Burberry à la conquête de la Chine

La conquête de Burberry en Chine a déjà commencé. Au mois d’avril 2011, Burberry a fait beaucoup de bruit en Chine en ouvrant sa première boutique high-tech à Pékin.

Faisant partie des trois sites d’e-commerce détenus par le géant du web chinois Alibaba, Tmall (Taobao Mall) est actuellement le site commercial B2C  le plus important en Chine, offrant des plateformes construites sur-mesure pour de nombreuses marques nationales et internationales.

Avec le lancement de sa boutique virtuelle le 24 avril dernier, la marque de luxe britannique Burberry est devenue la première marque haut-de-gamme à rejoindre la plateforme commerciale chinoise Tmall. L’ouverture de la boutique est liée à celle de l’ouverture du nouveau flagship store Burberry à Shanghai. Burberry jouit désormais d’un réseau de 78 magasins en China et a l’intention d’atteindre les 100 magasins dans les cinq prochaines années. Prochainement, la Chine devrait représenter 50% des ventes de la marque, selon Angela Ahrendts, PDG de Burberry Asia Pacific.

 

1398257181_luksuz-shopping-moda-burberry_99Le  nouveau flagship store de Burberry à Shanghai

 

La plateforme d’achat Tmall.com propose des avantages spécifiques aux clients dans le but d’être plus proche de la clientèle, d’attirer de nouveaux clients et surtout de leur fournir une expérience virtuelle hors du commun.

L’intérêt de cette nouvelle boutique virtuelle pour Burberry

La boutique officielle de Burberry sur Tmall est un moyen pour Burberry de se rapprocher des consommateurs de produits de luxe qui privilégient les achats en ligne, et surtout de faire valoir une représentation authentique de la marque, en proposant aux consommateurs une expérience de luxe unique.

La décision de Burberry d’ouvrir une boutique virtuelle sur Tmall est très représentative de l’explosion du marché du e-commerce en Chine et de la volonté de Burberry d’étendre sa portée dans le pays.

Un moyen pour Burberry de lutter contre les produits contrefaits

burberry-canton-road-hkg-01

Grâce au partenariat avec Tmall, les consommateurs chinois qui veulent acheter des produits Burberry sur la boutique en ligne ont la garantie que les produits sont authentiques, étant donné que les commerçants sont obligés d’assurer l’authenticité de leurs produits avant de les proposer sur Tmall. Par conséquent, grâce à cette collaboration, Burberry va renforcer sa lutte contre les produits chinois contrefaits.

Plus d’articles sur les marques de luxe à la conquête de la Chine:

  1. Gucci veut s’adapter aux nouveaux goûts des chinois
  2. Comment LVMH s’adapte à l’évolution du marché du luxe en Chine ?
  3. La stratégie et le succès de Chanel en Chine

 

 

Retrouvez-nous sur Facebook ici