En Chine, la vague du e-commerce a submergé les distributeurs traditionnels.

Et oui… les supermarchés sont en train de souffrir en Chine.

 

L’évolution du retail en Chine

Après avoir ouvert des supermarchés à tour de bras au tournant des années 2000, les distributeurs traditionnels ont pris de plein fouet la vague de l’e-commerce, un véritable tsunami dans un pays comptant quelque 800 millions d’internautes, surfant essentiellement sur leur mobile.

Le désengagement de Carrefour de la Chine en est l’une des conséquences. Le géant du e-commerce Alibaba multiplie les rachats.

1) La fin de Carrefour en Chine

 Le groupe Carrefour a vu son chiffre d’affaires baisser depuis trois ans en Chine.

 

Le groupe de distribution présent en Chine depuis 1995 possédait 210 hypermarchés et 24 magasins de proximité. Cette entité a généré en 2018 un chiffre d’affaires de 3,6 milliards d’euros. Sauf que le chiffre d’affaires est en repli depuis trois ans et de 10 % en 2018 par rapport à l’année précédente.

Carrefour s’inscrit ainsi dans la lignée des distributeurs européens qui n’ont pas réussi à s’implanter dans le pays le plus peuplé du monde. Il rejoint notamment Amazon, Home Depot et Marks & Spencer.

2) Le leader de la distribution en Chine : Suning

Avec plus de 9000 points de vente dans 700 villes chinoises, Suning est considéré comme la troisième plus grande entreprise de commerce en ligne. Le groupe a ainsi déboursé environ 1,6 milliard de dollars pour acquérir 80 % des parts de Carrefour Chine.

Résultat de recherche d'images pour "suning . com"

Alibaba est aussi actionnaire à 19,99 % du Suning, qui vient de racheter Carrefour Chine. Et c’est encore Alibaba qui possède 36,16 % de Sun Art, la filiale commune avec Auchan en Chine, où le français se désengage peu à peu de la direction opérationnelle.

Suning.com est un des leaders du « smart retail », avec un modèle de distribution « online-to-offline » (O2O), intégrant les activités en ligne et les magasins physiques. A l’ère du web, de l’internet des objets et du Big Data, Suning continue de déployer une stratégie orientée vers le smart retail et le O2O, couvrant toutes les catégories et tous les canaux de distribution, avec un développement international.

Grâce à ses services de logistique et de gestion des données, son offre de services financiers via le cloud, et à sa présence sur tous les canaux de distribution (magasins physiques, ordinateurs, mobiles et terminaux domestiques connectés), Suning offre aux consommateurs une expérience complète, accessible partout, et totalement intégrée.

En 2018, Suning.com faisait une fois de plus partie des entreprises classées au palmarès Fortune Global 500, et était la 13ème marque la plus importante en Chine.

 

3)La Chine LE plus grand marché au monde pour le e-commerce

 

Après avoir ouvert des supermarchés à tour de bras au tournant des années 2000, les distributeurs traditionnels ont pris de plein fouet la vague de l’e-commerce, un véritable tsunami dans un pays comptant quelque 800 millions d’Internautes, surfant essentiellement sur leur mobile.

 

 

Le plus grand marché du e-Commerce au monde: la Chine

La Chine est – de loin – le plus grand marché pour le commerce en ligne, avec des ventes ayant atteint les 900 milliards d’euros en 2018, en croissance de 20 %.

Résultat de recherche d'images pour "e commerce chine"

Les Chinois peuvent commander, en quelques clics, shampoings, alcools et même produits frais ou surgelés et se faire livrer dans la journée. « On ne fait pas venir un client chinois dans un supermarché par une promotion sur une salade, explique-on chez un distributeur. Il faut lui donner une vraie raison de se déplacer et offrir ce à quoi il n’a pas accès depuis son mobile. »

Ultra-connectés, les Chinois sont à la pointe d’un nouveau modèle de distribution abolissant la frontière entre e-commerce et magasin en dur, ce que les spécialistes appellent les O2O (« online to offline »). Alibaba, qui développe désormais un réseau de supérettes Hema et qui peut livrer en moins d’une heure, est particulièrement offensif, rachetant ou prenant des participations dans toutes une série d’enseignes (Intime, Sanjiang Shopping Club, les supermarchés Lianhua ou les magasins d’ameublement Easyhome).

 

Etude de cas de la GMA

Etude de cas : Une marque chinoise Lyfen, qui a vendu sur Tmall pour 20 Millions RMB de produits

Lyfen, une entreprise chinoise spécialisé dans la distribution de seafood snacks, était déjà bien présente sur le marché.

Un marché évalué a plusieurs trillion yuan… un marché compétitif ayant connu une progression de 422% entre 2002 et 2016. Mais comme toute entreprise désireuse de grignoter des part de marche, Lyfen était à la recherche de solution pour développer son business.

Comment faire ?

Nous avons tout d’abord, créer un nouveau packaging sous le signe du dragon : nous avons décidé de faire passer la marque de l’industrie des snacks a celle des cadeaux.

L’opération a rencontré un grand succès.

  • Nous avons travaillé avec + de 200 KOL (influenceurs) qui ont parlé de cette marque.
  • Nous avons créer une video

Résultat?

  • 7 Millions de personnes ont visité leur Tmall store
  • Cette marque a vendu pour 20 M de Rmb (3millions d’Euros) en un mois.

 

Nous avons un Rapport expliquant cette campagne.

N’hésitez pas à nous demander plus d’information, ici

2e CASE STUDY 

The.Wine.Hub 

NOUS SOMMES L’AGENCE DE E-COMMERCE EN CHINE

GMA alias les Gentlemen du Marketing chinois , est  une agence « pur digital », composée d’une équipe de 70 personnes, basée à Shanghai, au centre économique de la Chine,  avec des microbranches dans le monde : UK, France

NOS MISSIONS :

Nous sommes spécialisés sur le e-Commerce en Chine et aidons les marques et les sociétés à vendre sur les plateformes chinoises, via leur propres sites ou wechat store.

Nous sommes une Agence ROIste, nous travaillons pour optimiser les résultats de nos clients partenaires.

Nous avons acquis une expertise du marché chinois et nous pouvons vous aider si votre projet est sérieux.

  • Agence orienté « résultats » parceque tout le monde souhaite des résultats non?
  • Nous avons acquis une bonne expertise du digital (800 projets)
  • Nous connaissons très très bien les problèmes que peuvent rencontrer les entreprises françaises dans le e-Commerce en Chine.

Présent en France, n’hésitez pas à nous contacter, afin d’échanger ensemble.

Je m’appelle Claire, je me suis spécialisée sur le marché chinois, et j’adore conseiller les entreprises françaises.

 

 

Si vous le souhaitez, je peux vous envoyer notre livre Blanc, sur le e-commerce en Chine (gratuit)

LA GMA et ses  SERVICES en CHINE (UNIQUEMENT) : 

  1. E-Commerce
  2. Social Media :
  3. SEO  / LEAD GENERATION
  4. e-Distribution 
  5. Branding