécialistes sont présents depuis de nombreuses années et connaissent les dernière tendances pour aider toutes les marques qui le souhaite à intégrer ce marché si singulier.

 

En savoir plus sur la mode et le digital en Chine :